Acceuil / Citations par thèmes / Citations sur la liberté d’expression
Micro pour liberté d'expression

Citations sur la liberté d’expression

La liberté d’expression est un droit universel qui constitue toute démocratie.

Elle peut être orale, écrite, audiovisuelle, culturelle, virtuelle, artistique

C’est le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens, dans les domaines de la politique, de la philosophie, de la religion, de morale

Ces citations sur la liberté d’expression expriment à quel point il est important de pouvoir s’exprimer librement aujourd’hui.

Qu’est-ce que la liberté d’expression ?

La liberté d’expression regroupe  :

  • liberté de la presse
  • liberté des spectacles
  • liberté de l’enseignement
  • libertés collectives de diffuser des opinions (réunion, association, manifestation)

En France

La liberté d’expression est définie pour la première fois par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 :

  • l’article 10 affirme le respect des opinions, y compris religieuses : “Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.”
  • l’article 11, défend la libre communication des pensées et des opinions : “La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.”

L’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 précise la définition : “Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.”

En 1994, le Conseil constitutionnel a précisé : c’est une

« liberté fondamentale d’autant plus précieuse que son existence est une des garanties essentielles du respect des autres droits et libertés. »

La législation française a décliné cette liberté  :

  • article 1er de la loi du 29 juillet 1881 proclame la liberté de la presse : « l’imprimerie et la librairie sont libres »
  • article 1er de la loi du 7 juillet 2016 proclame la liberté de création : « la création artistique est libre »

Dans l’Union Européenne

L’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme affirme que “toute personne a droit à la liberté d’expression”. Ce droit comprend “la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière”.

La contrepartie : les limites de la liberté d’expression

Dans une société démocratique, la liberté d’expression n’est pas absolue et les restrictions sont :

  • prévues par la loi et énoncées de manière claire et précise
  • motivées par des objectifs légitimes (par exemple la protection de la réputation d’autrui ou la nécessité d’empêcher la divulgation d’informations confidentielles)
  • nécessaires et les mesures ou sanctions proportionnées au but

En France

Exemples de limites à la liberté d’expression :

  • la protection des personnes et des droits de la personnalité : la diffamation, l’injure, l’atteinte à la vie privée, la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence, l’apologie des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité, des crimes de réduction en esclavage ou d’exploitation d’une personne réduite en esclavage ou des crimes et délits de collaboration avec l’ennemi, la négation, la minoration ou la banalisation de ces crimes
  • la liberté d’expression cinématographique est subordonnée à la délivrance d’un visa de censure préalable à l’exploitation des films
  • la protection de certains intérêts publics fondamentaux : interdiction de la publication de certains documents relatifs aux secrets de la défense nationale, interdiction de la publication de certains documents concernant des affaires judiciaires en cours
  • le devoir de réserve des fonctionnaires : l’objectif est de garantir la neutralité et l’impartialité de l’administration. Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, dite loi Anicet Le Pors : la liberté d’expression est reconnue aux fonctionnaires sous réserve d’un usage ni excessif, ni insultant à l’égard des pouvoirs publics et de la hiérarchie, ce qui est apprécié en fonction des responsabilités assumées et de la nature des fonctions.

Dans l’Union Européenne

La Cour européenne des droits de l’homme énumère les restrictions que les États sont en droit d’apporter et qui doivent être fondées sur :

  • l’intérêt public : sécurité nationale, intégrité territoriale, sûreté publique, défense de l’ordre et prévention du crime, protection de la santé, protection de la morale, etc.
  • la protection de la réputation ou des droits d’autrui : protection des informations confidentielles, protection du droit à l’image, protection de la présomption d’innocence, etc.

Citations sur la liberté d’expression

La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Proverbe français

Il est interdit d’interdire !

Jean Yanne – slogan Mai 68

Il n’y a pas de limites à l’humour qui est au service de la liberté d’expression car, là où l’humour s’arrête, bien souvent, la place est laissée à la censure ou à l’autocensure.

Cabu

Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout.

Noam Chomsky

Il n’y a ni bon ni mauvais usage de la liberté d’expression, il n’en existe qu’un usage insuffisant.

Raoul Vaneigem

En France, la liberté d’expression n’est pas assez utilisée par ceux qui ont les moyens de s’en servir.

Charb

Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.

Voltaire

Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse.

Voltaire

Qui meurt a le droit de tout dire.

François Villon

Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

Georges Orwell

La liberté d’expression, ce n’est pas « liberté d’expression MAIS », c’est « liberté d’expression OUI ».

Luz

Les pensées sont libres, mais on a quand même des ennuis.

Karl Kraus

Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.

André Guillois

Être scandaleux, c’est dire aujourd’hui ce que tout le monde dira dans dix ans.

Wolinski

Sur la liberté d’expression en anglais

Freedom is the right to tell people what they do not want to hear. ( If liberty means anything at all it means the right to tell people what they do not want to hear. )

Georges Orwell

We are creating a world where anyone, anywhere may express his or her beliefs, no matter how singular, without fear of being coerced into silence or conformity.

John Perry Barlow

What is freedom of expression ? Without the freedom to offend, it ceases to exist.

Salman Rushdie

When you say I don’t care about the right to privacy because I have nothing to hide, that is no difference than saying ‘I don’t care about freedom of speech because I have nothing to say’ or freedom of the press because I have nothing to write.

Edward Snowden

Sur la liberté de la presse

Les auteurs de la Constitution américaine ont fait de la liberté de la presse le principe qui définit l’État moderne. La condition d’exercice des libertés politiques et personnelles permet de mesurer le « degré démocratique » d’une société.

Soutenons la liberté de la presse, c’est la base de toutes les autres libertés, c’est par là qu’on s’éclaire mutuellement.

Voltaire

La liberté de la presse est le plus redoutable fléau du despotisme.

Maximilien de Robespierre

La liberté de la presse présente des inconvénients. Mais moins que l’absence de liberté.

François Mitterrand

Notre liberté dépend de la liberté de la presse, et elle ne saurait être limitée sans être perdue.

Thomas Jefferson

Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il pense vraiment de son journal. Dans son journal.

Guy Bedos

Une liberté de la presse n’est qu’un permis d’imprimer que me délivre l’État, et l’État ne permettra jamais, et il ne peut jamais librement permettre, que j’emploie la presse à l’anéantir.

Max Stirner

Sur la censure

La Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen déclare la liberté d’expression un des droits les plus précieux de l’homme. Mais la virgule immédiate limite ce droit : “Sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.” Plus de 400 textes ont décliné cette virgule.

Censure

Les États-Unis, eux, n’ont jamais ajouté de virgule à leur “freedom of speech” garanti par le premier amendement de la Constitution jusqu’au Patriot Act de l’après 11-Septembre.

L’interdit donne de la saveur, la censure du talent.

Marc Vilrouge

Ceux qui survivent dans la presse traditionnelle sont ceux qui pratiquent l’auto-censure. Du coup, les jeunes s’en écartent…

Julian Assange

On crie beaucoup contre la censure – elle nous oblige souvent à avoir de l’esprit.

Eugène Scribe

Les lois et les censures compromettent la liberté de pensée bien moins que ne le fait la peur. Toute divergence d’opinion devient suspecte et seuls quelques très rares esprits ne se forcent pas à penser et juger « comme il faut ».

André Gide

Il n’y a pas que brûler des livres qui m’inquiète. Il y a aussi ceux qui ne seront jamais écrits, du fait de la crainte de la censure.

Judy Blume

Écrire, c’est lever toutes les censures.

Jean Genêt

Dictature : un régime où l’opinion publique ne peut s’exprimer qu’en privé.

Walter Winchell

Citations philosophiques sur la liberté d’expression

Le secret de la liberté, c’est la librairie.

Bernard Werber

Puisqu’il est constant que la nature humaine est ainsi faite, les lois qui concernent les opinions s’adressent, non pas à des coupables, mais à des hommes libres, qu’au lieu de réprimer et de punir des méchants, elles ne font qu’irriter d’honnêtes gens, qu’enfin on ne saurait, sans mettre l’État en danger de ruine, prendre leur défense ?

Spinoza

Moins on accorde aux hommes la liberté de la pensée, plus on s’écarte de l’état qui leur est le plus naturel, et plus par conséquent le gouvernement devient violent.

Spinoza

Personne ne peut transférer à autrui son droit naturel, c’est-à-dire sa faculté de raisonner librement et de juger librement de toutes choses ; et personne ne peut y être contraint. C’est pourquoi l’on considère qu’un État est violent quand il s’en prend aux âmes.”

Spinoza

Mais tant s’en faut qu’il soit possible d’amener les hommes à conformer leurs paroles à une injonction déterminée ; au contraire, plus on fait d’efforts pour leur ravir la liberté de parler, plus ils s’obstinent et résistent.

Spinoza

La liberté d’aimer n’est pas moins sacrée que la liberté de penser.

Victor Hugo

Quand la liberté rentrera, je rentrerai.

Victor Hugo – (en réponse au Second Empire qui lui offre l’amnistie)

Citations autour du slogan : « je suis charlie »

Que signifie « je suis Charlie » ?

Je suis citoyen de La République et je défends ces valeurs de liberté et de laïcité qui nous réunissent et doivent nous protéger indépendamment de nos appartenances. La question de savoir si je suis d’accord ou non avec les caricatures, avec leur humour, avec le fait de savoir si leur combat est le bon, regarde chacun d’entre nous. Ce qui nous réunit, ce vivre ensemble dans une République laïque et de liberté, est beaucoup plus important que ce qui nous sépare.

Je suis Charlie

L’attentat contre Charlie Hebdo

Créé en novembre 1970, Charlie Hebdo a pris la suite de Hara-Kiri, créé dans les années 1960, par François Cavanna et le professeur Choron (Georges Bernier), revendiquant « l’humour bête et méchant » et 2 fois censuré sous le régime gaulliste sous prétexte qu’il était « dangereux pour la jeunesse ».

Avec 150 000 exemplaires par semaine, le titre devient rapidement un organe de presse incontournable.

En 1981, l’hebdomadaire ferme ses portes. Ce n’est qu’en 1992, avec l’aide financière du chanteur Renaud que le journal est relancé.

En 2006, la reprise des caricatures de Mahomet du Jyllands-Posten accompagnées d’un dessin de une de Cabu : Mahomet se prenant la tête dans les mains : « C’est dur d’être aimé par des cons », a déclenché contre le journal de vives réactions dans des pays musulmans.

En novembre 2011, le siège du journal est endommagé par un incendie criminel.

L’objectif du journal satirique : interpeller, provoquer et amuser ses lecteurs. Charlie Hebdo prône une certaine liberté de ton, d’expression, et de pensée.  Charlie Hebdo a fait régulièrement l’objet de menaces et de procès, notamment de la part du monde politique, en particulier de l’extrême droite. Le journal, dont la ligne est ouvertement athée et anticléricale, a toujours fait de la critique de la religion, et en particulier des intégrismes religieux, ce qui lui a valu des procès intentés notamment par des associations chrétiennes et musulmanes.

Des grands illustrateurs français ont participé :

Francis Blanche, (Roland) Topor, (Frédéric Othon Théodore Aristidès ) alias Fred, Jean-Marc Reiser, Georges Wolinski, (Georges Blondeaux) dit Gébé, (Jean) Cabu, (Bernard Verlhac) dit Tignous ou encore Stéphane Charbonnier, dit Charb, Philippe Honoré.

Le 7 janvier 2015, l’attentat perpétré par les frères Kouachi tue douze personnes, dont huit collaborateurs de l’hebdomadaire.

De nombreux mouvements de solidarité se sont exprimés de façon spontanée sur les réseaux sociaux, comme le hashtag #JeSuisCharlie apparu sur Twitter et Facebook quelques minutes après l’attentat.

En France, la liberté d’expression, c’est le principe.

Me Jean-Yves Dupeux, avocat spécialiste du Droit de la presse.

Des rassemblements ont lieu en France dans la soirée du 7 janvier pour rendre hommage aux victimes, notamment à Paris sur la place de la République. En tout, plus de cent rassemblements se sont tenus en France, rassemblant plus de cent mille manifestants et dans plusieurs dizaines de villes étrangères. Les personnes, dans le silence et dans les applaudissements, brandissent des pancartes « Je suis Charlie » et des crayons. Des rassemblements se tiennent ensuite chaque soir place de la République.

Le retentissement de ces événements est considérable, aussi bien en France qu’à l’étranger :

Le dimanche 11 janvier 2015, 44 chefs d’État et de gouvernement participent à Paris à une « marche républicaine » qui rassemble plus d’un million et demi de personnes, tandis que sur deux journées, plus de quatre millions de Français défilent sur tout le territoire.

Le numéro 1178 dit « des survivants » sort le mercredi suivant, il est tiré à près de huit millions d’exemplaires et le journal passe en moins d’un mois de 10 000 à 220 000 abonnés.

Le 5 mai 2015, le PEN club international remet à New York le prix du courage et de la liberté d’expression à l’équipe des survivants, initiative, soutenue par Salman Rushdie.

Pour leur permettre poursuivre leur travail en toute indépendance, la loi sur la modernisation de la presse promulguée le 17 avril 2015 comprend deux amendements :

  • Le premier, dit amendement Charb, permet la défiscalisation des dons citoyens aux entreprises de presse.
  • Le second crée le statut d’entreprise de presse solidaire, inspiré de l’économie sociale et solidaire, qui impose de réinvestir au moins 70 % des bénéfices dans l’entreprise et réserve aux collaborateurs du titre le droit de détenir des actions. Charlie Hebdo est le premier titre de presse à bénéficier de ce statut.

L’attentat contre Charlie Hebdo a relancé un débat cher aux dessinateurs : le droit au blasphème. Plusieurs fois poursuivi pour ce délit, Charlie Hebdo n’a jamais été condamné. Le délit de blasphème a existé en France avant la Révolution française, mais a été supprimé par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et la loi du 29 juillet 1881.

Citations extraites de Charlie Hebdo ou sur Charlie Hebdo

Nos crayons seront toujours mieux taillés que vos balles.

Charlie Hebdo n°1178 – 14 janvier 2015

C’est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux.

Charlie Hebdo n°1178 – 14 janvier 2015

Crever c’est déjà assez chiant comme ça pour pas qu’en plus on ait la trouille.

Charb

À Paris et dans le monde, les terroristes qui disent que charlie hebdo est mort ont tort. La liberté d’expression est indestructible.

Cabu

Les gens n’ont pas manifesté pour la ligne éditoriale de charlie hebdo mais pour dire leur attachement à un mode de vie, à une civilisation.

John Kerry

Charlie Hebdo est le journal le moins consensuel de l’univers et le moindre des paradoxes n’est pas de le voir susciter à présent le plus consensuel des soutiens.

Jean-Pierre Chevènement

Je suis certain que cet acte monstrueux suscitera en France un sursaut devant cette horreur. Le pays, quelles que soient les appartenances politiques religieuses ou autres, doit se dresser d’un seul bloc, sans hésitation.

Amélie Nothomb

On est tous français.

Jack Lang

Nous sommes un peuple libre qui ne cède à aucune pression, car nous portons un idéal qui est plus grand que nous.

Matteo Renzi

Je soutiens le peuple de France contre le terrorisme et je veux envoyer un message, j’ai donc choisi de m’abonner. Vous devriez en faire autant

François Hollande

Nous avançons ensemble, convaincus que la terreur ne vaincra pas la liberté et les idéaux qui sont les nôtres, les idéaux que illuminent le monde.

Arnold Schwarzenegger

Barak Obama

Cet acte horrible est non seulement une agression contre la vie des citoyennes et citoyens français, mais aussi une attaque que rien ne peut justifier contre la liberté de la presse et d’opinion, un fondement de notre culture libre et démocratique.

Angela Merkel

The murders in Paris are sickening. We stand with the French people in the fight against terror and defending the freedom of the press.

David Cameron

Je condamne fermement l’horrible attaque contre #CharlieHebdo. L’Europe défend toujours la liberté de la presse.

Alexander Stubb – Premier ministre finlandais