Acceuil / Citation

Citations de : Xavier Forneret

Les quatre points cardinaux qui doivent orienter la vie sont: la Probité, la Bonté, la Dignité, la Justice.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Le poison est l’ami de l’homme puisqu’il le tue.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

L’animal a des pattes qui travaillent, l’Homme a des mains qui prennent.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

J’ai rêvé que le Diable avait attaché à sa queue un coeur de femme; qu’il en fouettait les hommes sans pouvoir leur faire mal ni les corriger.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Oh! que c’est malheureux que la femme mange, même des fraises dans du lait.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Oh! l’affreuse chose que d’entrer sans émotion dans la chambre d’une femme.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

L’auteur de ce livre est quelquefois plus triste qu’une larme, jamais plus gai qu’un sourire; souvent plus en fièvre qu’une dent qui souffre, jamais plus calme qu’une feuille en équilibre sur une branche.

Vapeurs, ni vers, ni prose (1838)

On pourrait peut-être dire que l’âme est un vaisseau d’air dont les voiles se gonflent de vague et d’incertitude, dont notre esprit est le mât, l’espérance la proue et nos pensées la carcasse.

Vapeurs, ni vers, ni prose (1838)

Le sapin dont on fait des cercueils est un arbre toujours vert.

Encore un an de Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1840)

Ce n’est point à Dieu de descendre sur la terre, c’est à l’homme à monter au ciel.

Encore un an de Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1840)

Ne vous effrayez pas du bruit d’abord, – Il y a tant de silence après.

Ecrits complets (2013)

Le Monde est une grande place sur laquelle part toujours un grand feu d’artifice.

Ecrits complets (2013)

Tout dire se peut avec l’arc-en-ciel des phrases.

Ecrits complets (2013)

Celui qui est aimé de tout le monde ne mérite d’être aimé de personne.

Ecrits complets (2013)

La Beauté n’est qu’un automate dont l’Amour est les ressorts.

Ecrits complets (2013)

Cimetière veut dire repos et c’est un mot qui calme la douleur.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

La promesse et la vérité sont comme des boules que les hommes se jettent entre eux et qui restent en l’air.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Il y a des coeurs qui ressemblent assez à une bouteille remplie qu’on enveloppe d’un linge mouillé et qu’on expose en plein soleil. – Le linge devient brûlant, l’intérieur de la bouteille est glacé.

Encore un an de Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1840)

Souvent il n’y a rien dessus, tout est dessous. Cherchez!

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

L’habit rapé d’un honnête homme reluit de toutes ses dettes payées.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Le cercueil est le salon des morts, ils y reçoivent les vers.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Les rêves sont seuls les réalités de la vie.

Broussailles de la pensée, de la famille de «Sans titre» (1870)

S’il n’y avait pas de courtisans, il n’y aurait pas de rois.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

C’est la vie qui écrit l’homme.

Encore un an de «sans titre» (1840)

Tristesse est poésie, toutes les fois que tristesse est sans cause.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Le Génie est comme le diamant: il brille dans l’ombre.

J’ai vu une boîte aux lettres sur un cimetière.

Un parapluie ouvert est un beau ciel fermé.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Le cercueil est le salon des morts: ils y reçoivent des vers.

Le malheur a un bord et un fond. On attend que nous soyons au fond pour nous demander comment nous sommes arrivés au bord.

L’église est vraiment bien charitable: elle donne des indulgences dont elle a bien besoin.

Souvent on n’est pas digne de la pensée qu’on a.

Rien dans l’amour ne se confond et ne se distingue mieux que ceci: le Don et la Demande.

Quand le soleil est pâle, il regarde les tombes.

On se dit quelquefois: si Dieu était partout, où se trouverait l’homme?

Les cimetières sont des portefeuilles où toutes les valeurs humaines en s’y plaçant se réduisent à zéro.

Le suicide est le doute allant chercher le vrai.

Broussailles de la pensée de la famille des sans titre

Le mystère est la fleur de Dieu que nous sentons.

La jalousie voit tout, excepté ce qui est.

La folie, c’est la mort avec des veines chaudes.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

La femme galante est celle qui donne ce qu’elle n’a jamais eu: son coeur.

L’Homme noir, l’auteur de ce quasi-livre, ne veut pas Ecrire; c’est Ecrire qui a voulu et veut l’auteur.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

L’ennui s’habille à la mode.

L’avenir est un miroir sans glace.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Il y a autant de lettres dans Femme que dans Amour!

Dieu punit l’homme de ses fautes en le laissant vivre.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

C’est le miroir qui se mire dans la Femme.

Encore un an de sans titre

Bâtissez un pont en papier de soie et jetez-y le bien que font les hommes, il tiendra bon.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)

Au temps du carnaval, l’homme se met sur son masque un visage de carton.

Sans titre, par un homme noir blanc de visage (1838)