Acceuil / Citation

Citations de : Woody Allen

Bien que je ne croie pas à une vie future, j’emporterai quand même mes vêtements de rechange et un peu d’argent de poche. Partout où l’on va, l’argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.

J’aimerais terminer sur un message d’espoir. Je n’en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient?

Est-ce que le sexe est sale?… – Seulement quand il est bien fait.

Chacun doit trouver sa solution.

Selon les astronomes modernes, l’espace n’est pas infini. C’est une considération très réconfortante, surtout pour les personnes qui perdent toujours quelque chose.

Pour vivre centenaire, il faudrait abandonner toutes les choses qui donnent envie de vivre centenaire.

Nous vivons une époque beaucoup trop permissive. Jamais encore la pornographie ne s’était étalée avec une telle impudeur. Et en plus, les films sont flous.

Destins tordus (1981)

Non seulement Dieu n’existe pas, mais essayez d’avoir un plombier pendant le week-end!

Opus 2, Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture

Du côté positif, mourir est une des rares choses que l’on puisse faire aussi bien couché que debout.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Le spectacle, c’est un monde de loups. C’est pire qu’un monde de loups. C’est un monde où les loups ne vous rappellent pas au téléphone.

La vie n’imite pas l’art, elle imite la mauvaise télévision.

Maris et femmes

La différence entre la mort et le sexe c’est que vous pouvez mourir seul et que personne ne se moquera de vous.

Dans le New York Herald Tribune, 1975.

La dernière fois que j’ai pénétré une femme, c’était en visitant la statue de la Liberté.

La célébrité m’a apporté un gros avantage: les femmes qui me disent non sont plus belles qu’autrefois.

L’être humain a précédé l’Infini, même s’il n’est pas encore muni de toutes les options.

La mort est un état de non-existence. Ce qui n’est pas n’existe pas. Donc la mort n’existe pas.

Destins tordus (1981)

Un comportement bon et honnête n’est pas seulement moral, mais peut également être pratiqué par téléphone.

Comment est-il possible de trouver une signification à un univers limité, compte tenu de mon tour de taille et de ma pointure de col?

Le sexe sans amour est une expérience vide. – – Oui, mais parmi les expériences vides, c’est une des meilleures!

L’univers n’est jamais qu’une idée fugitive dans l’esprit de Dieu – pensée joliment inquiétante, pour peu que vous veniez d’acheter une maison à crédit.

Tout ce qui est bon selon les parents, ne l’est pas. Le soleil, le lait, la viande rouge, le collège.

O.V.N.I.: Si ces engins proviennent réellement d’une autre planète, alors c’est que la civilisation qui les a conçus doit avoir des millions d’années d’avance sur la nôtre. Ou que ces gens ont du pot.

Destins tordus (1981)

Ne jamais trouver toutes les qualités que l’on cherche réunies en un seul membre du sexe opposé! D’un côté, l’abîme béant du compromis. De l’autre, l’existence survoltée et répréhensible de l’homme infidèle.

La vie est un restaurant petit, mauvais et cher. En plus, c’est trop court.

La vie n’a aucun but. Rien n’est durable. Même les oeuvres de Shakespeare disparaîtront quand l’univers se désintégrera.

Destins tordus (1981)

L’homme est une créature prédestinée à exister dans son époque, même si ce n’est pas là qu’on rigole le plus.

La vie se divise en deux catégories: l’horreur et le malheur.

Dieu reste muet, si seulement nous pouvions convaincre l’être humain d’en faire autant.

Destins tordus (1981)

Si je fume après avoir fait l’amour, c’est que je l’ai fait trop vite.

Si les soucoupes proviennent d’une autre planète, pourquoi leurs pilotes n’ont-ils pas tenté d’entrer en contact avec nous au lieu de tourner en rond autour des contrées désertiques?

Destins tordus (1981)

J’ai été expulsé du lycée pour avoir triché pendant un examen de métaphysique; je lisais dans les pensées de mon voisin.

Comment expliquer par gestes que l’on désire jouer aux échecs?

Chez nous c’est moi le patron, ma femme est seulement celle qui prend les décisions.

L’avenir contient de grandes occasions. Il révèle aussi des pièges. Le problème sera d’éviter les pièges, de saisir les occasions et de rentrer chez soi pour six heures.

Le sexe entre deux personnes, c’est beau. Entre cinq personnes, c’est fantastique…

Une fois, alors que nous faisions l’amour, elle eut presque l’air de bouger.

Destins tordus (1981)

Je fus élevé dans la tradition juive, qui m’enseigna à ne jamais épouser une fille non juive, à ne jamais me raser le samedi et, plus spécialement, à ne jamais raser une fille non juive un samedi.

Mes parents avaient vécu quarante ans ensemble, mais par pure animosité.

Destins tordus (1981)

Un malade a besoin du plus grand calme, et non d’une parade incessante de faux culs venus s’extasier devant sa bonne mine!

Des erreurs, j’en ai fait. D’abord, je suis né. Première erreur!

Quand je ne travaille pas, je pense et quand je pense, je deviens déprimé.

Mes films sont une forme de psychanalyse, sauf que c’est moi qui suis payé, ce qui change tout!

C’est dur de faire un film, mais travailler pour de bon, c’est pire!

J’ai pris un cours de lecture rapide et j’ai pu lire «Guerre et Paix» en vingt minutes. – Ca parle de la Russie.

Ma devise est: – – D’où venons-nous, où allons-nous et à quelle heure on mange?

Les méchants ont sans doute compris quelque chose que les bons ignorent.

Je ne sais pas ce qui m’inquiète à propos de la mort: sans doute les horaires.

Existe-t-il une séparation entre le corps et l’esprit, et si oui, lequel est-il préférable d’avoir?

Ne dites pas de mal de la masturbation. C’est la manière la plus sûre de faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime.

Ma première femme était intelligente, mais n’avait aucun sens de l’humour. Elle était convaincue que le plus drôle des Marx Brothers était Zeppo.

Destins tordus (1981)

Dans la vie réelle, Keaton croit en Dieu. Mais elle croit aussi que la radio marche parce qu’il y a des petits nains dans le poste.

Quant à Dieu… Si seulement il voulait m’adresser un signe de Son existence… S’il me déposait un bon paquet de fric dans une banque suisse, par exemple!

Je pense que le crime paie. Les horaires sont bien et vous voyagez beaucoup.

De quelle longueur pensez-vous que doive être la jambe d’un homme? Assez longue pour toucher le sol.

Je devais être fusillé ce matin à six heures. Mais comme j’avais un bon avocat, le peloton n’arrivera qu’à six heures trente.

Si un homme était immortel, réalisez-vous ce que serait sa note de boucher?

Le côté positif de la mort, c’est qu’on peut l’être en restant couché.

Toujours obsédé par l’idée de la mort, je médite constamment. Je ne cesse de me demander s’il existe une vie ultérieure et, s’il y en a une, peut-on m’y faire la monnaie de vingt dollards?

Et si tout n’était qu’illusion? Si rien n’existait? Dans ce cas, j’aurais payé ma moquette beaucoup trop cher.

Dieu, Shakespeare et moi (1975)

Lorsque j’ai été kidnappé, ma mère a réagi tout de suite: elle a sous-loué ma chambre.

Je préfère l’incinération à l’enterrement et les deux à un week-end avec ma famille.

Je portai un pistolet à ma tempe, mais au dernier moment, mes nerfs craquèrent et je tirai en l’air.

Destins tordus (1981)

La mort est une des pires choses qui puissent arriver à un membre de la mafia. Beaucoup d’entre eux préfèrent simplement payer une amende.

Je tiens beaucoup à ma montre, c’est mon grand-père qui me l’a vendue sur son lit de mort.

Je n’ai pas peur de la mort, mais quand elle se présentera, j’aimerais autant être absent.

Je ne cherche pas l’immortalité pour l’oeuvre, je cherche l’immortalité en m’abstenant de mourir.

J’ai été élevé dans la religion juive, qui m’a appris à ne pas épouser une fille non juive, à ne pas me raser le samedi, et surtout à ne pas raser une fille non juive le samedi.

J’aurais voulu être espion, mais il fallait avaler des microfilms et mon médecin me l’a interdit.

Quand j’écoute trop Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne.

La première fois que j’ai vu une femme nue, j’ai cru que c’était une erreur.

Dans Une femme par jour de Walter Lewino.

Rien de ce qu’il est bon de savoir ne peut être compris avec l’esprit.

La seule façon d’être heureux c’est d’aimer souffrir.

Je vais vous raconter une histoire terrible sur la contraception orale. J’ai demandé à cette fille de coucher avec moi, et elle m’a dit non.

Selon Nietzsche, l’existence est un éternel retour. Ce qui veut dire que je serai forcé de revoir «Holiday on Ice»?

Si votre psychanalyste s’endort devant vous, il y a un truc infaillible pour le réveiller: ouvrez doucement votre portefeuille.

Mon premier film était si mauvais qu’aux Etats-Unis, dans sept Etats, on l’utilise pour remplacer la peine de mort.

Les ennuis, c’est comme le papier hygiénique: on en tire un, il en vient dix.

L’humanité est à un croisement: un chemin mène au désespoir, l’autre à l’extinction totale. Espérons que nous aurons la sagesse de savoir choisir.

Je suis si intelligent que mon cerveau est mon deuxième organe favori.

Existe-t-il dans la nature quelque chose de réellement parfait, à l’exception de la stupidité de mon oncle Heyman?

L'amour coupé en deux

Des bruits couraient que le ballet «La mort du cygne» avait été commandité par des bookmakers du nord de l’Etat de New York et que l’on pariait gros sur la survie de l’oiseau.

Chez nous, on mangeait à la carte: celui qui tirait l’as de pique mangeait.

Entre la femme et moi, il y a toujours une fermeture éclair qui se coince.

Ce n’est pas que j’ai peur de la mort, je veux juste ne pas être là quand ça arrivera.

Dans Newsweek, 1975.

Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien…

L’amour, c’est sale? Oui, quand c’est bien fait.

Se masturber, c’est faire l’amour avec la personne qu’on aime le plus au monde.

Tant que vous n’avez pas été embrassé par un de ces pluvieux après-midi parisiens vous n’avez jamais été embrassé.

Quand j’ai été kidnappé, mes parents ont réagi très vite; ils ont loué ma chambre.

Mon seul regret dans la vie, c’est de ne pas être quelqu’un d’autre.

C’est aveuglant de clarté.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Aucun moment n’est le bon, sauf pour les choses agréables!

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Diabètes: Pour écrire une pièce, le truc est de commencer par la fin. Trouver une bonne fin, puis écrire à l’envers. – Hépatitis: J’ai essayé ça une fois. Maintenant j’ai une pièce sans commencement!

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

La liberté, c’est dangereux! Ce qui est sécurisant, c’est de rester à sa place!

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

J’aime bien mon sort. Je sais ce qu’on attend de moi. Je suis bien soigné. Je n’ai aucune responsabilité. Je suis né esclave, esclave je mourrai. Je n’ai nulle angoisse.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

… si j’étais un homme d’Etat grec, je ne ferais jamais confiance aux Troyens. As-tu remarqué qu’ils ne prennent jamais de vacances?

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

– Depuis combien de temps votre mari avait-il des insomnies? – – Depuis des années. C’était psychique. Il craignait que, s’il fermait les yeux, la municipalité n’en profite pour peindre une ligne jaune sur lui.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Il ne fait aucun doute qu’il existe un monde invisible. Cependant, il est permis de se demander à quelle distance il se trouve du centre-ville et jusqu’à quelle heure il est ouvert.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

J’ai décidé de rompre mes fiançailles avec M… … Nous nous sommes disputés, et elle a remis sur le tapis la question des enfants, mais j’ai réussi à la convaincre qu’ils seraient trop jeunes lorsque nous en aurions.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Pensée: Pourquoi l’homme tue-t-il? Il tue pour sa nourriture. Et point uniquement pour cela: il faut boire aussi.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Etre aimé est très différent d’être admiré, car l’on peut être admiré de loin, alors que pour aimer réellement quelqu’un, il est essentiel de se trouver dans la même chambre, et si possible sous le même drap.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

L’intelligence artificielle se définit comme le contraire de la bêtise naturelle.

Une auto-stoppeuse est une jeune femme, généralement jolie et court vêtue, qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre femme.

Un conducteur dangereux, c’est celui qui vous dépasse malgré tous vos efforts pour l’en empêcher.

Tant que vous n’avez pas été embrassé par un de ces pluvieux après-midi parisiens, vous n’avez jamais été embrassé.

Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.

Si seulement Dieu voulait m’adresser un signe de son existence… S’il me déposait un bon paquet de fric dans une banque suisse, par exemple!

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

Si je fais si bien l’amour, c’est que je me suis longtemps entraîné tout seul.

L’homme exploite l’homme et parfois c’est le contraire.

L’éternité, c’est long, surtout vers la fin.

L’argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.

Opus 1 et 2, Dieu, Shakespeare... et moi (1975)

L’amour est une sorte de butoir contre la solitude.

Je ne veux pas atteindre l’immortalité grâce à mon oeuvre. Je veux atteindre l’immortalité en ne mourant pas.

Je ne mange pas d’huîtres. Je veux que mes aliments soient morts. Ni malades, ni blessés, simplement morts.

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

– Vous êtes un amant merveilleux… – – C’est que je me suis beaucoup entraîné en solitaire…

Demander un plombier le week-end, c’est autrement plus difficile que de lire Kafka dans le texte.

Il y a deux types de personnes dans ce monde, les bons et les mauvais. Les bons dorment mieux, mais les mauvais semblent bien plus jouir des heures de veille.

Un mélomane est un monsieur qui, lorsqu’il entend Ornella Mutti chanter dans sa salle de bains, s’approche du trou de la serrure… pour y coller l’oreille…

Un gentleman est un monsieur qui sait jouer de la cornemuse, mais qui s’en abstient.

Qu’y a-t-il de plus beau qu’un arbre au printemps, à part peut-être un cerf chantant «Stranger in the night» au clair de lune avec des guêtres?

Pourquoi nos jours sont-ils comptés et non pas, disons, chiffrés?

Nous avons hésité un moment entre un divorce ou des vacances. Nous avons pensé que des vacances aux Bermudes, c’est fini en deux semaines alors qu’un divorce, ça dure toute la vie.

Los Angeles: Ils ne jettent pas leurs ordures. Ils en font des émissions de variétés pour la télévision.

L’argent est plus utile que la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières.

Dieu, Shakespeare... et moi / Opus 1 (1975)

Je ne crois pas aux aventures extraconjugales. Je crois que les gens devraient rester ensemble toute leur vie, comme les pigeons. Ou les catholiques.

Manhattan (1979)

A chaque fois que j’écoute du Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne.

Meurtre mystérieux à Manhattan (1993)

Je préfère l’incinération à l’enterrement et les deux à un week-end avec ma femme.

Destins tordus (1981)

Selon les astronomes modernes, l’espace est limité. Voilà une pensée très réconfortante, particulièrement pour les gens qui ne se rappellent jamais où ils ont mis les choses.

Destins tordus (1981)

Les statistiques montrent que le mot «mafia» est prononcé toutes les dix secondes dans l’ensemble des programmes de la télévision américaine.

Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture (1973)

Et pourtant, on n’a jamais vu un aveugle dans un camps de nudistes.

Il y a très longtemps que je sais que la France est une terre d’asile pour mes films.

Au Daily Telegraph, à propos du succès de son film Match Point en France.

Je l’ai choisi avant que Titanic ne sorte, et il n’a que douze minutes dans le film.

A propos de Leonardo Di Caprio.

L’amour est la réponse, mais en attendant la réponse, le sexe soulève de bonnes questions.

New York Herald Tribune, 1975.

L’homme est constitué de deux parties, son esprit et son corps. Mais son corps s’amuse beaucoup plus…

Les honnêtes gens dorment beaucoup mieux que les vauriens. Bien sûr, les vauriens s’amusent beaucoup plus pendant la journée que les honnêtes gens.

Le pire c’est: être dépassé ou n’être jamais parti?

Le lit est le terrain d’entraînement du cercueil.

Je portais une balle de révolver dans la poche, quelqu’un m’a lancé une bible. La balle m’a sauvé la vie.

Je ne souhaite pas atteindre l’immortalité grâce à mon oeuvre. Je veux l’atteindre en ne mourant pas.

Je n’ai jamais trouvé aucun lien entre la taille et la grandeur.

J’ai toujours pensé que, tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.

J’ai pris un cours de lecture rapide et j’ai pu lire «Guerre et Paix» en vingt minutes. Ca parle de la Russie.

Le lion et l’agneau peuvent coucher côte à côte, mais l’agneau ne dormira sans doute pas très bien.

Il n’y a que deux choses qu’on peut contrôler dans la vie. L’art et la masturbation…

Il avait des trésors de compassion: après avoir assisté à une catastrophe minière épouvantable, il fut incapable d’achever une deuxième portion de gaufre.

Finalement j’ai eu un orgasme. Mais mon docteur m’a dit que ce n’était pas le bon.

Et comment puis-je croire en Dieu alors que, la semaine dernière seulement, je me suis pris la langue dans le ruban d’une machine à écrire électrique?

Est-il meilleur d’aimer ou d’être aimé? Ni l’un ni l’autre si notre taux de cholestérol excède 5,35.

En résumé, j’aimerais avoir un message un peu positif à vous transmettre. Je n’en ai pas… Est-ce que deux messages négatifs, ça vous irait?

Dans votre ascension professionnelle, soyez toujours tres gentil pour ceux que vous dépassez en montant. Vous les retrouverez au même endroit en redescendant.

C’est sûr, l’amour est la réponse. Mais pendant que vous êtes en train d’attendre la réponse, le sexe pose des questions très pertinentes.

Quand on est intelligent, il est plus facile de faire l’imbécile que l’inverse.

Le sexe apaise les tensions. L’amour les provoque.

Je ne sais pas si Dieu existe, mais s’il existe, j’espère qu’il a une bonne excuse!

Malheureusement, nos politiciens sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour.

– Vous vous faites analyser? – – Oh, depuis quinze ans seulement. Encore un an, et après j’essaie Lourdes.

Il est impossible de se déplacer plus vite que la lumière, et ce serait idiot car on perdrait son chapeau en route.

J’ai rencontré Isocèle. Il a une idée pour un nouveau triangle.

Il y a une différence capitale entre «être» et «en être». Appartenir à l’un ou à l’autre groupe n’a aucune importance pourvu qu’on s’amuse.

Pour l’homme qui pense, la mort n’est pas une fin mais un commencement.

L’homme n’amène pas son propre malheur, et si nous souffrons, c’est par la volonté de Dieu, bien que je n’arrive pas à comprendre pourquoi il se croit obligé de tellement en remettre.

Hé! Ne te moque pas de la masturbation! C’est faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime…

Ah, Dieu, comme l’esprit peut hésiter dès qu’il se préoccupe de considérations morales ou éthiques!

J’ai des questions à toutes vos réponses.

L’avantage d’être intelligent, c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile, alors que l’inverse est totalement impossible.

La réponse est oui. Mais quelle était la question?

Ses baisers laissaient à désirer… son corps tout entier.

Mon cerveau? C’est mon second organe préféré.

Je suis abasourdi par le nombre de personnes qui veulent «connaître» l’univers alors qu’il est déjà suffisamment difficile de se repérer dans le quartier chinois de New York.

Pour ma part, je suis hétérosexuel. Mais il faut le reconnaître, le bisexuel a deux fois plus de chances le samedi soir.

La plupart du temps, je ne rigole pas beaucoup. Et le reste du temps je ne rigole pas du tout.

Ce ne serait pas si mal la réincarnation si je pouvais revivre comme éponge!

On n’a jamais vu un aveugle dans un camp de nudistes.

Mieux vaut ne pas trop penser. Se reposer davantage sur le corps: il est plus digne de confiance.

Avoir foi en une intelligence divine inspire une certaine tranquillité. Mais elle ne nous libère pas de nos responsabilités humaines. Suis-je obligé de surveiller mon frère?

Je hais la réalité mais c’est quand même le seul endroit où se faire servir un bon steak.

Hollywood? C’est une usine où l’on fabrique dix-sept films sur une idée qui ne vaut même pas un court métrage.

Un petit mot sur la contraception orale. J’ai demandé à une fille de coucher avec moi et elle a dit «non».

Quand vous êtes mort et que quelqu’un crie «Debout là-dedans, c’est l’heure de se lever», c’est difficile d’enfiler ses pantoufles.