Acceuil / Citation

Citations de : William Blake

La route de l’excès mène au palais de la sagesse.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Celui qui désire mais n’agit point engendre la pestilence.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu’imaginé.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Là où l’homme n’est pas, la nature est stérile.

Chaque fois qu’un individu rejette l’erreur et embrasse la vérité, cet individu fait l’objet d’un Jugement dernier.

Lorsque l’imagination, les arts et les sciences et tous les dons de l’Esprit Saint se sont faits vains et qu’il ne reste plus à l’homme que la compétition, alors le jugement dernier est proche.

Le Jugement Dernier

Si les portes de la perception étaient nettoyées, toute chose apparaîtrait à l’homme telle qu’elle est, infinie.

Dans un grain de sable voir un monde – Et dans chaque fleur des champs le Paradis, – Faire tenir l’infini dans la paume de la main – Et l’Eternité dans une heure.

Auguries of Innocence

Ton amitié m’a souvent fait souffrir; – Sois mon ennemi, au nom de l’amitié.

Un sot ne voit pas le même arbre qu’un sage.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Si le fou persistait dans sa folie, il deviendrait sage.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Prudence est une vieille fille riche et laide courtisée par Incapacité.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Les prisons sont bâties avec les pierres de la Loi, les bordels avec les briques de la Religion.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Si plane un aigle, lève la tête ; tu contemples une parcelle du génie.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

L’aigle n’a jamais perdu plus de temps qu’en écoutant les leçons du corbeau.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Le renard accuse le piège, pas lui-même.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

La joie féconde, la douleur accouche.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

C’est parce que d’autres ont été fous, que nous, nous pouvons ne pas l’être.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Le lion serait rusé, si conseillé par le renard.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

La vérité, jamais ne peut être dite de telle manière qu’elle soit comprise et ne soit pas crue.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Si les fenêtres de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l’homme, – ainsi qu’elle l’est – infinie.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

L’homme qui ne change jamais d’opinion, est comparable à l’eau stagnante; il fomente les serpents de l’esprit.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Une même loi pour le Lion et pour le Boeuf, c’est Oppression.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Ceux qui répriment leur désir, sont ceux dont le désir est faible assez pour être réprimé; et l’élément restricteur ou raison usurpe alors la place du désir et gouverne celui dont la volonté abdique.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Sans contraintes il n’est pas de progrès. Attraction et Répulsion, Raison et Energie, Amour et Haine, sont nécessaires à l’existence de l’homme.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

La petite Mary Bell avait une fée dans une noix Le Grand John Brown avait le diable au ventre Le Grand John Brown aimait la petite Mary Bell Et la fée attira le diable dans la coquille.

Le Voyageur mental

Un cadavre ne se venge pas des injures.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Les joies fécondent. Les peines accouchent.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

O Rose, te voilà malade! L’insecte invisible Qui vole dans la nuit Parmi la hurlante tempête A découvert ton lit De splendeur cramoisie; Son amour obscur et secret Ronge ta vie.

Les Chants d'Expérience (1794), La rose malade

La Prudence est une vieille fille riche et laide courtisée par l’Incapacité.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793)

Les Prisons sont bâties avec des pierres de Loi, les Bordels avec des briques de Religion.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

De même que la chenille choisit les plus belles feuilles pour y pondre ses oeufs, de même le prêtre pond ses malédictions sur les plus belles joies.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Exubérance, c’est Beauté!

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Tel l’air à l’oiseau, ou la mer au poisson, le mépris à qui le mérite.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Pour créer la moindre fleur, des siècles ont travaillé.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Si d’autres n’avaient pas été fous, c’est nous qui devrions l’être.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Celui-là seul connaît la suffisance, qui d’abord connut l’excès.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

L’aigle jamais n’a perdu plus de temps, qu’en écoutant les leçons du corbeau.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Evidence d’aujourd’hui, imagination d’hier.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Renard pris n’accuse que le piège.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

C’est avec les pierres de la Loi qu’on a bâti les prisons et avec les briques de la religion, les bordels.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

L’oiseau ne vole jamais trop haut, qui vole de ses propres ailes.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Livre de comptes, toise et balance – garde cela pour les temps de disette.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Conduis ton char et ta charrue par-dessus les ossements des morts.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Dans le temps des semailles, apprends; dans le temps des moissons, enseigne; en hivers, jouis.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

La culture trace des chemins droits; mais les chemins tortueux sans profit sont ceux-là mêmes du génie.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Le Désir non suivi d’action engendre la pestilence.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

La Prudence est une riche et laide vieille fille à qui l’incapacité fait la cour.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Yeux, de feu; narines, d’air; bouche, d’eau; barbe, de terre.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Le chemin de l’excès mène au palais de la Sagesse.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Celui dont le visage est sans rayons ne deviendra jamais une étoile.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

A l’oiseau le nid; à l’araignée la toile; à l’homme l’amitié.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1793), Les Proverbes de l'Enfer

Ma mère me mit au monde dans le désert du Sud Et je suis noir. Hélas! mon âme est blanche; Le petit Anglais, il est blanc comme un ange, Mais moi je suis noir, comme si j’étais privé de lumière.

Les Chants d'Innocence (1789), The little black boy

Un pleur est une force animée d’Esprit; Un soupir, dans les mains des Anges c’est un glaive; L’amer gémissement du martyr qu’on torture, Le Tout-Puissant en fait la flèche de son arc.

Poèmes et fragments, Le moine gris

Le Bien est le passif qui obéit à la Raison. Le Mal est l’actif qui naît de l’Energie. Le Bien, c’est le Ciel. Le Mal, c’est l’Enfer.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Sois toujours prêt à dire ton opinion, et le lâche t’évitera.

Le mariage du Ciel et de l'Enfer (1790)

Celui qui met en doute ce qu’il voit,Quoi que tu puisses faire, il ne croira jamais.Si le soleil et la lune avaient des doutes,Aussitôt leur lumière s’éteindrait.

Les Chants d'Innocence (1789)

Voir un monde dans un grain de sableEt un Ciel dans une Fleur sauvageTenir l’Infini dans la paume de la mainEt l’éternité dans une heure.

Le plus timide bourgeon est la preuve qu’il n’y a pas de mort réelle.

Le progrès fait les routes droites, mais celles qui se recourbent, sans progrès, sont les routes du génie.

Une humble fleur est le labeur des siècles.

La vie se délecte de la vie.

La dilligente abeille n’a pas de temps pour la tristesse.

Ton amitié m’a souvent fait souffrir; sois mon ennemi, au nom de l’amitié.

Poème à William Hayley

Rien n’est trop haut pour l’oiseau, s’il vole de ses propres ailes.

Celui qui n’ose pas regarder le soleil en face ne sera jamais une étoile.

L’Energie est la Joie éternelle.

Aucun oiseau ne s’élève trop haut s’il vole de ses propres ailes.

Ceux qui répriment leur désir sont ceux dont le désir est assez faible pour être réprimé.

Petite mouche, – Ma main étourdie – A balayé – Tes jeux d’été. – – Ne suis-je pas – Comme toi mouche? – Ou n’es-tu pas – Comme moi homme? – – Car je danse, – Je bois, je chante – En attendant qu’aveugle – Une main broie mes ailes.

Songs of Experiences (1794), The Fly

La nature n’a pas de limite, mais l’imagination en a.

Les tigres de la colère sont plus sages que les chevaux de l’instruction.

Tu ne peux savoir ce qui est assez, à moins de savoir ce qui est plus qu’assez.