Acceuil / Citation

Citations de : Victor Del Arbol

Les choses importantes n’ont pas besoin d’être dites pour être vraies, parfois le silence est la seule vérité possible.

Toutes les vagues de l'océan (2015)

Elle trouvait ça drôle. Interdire quelque chose strictement est une redondance, et donc une inutilité emphatique.

La Maison des chagrins (2013)

Rappelle-toi la devise du samouraï : L’honneur ou le déshonneur ne sont pas dans l’épée, mais dans la main qui l’empoigne.

La Tristesse du samouraï (2011)

Comment liquider cette part obscure et insistante qui est en soi, qui vit hors de soi et qui vous hante obstinément ?

La Maison des chagrins (2013)

Un paysage ne ment pas, mais le regard le déguise, ce qui le rend toujours différent, comme s’il devenait un reflet de notre état d’âme.

La Maison des chagrins (2013)

La fatalité est une bonne excuse. Cela n’empêche pas que nous vivons toujours avec nos erreurs, car c’est nous, et nous seuls, qui en sommes la cause.

La Maison des chagrins (2013)

Il n’y a ni amour ni haine, ni émotion ni sens ou prédestination dans notre existence. Nous sommes un hasard qui aurait pu ne pas avoir lieu, un alliage mathématique improbable.

La Maison des chagrins (2013)

C’est idiot de frapper le sol quand la poussière est retombée, sauf si on a envie de la voir remonter en l’air. Et il n’avait aucune envie de remuer des blessures qui n’étaient pas cicatrisées.

La Maison des chagrins (2013)

En prison, la naïveté n’a pas droit de cité.

La Maison des chagrins (2013)

Un bouquet de fleurs séchées, c’est très proche de la perception que nous avons de l’éphémère.

La Maison des chagrins (2013)

Qu’est-ce que l’amour ? Rien. Un sentiment évanescent. Une chose que nous croyons avoir mais qui ne nous a jamais appartenu.

La Maison des chagrins (2013)