Acceuil / Citation

Citations de : Umberto Eco

Rien ne communique plus de courage au peureux que la peur d’autrui.

Le nom de la Rose

Je me sens peu sûr de ma vérité, même si j’y crois.

Le nom de la Rose

Les simples ont quelque chose de plus que les docteurs, qui souvent se perdent à la recherche des lois les plus générales. Ils ont l’intuition de l’individuel.

Le nom de la Rose

… le sommeil diurne est comme le péché de la chair: plus on en a eu, plus on le voudrait, cependant qu’on se sent malheureux, rassasié et insatiable en même temps.

Le nom de la Rose

La science ne consiste pas seulement à savoir ce qu’on doit ou peut faire, mais aussi à savoir ce qu’on pourrait faire quand bien même on ne doit pas le faire.

Le nom de la Rose

Il s’agissait en effet de savoir si les métaphores, et les jeux de mots, et les énigmes, qui ont pourtant bien l’air d’avoir été imaginés par les poètes par divertissement, ne portent pas à spéculer sur les choses de manière nouvelle et surprenante…

Le nom de la Rose

L’unique chose à quoi on doit penser, et je m’en rends compte sur la fin de ma vie, c’est à la mort.

Le nom de la Rose

Laisse parler ton coeur, interroge les visages, n’écoute par les langues…

Le nom de la Rose

… les faiblesses des méchants … sont les mêmes que celles des saints.

Le nom de la Rose

… quand entre en jeu la possession des choses terrestres, il est difficile que les hommes raisonnent selon la justice.

Le nom de la Rose

Pour éliminer leur cholestérol, les Américains font du jogging, c’est à dire qu’ils courent pendant des heures jusqu’à s’écrouler raides morts d’un infarctus.

Comment voyager avec un saumon, nouveaux pastiches et postiches (1998)

Il voulait être fasciné par les choses qui lui plaisaient et non par celles que les autres lui conseillaient.

Le nom de la Rose (1980)

Cher Adso, il ne faut pas multiplier les explications et les causes sans qu’on en ait une stricte nécessité.

Le nom de la Rose (1980)

Telle est la magie des langues humaines, que par un humain accord elles signifient souvent, avec des sons identiques, des choses différentes.

Le nom de la Rose (1980)

Les livres ne sont pas faits pour être crus, mais pour être soumis à l’examen. Devant un livre, nous ne devons pas nous demander ce qu’il dit mais ce qu’il veut dire.

Le nom de la Rose (1980)

J’ai l’impression que l’enfer c’est le paradis regardé de l’autre côté.

Le nom de la Rose (1980)

La bêtise, c’est une question de cocktail : le bon Dieu n’avait pas beaucoup de temps pour faire son monde, la distribution fut incertaine et inégale. Le prix à payer pour avoir Einstein d’un côté, c’est d’avoir un imbécile de l’autre côté !

Interview dans Télérama, 2003.

Les bêtes, qui ne savent pas qu’elles doivent mourir, ne rient pas. Nous savons que nous allons vers la mort et, face à cette occurrence inéluctable, nous n’avons qu’un instrument : le rire.

Interview dans Télérama, 2003.

Le beau se situe à l’intérieur de certaines limites tandis que le laid est infini, donc plus complexe, plus varié, plus amusant.

Dans Le Nouvel Observateur, 8 au 14 novembre 2007.

La présence diminue la renommée tandis que l’éloignement l’accroît : les qualités perdent de leur brillance si elles se touchent trop, tandis que l’imagination va plus loin que la vue.

L'Ile du Jour d'Avant (1996)

La beauté n’a qu’un type, la laideur en a mille. Le sublime accolé au sublime peine à faire contraste, et il faut faire une pause pour tout, même pour la beauté. La salamandre fait ressortir l’ondine ; le gnome rend plus beau l’éphèbe.

Construire l'ennemi (2014)

Devant un livre, nous ne devons pas nous demander ce qu’il dit mais ce qu’il veut dire.

Le nom de la Rose (1980)

Qu’est-ce que la vie sinon l’ombre d’un rêve éphémère ?

Baudolino (2002)

– C’est une histoire de larcins et de vengeance entre moines de peu de vertu ! , m’exclamai-je, plein de doute. – Autour d’un livre interdit, Adso, autour d’un livre interdit, répondit Guillaume.

Le nom de la Rose (1980)

Diotallevi se trouvait sur le seuil de sa pièce, et il faisait montre d’indulgence. L’indulgence de Diotallevi était toujours offensante, mais Belbo paraissait l’accepter, et précisément avec indulgence.

Le Pendule de Foucault (1990)

Depuis que Gobineau a écrit sur l’inégalité des races, on a l’impression que si quelqu’un me dit d’un autre peuple, c’est parce qu’il juge le sien supérieur.

Le Cimetière de Prague (2010)

D’un système d’interdits on peut comprendre ce que les gens font d’habitude, dit Belbo, et on peut en tirer des ébauches de vie quotidienne.

Le Pendule de Foucault (1990)

Je me demande à présent si ce que j’éprouvais était l’amour d’amitié, où le semblable aime le semblable et ne veut que le bien d’autrui, ou l’amour de concupiscence, où l’on veut son propre bien et l’incomplet ne veut que ce qui le complète.

Le nom de la Rose (1980)

Au lieu de faire dévier les prolétaires, mieux vaut prolétariser les déviants, et c’est plus facile,

Le Pendule de Foucault (1990)

Vous savez qu’on peut être hanté par le remords toute sa vie, non pas pour avoir choisi l’erreur, dont au moins on peut se repentir, mais pour s’être trouvé dans l’impossibilité de se prouver à soi-même qu’on n’aurait pas choisi l’erreur.

Le Pendule de Foucault (1990)

Moi, je dis qu’il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu’il existe un complot universel.

Le Pendule de Foucault

Dieu connaît le monde, parce qu’il l’a conçu dans son esprit, comme de l’extérieur, avant qu’il fut créé, alors que nous, nous n’en connaissons pas la règle, car nous vivons à l’intérieur du monde, l’ayant trouvé déjà fait.

Le nom de la Rose (1980)

Le savoir n’est pas comme la monnaie, qui reste physiquement intacte même à travers les plus infâmes échanges : il est plutôt comme un habit superbe qui se râpe à l’usage et par l’ostentation.

Le nom de la Rose (1980)

J’appartiens à une génération perdue, et je me retrouve seulement quand j’assiste en compagnie à la solitude de mes semblables.

Le Pendule de Foucault

Les hommes ne font jamais le mal aussi complètement et ardemment que lorsqu’ils le font par conviction religieuse.

Le Cimetière de Prague (2010)

La caractéristique des gens, c’est qu’ils sont prêts à tout croire. D’ailleurs, comment l’église aurait-elle pu résister pendant presque deux mille ans sans la crédulité universelle ?

Le Cimetière de Prague (2010)

Les hommes ne font jamais le mal aussi complètement et aussi ardemment que lorsqu’ils le font par conviction religieuse.

Le Cimetière de Prague (2010)

Dans chaque crime commis pour la possession d’un objet, la nature de l’objet devrait nous fournir une idée, aussi pâle fût-elle, de la nature de l’assassin.

Le nom de la Rose (1980)

Ne bâtis pas un château de soupçons sur un mot.

Le nom de la Rose (1980)

Laisse parler ton coeur, interroge les visages, n’écoute pas les langues.

Le nom de la Rose (1980)

Il n’est pas bon d’être trop libres, et il n’est pas bon non plus d’avoir tout le nécessaire.

Le Cimetière de Prague (2010)

A partir de la nature de ce livre il sera possible d’inférer la nature de l’homicide. Car dans chaque crime commis pour la possession d’un objet, la nature de l’objet devrait nous fournir une idée, aussi pâle fût-elle, de la nature de l’assassin.

Le nom de la Rose (1980)

Le plaisir de l’érudition est réservé aux perdants. Plus quelqu’un sait de choses, plus elles lui sont allées de travers.

Numéro zéro (2015)

Ce lieu du savoir interdit est défendu par de nombreuses et fort savantes inventions. La science utilisée pour occulter au lieu d’éclairer. Je n’aime pas cela du tout. Un esprit pervers préside à la sainte défense de la bibliothèque.

Le nom de la Rose (1980)

La caracteristique principale des gens c’est qu’ils sont prêts a tout croire. D’ailleurs comment l’Eglise aurait-elle pu resister pendant presque deux milles ans sans la credulite universelle ?

Le Cimetière de Prague (2010)

Le but ce n’est pas de voir à tout prix ou de lire à tout prix, mais de savoir que faire de cette activité et comment en tirer une nourriture substantielle et durable.

N'espérez pas vous débarrasser des livres (2009) (en collaboration avec Jean-Claude Carrière)

Ou se rebeller ou trahir, on ne nous laisse guère de choix, à nous les simples.

Le nom de la Rose (1980)

Il n’est qu’une seule chose qui excite les animaux plus que le plaisir, et c’est la douleur.

Le nom de la Rose (1980)

C’est alors que je vis le Pendule. La sphère, mobile à l’extrémité d’un long fil fixé à la voûte du choeur, décrivait ses amples oscillations avec une isochrone majesté.

Le Pendule de Foucault (1990)

Des fragments de la croix, j’en ai vu quantité d’autres, dans d’autres églises. S’ils étaient tous authentiques, Notre Seigneur n’eût pas été supplicié sur deux planches croisées, mais sur une forêt entière.

Le nom de la Rose (1980)

Je crois que l’on devient ce que notre père nous a enseigné dans les temps morts, quand il ne se souciait pas de nous éduquer. On se forme sur des déchets de sagesse.

Le Pendule de Foucault, 7

L’auteur devrait mourir après avoir écrit – Pour ne pas gêner le cheminement du texte.

Apostille au Nom de la Rose

Dans les périodes où tu sens l’envie de tomber amoureux, tu dois faire attention où tu mets les pieds: comme avoir bu un philtre, de ceux qui te font tomber amoureux du premier être que tu rencontres. Ce pourrait être un ornythorinque.

Le Pendule de Foucault, 36

La télévision abrutit les gens cultivés et cultive les gens qui mènent une vie abrutissante.

Autrefois, j’étais indécis, mais, à présent, je n’en suis plus très sûr.

Dans le Pop Art, le Kitsch est racheté et élevé à un nouvel état de dignité esthétique.

Le devoir de qui aime les hommes est peut-être de faire rire de la vérité, faire rire la vérité, car l’unique vérité est d’apprendre à nous libérer de la passion insensée pour la vérité.

Le nom de la Rose

Personne ne nous impose de savoir. Il le faut, un point c’est tout, fût-ce au prix de mal comprendre.

Le nom de la Rose

… à lire des livres de médecine, on se persuade toujours d’éprouver les douleurs dont ils parlent.

Le nom de la Rose

… la logique pouvait grandement servir à condition d’y entrer et puis d’en sortir.

Le nom de la Rose

Chacun interprète la diversité à sa manière. Peut-être ce grand vent de nouveautés n’est-il qu’un sirocco qui de nouveau les endormira tous.

Le Cimetière de Prague (2010)

Il y a deux sortes de livres, celui que l’auteur écrit et celui dont le lecteur prend possession.

N'espérez pas vous débarrasser des livres (2009) (en collaboration avec Jean-Claude Carrière)

Il faut estimer la dangerosité d’un écrit pour vouloir le faire disparaitre.

N'espérez pas vous débarrasser des livres (2009) (en collaboration avec Jean-Claude Carrière)

Le livre est comme la cuillère, le marteau, la roue ou le ciseau. Une fois que vous les avez inventés, vous ne pouvez pas faire mieux.

N'espérez pas vous débarrasser des livres (2009) (en collaboration avec Jean-Claude Carrière)

La bibliothèque se défend toute seule, insondable comme la vérité qu’elle héberge, trompeuse comme le mensonge qu’elle conserve. Labyrinthe spirituel, c’est aussi un labyrinthe terrestre.

Le nom de la Rose (1980), Premier jour. Tierce

La langue de l’Europe, c’est la traduction.

Le prix à payer pour avoir Einstein d’un côté, c’est d’avoir un imbécile de l’autre.

Dans Télérama n° 2800, 10 septembre 2003.

Quelqu’un qui fait sa thèse sur la syphilis finit même par aimer le spirochète pâle.

Le Pendule de Foucault, 13

Je ne connais le présent que par mon écran de télévision tandis que j’ai une connaissance directe du Moyen Age.

Apostille au Nom de la Rose

Bah la guerre est une vraie sale chiennerie. Cependant souviens-toi mon fils: être bon oui, mais si quelqu’un marche sur toi pour t’occire, c’est lui qui a tort.

L'Ile du Jour d'Avant, 4

… ce sont les inquisiteurs qui créent les hérétiques.

Le nom de la Rose

Il est des moments magiques, de grande fatigue physique et d’intense excitation motrice, où surgissent des visions de personnes connues par le passé … surgissent pareillement des visions de livres non encore écrits.

Le nom de la Rose