Acceuil / Citation

Citations de : Stéphane Charbonnier, dit Charb

Depuis qu’on fait Charlie Hebdo, on a toujours vécu avec des menaces. Les gens qui menacent sont ultra minoritaires et ceux qui passent à l’action sont encore plus minoritaires.

Après l'interpellation d'un homme soupçonné d'avoir appelé à le décapiter en 2012.

C’est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux.

Journal Le Monde, 19 septembre 2012

La liberté de nous marrer sans aucune retenue, la loi nous la donnait déjà, la violence systématique des extrémistes nous la donne aussi.

Editorial de Charlie Hebdo, octobre 2012

Quand les activistes ont besoin d’un prétexte pour justifier leur violence, ils le trouvent toujours.

Dans Le Monde, 2012

Fumer nuit gravement à la santé de votre entourage.M’en fous, j’ai pas d’amis.

J'aime pas les fumeurs (2007)

Je n’ai pas l’impression d’égorger quelqu’un avec un feutre. Je ne mets pas de vies en danger. Quand les activistes ont besoin d’un prétexte pour justifier leur violence, ils le trouvent toujours.

Dans Le Monde, 20 septembre 2012

En vingt-cinq ans, Charlie est passé de la gauche à la droite. Plus les années s’écoulent, plus je me rends compte que dessiner ne sert à rien. Mieux vaut s’armer d’une kalachnikov. Si je n’avais pas été dessinateur, j’aurais été kamikaze.

Paris Match, 15 décembre 2004.

– Sachant que la guerre est un crime, c’est quoi un crime de guerre ? – C’est un soldat qui refuse d’en tuer un autre.

Maurice et Patapon, Coupables, forcément coupables (2005)

Barricades : Un mec qui se dit révolutionnaire et qui est encore vivant passé 50 ans, soit il a gagné et il est au pouvoir, soit il bosse pour les flics.

Maurice et Patapon, Mariage pour tous (2013)

Le terrorisme vise à paralyser une société par la peur. Les terroristes amateurs font exploser des voitures. Les professionnels font grimper les chiffres du chômage.

Maurice et Patapon, Ni dieu ni maître ! (2012)

Je n’ai pas peur des représailles. Je n’ai pas de gosses, pas de femme, pas de voiture, pas de crédit. Ca fait sûrement un peu pompeux, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux.

Journal Le Monde, 19 septembre 2012

C’est très difficile de jongler avec le second degré, dans un monde où tout est pris au premier.

France24, 11 septembre 2014

Je n’ai pas l’impression d’égorger quelqu’un avec un feutre.

Journal Le Monde, 19 septembre 2012

En France, la liberté d’expression n’est pas assez utilisée par ceux qui ont les moyens de s’en servir.

France3, 4 décembre 2012

C’est en refusant par peur ou par paternalisme de traiter les musulmans comme des citoyens avant de les traiter comme des croyants qu’on fait de l’islam un tabou.

A l'occasion de la sortie du second tome de «La Vie de Mahomet», juin 2013