Acceuil / Citation

Citations de : sir William Golding

A douze ans passés, il n’avait plus le ventre proéminent de l’enfance, mais l’adolescence ne le marquait pas encore de gaucherie.

Sa Majesté des mouches (1954)

Cette île est à nous. Elle est vraiment sympa. On s’amusera tant que les grandes personnes ne seront pas venues nous chercher.

Sa Majesté des mouches (1954)

Il se perdit dans un labyrinthe de pensées qui restaient vagues à cause de son impuissance à les exprimer en mots.

Sa Majesté des mouches (1954)

Les petits sortaient de leur silence. Ils se rappelaient leurs chagrins personnels, ou bien percevaient-ils confusément qu’ils partageaient un chagrin universel ?

Sa Majesté des mouches (1954)

Devant Simon, pendue à son bâton, Sa-Majesté-des-Mouches ricanait. Simon céda enfin et lui rendit son regard. Il vit les dents blanches, les yeux ternes, le sang…

Sa Majesté des mouches (1954)

Ralph réfléchit et comprit le raisonnement. Il fut vexé de constater qu’il ne savait pas penser en adulte et soupira.

Sa Majesté des mouches (1954)

Il craignait surtout ce volet qui obturait son cerveau et pouvait lui masquer le danger en le réduisant à la stupidité.

Sa Majesté des mouches (1954)