Acceuil / Citation

Citations de : Serge Bouchard

L’amour, le vrai, est cannibale et destructeur. En vérité, il tue. Posséder l’autre, c’est le faire mourir. Etre possédé, c’est mourir aussi. Les vrais amants se détournent du monde. Ils s’enferment pour mourir.

De nouveaux lieux communs (1994), La fidélité

Le mâle est un éclair et la femelle un feu ; dommage que les deux s’attirent à ce point et créent constamment des liens d’amour et d’amitié.

De la fin du mâle, de l'emballage et autres lieux communs (1996), La fin du mâle

La calvitie a quelque chose à voir avec le sexe. Une tête franchement chauve est un objet dévoilé, excitant, dans ce monde appauvri où l’érotisme se résume à tout voir.

Quinze lieux communs (1993), La calvitie

La quarantaine, c’est un moyen âge. L’âge moyen, l’empire du milieu.

Quinze lieux communs (1993), La quarantaine

Jamais on ne pourra oublier le lieu d’un bel amour, le décor d’une joie profonde ou le contexte d’une tendresse. C’est à travers de telles histoires que la géographie devient humaine.

Quinze lieux communs (1993), Le mal du pays

Une aspirine en effervescence dans un immense verre d’eau, voilà la nature et la configuration originale de l’univers.

De la fin du mâle, de l'emballage et autres lieux communs (1996)

Le savant le plus grand est celui qui connaît les limites de son savoir, c’est-à-dire l’infini de son ignorance. Voilà pourquoi vous voyez si peu de savants à la télévision alors que cette dernière convient si bien aux experts.