Acceuil / Citation

Citations de : Sebastian Barry

Bill n’est plus. Quel bruit fait le coeur d’une femme de 89 ans quand il se brise ? Sans doute guère plus qu’un silence, certainement à peine plus qu’un petit bruit ténu.

Du côté de Canaan (2012)

Et un homme capable de se montrer gai devant les catastrophes qui allaient l’assaillir, comme les catastrophes le font si souvent, sans grâce ni faveur, est un véritable héros.

Le testament caché (2009)

Quand un homme se réveille le jour de ses quarante ans, il peut dire avec certitude que sa jeunesse est derrière lui.

Le testament caché (2009)

Ma vie est comme une plume sur le dos de ma main, Attendant le vent de la mort.

Le testament caché (2009)

Cela vaut toujours la peine de décrire en détail le bonheur, le reste occupe une place si importante dans la vie qu’il est préférable de planter les jalons du bonheur tant que c’est possible.

Le testament caché (2009)

Un enfant donne beaucoup de travail. Rien n’est aussi pénible et épuisant que de s’occuper d’un jeune enfant, rien.

Du côté de Canaan (2012)

Les souvenirs provoquent parfois beaucoup de chagrin, mais une fois qu’ils ont été réveillés vient ensuite une sérénité très étrange. Parce qu’on a planté son drapeau au sommet du chagrin. On l’a escaladé.

Du côté de Canaan (2012)

On peut être immunisé contre la typhoïde, le tétanos, la variole, la diphtérie, mais jamais contre les souvenirs. Il n’existe pas de vaccin.

Du côté de Canaan (2012)