Acceuil / Citation

Citations de : Savinien de Cyrano de Bergerac

Déjà vos jambes et votre tête se sont tellement unies par leur extension à la circonférence de votre globe que vous n’êtes plus qu’un ballon.

Lettres satiriques et amoureuses, précédées de Lettres diverses (1999)

Je trouve pourtant bien du distinguo entre les femmes et les choux ; car des choux la tête seule est bonne, et des femmes c’est ce qui ne vaut rien.

Le Pédant joué (1654), III, 4

Enfin, je m’abandonne tout à vous ; usez de moi aussi librement que le chat fait de la souris ; rognez, tranchez, taillez, faites-en comme des choux de votre jardin.

Le Pédant joué (1654)

Il y a du vulgaire ici comme là qui ne peut souffrir la pensée des choses où il n’est point accoutumé.

L'Autre Monde (1657)

Malheureuse contrée, où les marques de génération sont ignominieuses, et où celles d’anéantissement sont honorables, comme s’il y avait quelque chose de plus glorieux que de donner la vie.

L'Autre Monde (1657)

La troupe des bons catholiques Va boire à ses chers hérétiques, Sus, compagnon, prenons du vin Que nul plaisir ne nous échappe ! Vous direz «Foutre de Calvin» Et je dirai «Foutre du pape» !

Chanson

Vous anéantissez l’âme d’un chou en le faisant mourir; mais, en tuant un homme vous ne faites que changer son domicile.

L'Autre Monde (1657), Histoire comique des Etats et Empires de la Lune

Pourquoi commettrai-je un péché quand je me touche par la pièce du milieu et non pas quand je touche mon oreille ou mon talon?

L'Autre Monde (1657), Histoire comique des Etats et Empires de la Lune

Il est du sens commun de croire que le soleil a pris la place au centre de l’univers, puisque tous les corps qui sont dans la nature ont besoin de ce feu radical.

Voyage dans la Lune

Enfin trois sortes de gens sont envoyés au monde tout exprès pour martyriser l’homme pendant la vie: l4avocat tourmente la bourse, le Médecin le corps, et le Théologien l’âme.

Lettres satiriques (1654), A un comte de bas aloi

Un homme ne fait rien d’illustre, qui devant trente ans met sa vie en danger, parce qu’il expose ce qu’il ne connaît pas; mais lorsqu’il la hasarde depuis cet âge-là, je soutiens qu’il est enragé de la risquer, l’ayant connue.

Le Poltron

Une heure après la mort, notre âme évanouie sera ce qu’elle était une heure avant la vie.

La Mort d'Agrippine (1654)

Le gouvernement populaire est le pire fléau dont Dieu afflige un Etat quand il veut le châtier.

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l’impuissance de se taire.

Ajoutez à cela l’orgueil insupportable des humains, qui se persuadent que la nature n’a été faite que pour eux, comme s’il était vraisemblable que le soleil … n’eût été allumé que pour mûrir ses nèfles, et pommer ses choux.

Voyage dans la Lune

Et puis, mourir n’est rien, c’est achever de naître!

La Mort d'Agrippine (1654)

Vous pouvez promener votre charrue ailleurs que sur le champ virginal… de ma fille.

Le Pédant joué

Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce? Un serment fait d’un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer; c’est un secret qui prend la bouche pour oreille.

Il n’y a rien de si nuisible à la santé que la mort.

Ci-gît Cyrano de Bergerac – Qui fut tout – Et ne fut rien.

Epitaphe par lui-même

Ces dieux que l’homme a faits et qui n’ont point fait l’homme.

La Mort d'Agrippine (1654)

(il) me conta que ce qui l’avait véritablement obligé de courir toute la Terre, et enfin de l’abandonner pour la Lune, était qu’il n’avait pu trouver un seul pays où l’imagination même fût en liberté.

Les Etats et Empires de la lune

Je vis que la Terre ayant besoin de la lumière, de la chaleur, et de l’influence de ce grand feu, elle se tourne autour de lui pour recevoir également en toutes ses parties cette vertu qui la conserve.

Les Etats et Empires de la lune

Dira-t-on que nous sommes faits à l’image du Souverain Etre, et non pas les choux?

Les Etats et Empires de la lune

Un peu d’encens brûlé rajuste bien des choses.

La Mort d'Agrippine (1654)

Que diable aller faire aussi dans la galère d’un Turc?

Le Pédant joué, II, 4

Peut-on être innocent, lorsqu’on aime un coupable?

La Mort d'Agrippine (1654)

Périsse l’Univers, pourvu que je me venge!

La Mort d'Agrippine (1654)

On peut être pendu sans corde.

Poésies, Le Ministre d'Etat flambé