Acceuil / Citation

Citations de : Sacha Guitry

Quand on a vingt ans de plus qu’une femme, c’est elle qui vous épouse.

Quadrille

Quand nous regardons une femme, nous pensons à nous, tandis qu’elle, maligne, c’est à nous qu’elle pense.

On est un peu l’esclave des rêves qu’on a faits.

On a les femmes dans les bras, puis un jour sur les bras, et bientôt sur le dos.

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

Ne faites jamais l’amour le samedi soir, car s’il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire.

Ma femme et moi avons été heureux vingt-cinq ans. C’est à cet âge-là que nous nous sommes rencontrés.

Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu’elles n’ont pas commises.

Elles et Toi

Le procureur: – – C’est pourtant ignoble de tuer. – – L’avocat: – – Oui, mais ça fait vivre tant de monde à commencer par vous et moi.

Le premier janvier est le seul jour de l’année où les femmes oublient notre passé grâce à notre présent.

Le peu que je sais, c’est à mon ignorance que je le dois.

Toutes réflexions faites

Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme, c’est de lui dire qu’elle a un joli profil.

Le mariage est comme le restaurant. A peine est-on servi qu’on regarde ce qu’il y a dans l’assiette du voisin.

Le mariage c’est un échange de mauvaise humeur le jour et de mauvaises odeurs la nuit.

Le luxe est une affaire d’argent. L’élégance est une question d’éducation.

Le bonheur à deux, ça dure le temps de compter jusqu’à trois!

Je vais donc enfin vivre seul! Et, déjà, je me demande avec qui!

Je suis en faveur de la coutume qui veut qu’un homme baise la main d’une femme la première fois qu’il la voit. Il faut bien commencer par un endroit quelconque.

Elles et Toi

Je suis contre les femmes, tout contre.

Je conviendrais bien volontiers que les femmes nous sont supérieures, si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales.

Toutes réflexions faites

J’ai appris à aimer certains hommes par le mal que j’en avais entendu dire par d’autres hommes que je n’aimais pas.

Il y a des milliers de raisons pour que les femmes s’habillent comme elles le font: et toutes ces raisons sont des hommes.

Il y a des gens sur qui on peut compter. Ce sont généralement des gens dont on n’a pas besoin.

Il va falloir qu’un jour enfin je me décide à lire les livres que, depuis trente ans, je conseille à mes amis de lire.

Il n’y a pas de gens modestes. Il y a des ratés qui ont la prétention d’être modestes – et qui font les modestes pour faire croire qu’ils ne sont pas des ratés.

Il faut courtiser sa femme comme si on ne l’avait jamais eue… il faut se la prendre à soi-même.

Il est possible, en ce moment, que j’aie raison – mais je me demande si c’est mon intérêt d’avoir raison en ce moment.

Flirter avec une femme, c’est courir après elle jusqu’à ce qu’elle vous rattrape.

Etre parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est en vivre… Ce n’est pas y naître, c’est y renaître.

Elles n’aiment pas qu’on leur dise des choses inexactes – et, ce qu’elles préfèrent, c’est en dire elles-mêmes, sachant parfaitement que personne ne saurait faire mieux…

Elles croient que tous les hommes sont pareils, parce qu’elles se conduisent de la même manière avec tous les hommes.

Elles et Toi

Deux femmes qui s’embrassent me feront toujours penser à deux boxeurs qui se serrent la main.

Elles et Toi

Deux femmes finiront toujours par se mettre d’accord sur le dos d’une troisième.

Elles et Toi

C’est très joli la fidélité, mais c’est une arme à double tranchant. Combien de gens se croient tout permis dans leur mariage sous le prétexte qu’ils sont fidèles!

Avez-vous remarqué que, lorsqu’on fait rétablir une conversation téléphonique coupée, on s’aperçoit qu’on s’était tout dit.

Alors j’ai commencé cette chasse imbécile aux extraits de naissance, aux certificats de baptême, cette chasse indiscrète aux actes de mariage, cette chasse où l’on a l’air de dénicher des nids dans son arbre généalogique…

Aimez les choses à double sens, mais assurez-vous bien d’abord qu’elles ont un sens.

L'Esprit de Paris

Ah! Que les hommes ont donc la mémoire courte! Et se peut-il qu’en devenant des pères ils oublient aussitôt qu’ils ont été des fils.

Abstenez-vous de raconter à votre femme les infamies que vous ont faites celles qui l’ont précédée. Ce n’est pas la peine de lui donner des idées.

A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ca y est?

A l’égard de celui qui vous prend votre femme, il n’est de pire vengeance que de la lui laisser.

Elles et Toi

Il vaut mieux aimer qu’être aimé. C’est plus sûr.

… les femmes n’ont pas d’âge… elles sont jeunes… ou elles sont vieilles!… Quand elles sont jeunes, elles nous trompent… quand elles sont vieilles, elles ne veulent pas être trompées!

Mon père avait raison

… c’est magnifique quand on a vingt ans d’avoir le même âge! Plus tard, tu verras la différence qu’il y a entre un homme et une femme de cinquante ans!

Mon père avait raison

Mariage: c’est une si jolie idée que celle de vouloir faire le voyage à deux!

Mon père avait raison

(En parlant du plaisir de mentir) – C’est l’une des plus grandes voluptés de la vie!

Mon père avait raison

Vois-tu, il faut être gravement malade tous les dix ans, parce que, si on en revient, on est bien mieux après…

Mon père avait raison

Lorsqu’on est innocent, il vaut mieux être accusé d’une façon précise afin de pouvoir se disculper.

La Jalousie

… rien, vraiment, n’est plus odieux que d’être accusé d’une chose à laquelle on n’avait jamais songé…

La Jalousie

Que le mari se mette un peu à la place de l’amant… puisque l’amant se met bien à la place du mari!

La Jalousie

Il est très délicat de se dérober à l’honneur que vous fait une femme en s’offrant à vous.

La Jalousie

… avoir une existence réglée comme du papier à musique.

La Jalousie

C’est la fragilité même de notre amour qui le fait si précieux! Si quelqu’un pouvait nous donner la certitude que notre amour est éternel… peut-être cesserions-nous de nous aimer…

Je t'aime

Elle: Est-ce qu’il y en a qui se sont aimés toute la vie? – Lui: Oui… ceux qui sont morts à vingt ans!

Je t'aime

… ceux qui s’aiment et qui seraient agréables à fréquenter… ils se cachent… tandis que ceux qui ne s’aiment pas… comme ils ne s’amusent nulle part… on les rencontre partout!

Je t'aime

… c’est toujours un peu délicat pour un homme de parler d’une femme…

Je t'aime

Il y a beaucoup de gens, vous savez, qui croient que c’est chic d’avoir l’air de s’ennuyer partout!

Je t'aime

… j’estime qu’un amour qui ne prend pas naissance d’une façon clandestine ne peut pas devenir un amour très profond!

Je t'aime

(Le personnage est dans une situation d’attente) – Ah! Que c’est long, une minute… et dire que les années passent si vite!

Je t'aime

Je n’aime pas beaucoup être exact… et j’adore être en avance… Jusqu’à présent, c’est le seul moyen que j’aie trouvé pour allonger la vie!

Je t'aime

J’ai observé que, d’ordinaire, on se dit au revoir quand on espère bien qu’on ne se reverra jamais – tandis qu’en général on se revoit volontiers quand on s’est dit adieu.

Toâ

Pour moi un gouvernement qui tombe, c’est un pièce qui s’en va de l’affiche – et je considère comme une comédie nouvelle celui qui vient le remplacer.

Toâ

(En parlant de femmes) – Nous avons deux moyens infaillibles de les rendre infidèles: en manquant de confiance en elles, ce qui les outrage – ou bien en ayant confiance en elles, ce qui les blesse.

Toâ

Je crois que les femmes ne penseraient jamais à nous si elles étaient exactes.

Toâ

Il faut avoir beaucoup d’imagination, madame, pour dire la vérité, car on ne la connaît jamais tout entière!

Toâ

Ce qui m’étonne c’est que des gens puissent mal jouer la comédie – alors que, tous, ou presque tous, ils la jouent du matin au soir – et quelquefois si bien!

Toâ

Ca c’est vu: des gens qui ne pouvaient pas se quitter tellement ils se disputaient bien ensemble.

Toâ

Paie les femmes tandis que tu es jeune, tu t’apercevras moins vite que tu vieillis.

Nono

Nono: Me donneriez-vous vingt-cinq ans? – Robert: Si j’avais vingt-cinq ans, je les garderais pour moi!

Nono

Oh! les femmes! ce sont des êtres terribles! mais si délicieux! Et puis, c’est encore ce qu’on a trouvé de mieux pour …

Nono

Ah! que c’est difficile de se décoller… c’est affreux!… j’aurais dû l’épouser… nous serions séparés depuis longtemps!

Nono

La raison et la logique ne peuvent rien contre l’entêtement et la sottise.

Nono

… mais si madame pouvait savoir ce que c’est, pour un homme que la volupté d’obéir!… Servir, madame, voyez-vous, c’est quelque chose de merveilleux! C’est avoir le droit d’être sans volonté!

Désiré

Qu’est-ce que ça peut fiche qu’il ait une jolie femme! Entre hommes, on ne se complimente que sur ses maîtresses.

Désiré

Quand on n’a pas commis de faute, madame, on ne peut pas être absolument sûr de soi… tandis que lorsqu’on a bien vu les conséquences d’une bêtise, eh bien! on ne s’expose plus à la recommencer!

Désiré

Je voulais dire que celui qui pose une question, n’est-ce pas, il ouvre un peu son coeur, il se dévoile, quoi, tandis que celui qui répond, il peut rester fermé. Il voit venir. Et puis, il écoute, tandis que l’autre, il parle, c’est ça, surtout.

Désiré

Un homme sans moustache, ça ressemble trop à un cabotin… macache!

Désiré

… quand on s’aime pour plus d’une raison, c’est qu’on ne s’aime pas vraiment.

Désiré

Il ne faut jamais rien dire à une femme!

Quadrille

(En parlant de la vie) Ceux qui la prennent trop au sérieux n’en sont pas dignes, à mon avis, car ils la dénaturent.

Quadrille

Quel ravage un être peut causer par la seule force de sa séduction.

Quadrille

Quand une femme est seule, elle se voit seule au monde!

Quadrille

A force de changer de femme, on finit par changer soi-même!

Quadrille

C’est un homme adorable! Ca ne veut pas dire qu’on peut l’adorer – ça veut même dire le contraire – mais il est adorable!

Quadrille

C’est une grande erreur de croire que, parce qu’on est cocu, on a droit instantanément à toutes les autres femmes!

Quadrille

Au début d’une aventure, le cocu y est toujours pour quelque chose.

Quadrille

Il n’est pas question de se mentir – mais il ne faut pas non plus t’imaginer que tu me dis la vérité parce que tu me dis ce que tu penses. Ton absolue sincérité n’est pas une garantie. On n’est pas infaillible parce qu’on est sincère.

Quadrille

… pourquoi faut-il que nos minutes les plus belles soient souvent considérées comme des crimes!

Quadrille

On ne court jamais de risque au cinéma. Au théâtre, c’est autre chose. Ce sont deux jeux très différents. Si vous voulez gagner, il faut risquer de perdre.

Quadrille

Il ne faut jamais aller au-devant des choses qu’on redoute.

Quadrille

… les meilleures leçons sont celles que l’on prend sans que les personnes à qui on les prend en soient informées.

Quadrille

Il se dégage de certains êtres une séduction qui, favorisée par les circonstances, peut devenir irrésistible tout à coup!

Quadrille

Une femme ne quitte en général un homme que pour un autre homme – tandis qu’un homme peut très bien quitter une femme à cause d’elle.

Quadrille

Tout nous trahit lorsque nous trahissons.

Quadrille

… se séparer, ce n’est pas quitter quelqu’un, c’est se quitter tous les deux.

Quadrille

Lui: Quand on fait un mensonge, il faut le soigner, croyez-moi. – Le mari: Oui, oui… il faut le rendre vraisemblable, c’est très juste. – Lui: Et ainsi, c’est un hommage que l’on rend à la personne que l’on trompe.

Faisons un rêve

… généralement les gens demandent des conseils – et puis ils ne les suivent pas!

Faisons un rêve

Un assassin, c’est un cambrioleur qu’on dérange.

Faisons un rêve

(Les femmes) ne font que des bêtises quand elles réfléchissent!

Faisons un rêve

Etre marié!… Ca, ça doit être terrible. Je me suis toujours demandé ce qu’on pouvait bien faire avec une femme en dehors de l’amour.

Faisons un rêve

La lumière, ou, plutôt, l’obscurité joue un grand rôle dans l’amour!

Faisons un rêve

Ah! C’est qu’elles voient si bien, les femmes, en une seconde, la chose qu’on n’aurait pas dû laisser traîner!

Faisons un rêve

L’amour, c’est des grands mots avant, des petits mots pendant, des gros mots après…

Tu es aussi peu que possible la femme qu’il me faut. – C’est bien tentant!

Elles et Toi

Critiquer, c’est avoir recours, c’est employer les idées des autres – et c’est souvent en faire un bien mauvais usage. Et puis, s’en étant inspiré, c’est par la suite en vivre. Ne commencez donc pas par être un parasite.

Théâtre, je t'adore

Observer, s’il vous plait, que les chansons dont la carrière se prolonge sont ordinairement exemptes d’obscénité, ce qui est bien déjà, mais qu’elles sont également dénuées de vulgarité, ce qui est mieux encore.

Théâtre, je t'adore

Il y a en Art une catégorie de joies supérieures, si profondes et si hautes que l’on est à jamais l’obligé de celle ou de celui qui vous les ont données.

Si j'ai bonne mémoire

Ils (les gens) diront sans pudeur du mal d’un chef-d’oeuvre parce qu’ils croient qu’on a l’air de s’y connaître quand on dit du mal d’un ouvrage – mais dire du bien, s’enthousiasmer, attention! Ils ne veulent pas être ridicules.

Théâtre, je t'adore

Citer les pensées des autres, c’est souvent regretter de ne pas les avoir eues soi-même et c’est en prendre un peu la responsabilité!

L'amour et les femmes

J’écris une lettre et je l’envoie. – Le brouillon en est là, sous mes yeux. – Je le relis. – Je n’en suis pas satisfait – mais la lettre est partie! – Je corrige le brouillon quand même.

Cité par F. Choisel dans Sacha Guitry intime.

Une chaumière, un coeur, avec des lauriers roses et des pommiers fleuris, avec des poules et des lapins, comment ne pas adorer cela? – Et je l’adore – à condition qu’il y ait aussi de quoi écrire une ou deux pièces de théâtre.

Théâtre, je t'adore

Quand on donne un baiser à quelqu’un, c’est qu’on avait envie d’être embrassé soi-même.

Les Femmes et l'Amour

Il y a des hommes qui n’ont que ce qu’ils méritent, les autres sont célibataires.

En cherchant bien, l’on trouverait à la plupart des bonnes actions des circonstances atténuantes.

Toutes réflexions faites

Il ne faut jamais regarder quelqu’un qui dort. C’est comme si on ouvrait une lettre qui ne vous est pas adressée.

A Marcel Achard.

Je n’ai vraiment l’impression que je suis libre que lorsque je suis enfermé. Lorsque je fais tourner la clef ce n’est pas moi qui suis bouclé ce sont les autres que j’enferme.

Un soir quand on est seul

Il ne me paraît pas assez intelligent pour être fou.

Une folie

Etre fidèle, c’est, bien souvent, enchaîner l’autre.

Une folie

L’un des mensonges les plus fructueux, les plus intéressants qui soient, et l’un des plus faciles en outre, est celui qui consiste à faire croire à quelqu’un qui vous ment qu’on le croit.

Toutes réflexions faites

On se dit au revoir quand on espère bien qu’on ne se reverra jamais, et on se revoit volontiers quand on s’est dit adieu.

Toâ

C’est un cocu, et c’est pour ça que je le trompe.

Toâ

L’important dans la vie ce n’est pas d’avoir de l’argent mais que les autres en aient.

Le Scandale de Monte-Carlo, I, Davegna

Ce qui fait rester les femmes, c’est la peur qu’on soit tout de suite consolé de leur départ.

Le nouveau testament

On n’est jamais trompé par celles qu’on voudrait.

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

La vanité, c’est l’orgueil des autres.

Jusqu'à nouvel ordre

Quand on dit d’une femme qu’elle est assez jolie, c’est qu’elle ne l’est justement pas assez.

La Fin du monde

On peut faire semblant d’être grave; on ne peut pas faire semblant d’avoir de l’esprit. Il faut en avoir et n’en a pas qui veut.

L'Esprit de Guitry

Redouter l’ironie, c’est craindre la raison.

Toutes réflexions faites

Il y a des femmes dont l’infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari.

Elles et Toi

Dieu, que tu étais jolie ce soir au téléphone.

Elles et Toi

Il y a des bêtises que j’ai faites, uniquement pour avoir le plaisir de les raconter.

Il y a des gens qui n’ont que ce qu’ils méritent. Les autres sont restés célibataires.

Vous avez parfaitement le droit de dire à un fumeur qu’il fume trop s’il fume votre tabac.

Une femme qui s’en va avec son amant n’abandonne pas son mari, elle le débarrasse d’une femme infidèle.

Le nouveau testament

Son corps est comme un défi d’en trouver un plus beau. Cela donne envie de chercher.

Si vous êtes un jour traité de parvenu, tenez pour bien certain que vous serez arrivé.

Toutes réflexions faites

Si une femme baisse les yeux quand on l’embrasse, c’est pour mieux voir l’homme par qui elle aimerait être embrassée.

Si les femmes savaient combien on les regrette, elles s’en iraient plus vite!

Si le plus grand plaisir des hommes est de se payer les corps des femmes, le plus grand plaisir des femmes est de se payer la tête des hommes.

Si la femme était bonne, Dieu en aurait une!

Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage!

Toutes réflexions faites

Quand on ment à une femme, on a l’impression qu’on se rembourse.

21 février 1945. – J’ai cinquante-dix ans!

Toutes réflexions faites

Etre privé de quoi que ce soit – quel supplice! – Etre privé de tout – quel débarras!

Toutes réflexions faites

Il y a des gens qui augmentent votre solitude en venant la troubler. – Loin de la partager ainsi qu’ils le prétendent, ils la doublent au contraire – et, même, ils la corrompent en y mêlant la leur.

Toutes réflexions faites

Femmes, je vous adore – comme on adore une édition originale: avec ses fautes.

Elles et Toi

Elle s’est donnée à moi – et c’est elle qui m’a eu.

Elles et Toi

Son sommeil était, de beaucoup, ce qu’elle avait de plus profond.

Elles et Toi

Abstenez-vous de raconter à votre femme les infamies que vous ont faites celles qui l’ont précédée. – Ce n’est pas la peine de lui donner des idées.

Elles et Toi

Il faut s’amuser à mentir aux femmes. On a l’impression qu’on se rembourse.

Elles et Toi

Une femme, une vraie femme, c’est une femme avant tout qui n’est pas féministe.

Elles et Toi

On les a dans ses bras – puis un jour sur les bras – et bientôt sur le dos.

Elles et Toi

Tu as un charme irrésistible – en ton absence – et tu laisses un souvenir que ton retour efface.

Elles et Toi

N’est pas cocu qui veut. – Et nous ne devons épouser que de très jolies femmes si nous voulons qu’un jour on nous en délivre.

Elles et Toi

Tromper, trahir, oui, c’est affreux – mais c’est cruel aussi que de rester fidèle, car c’est enchaîner l’autre.

Elles et Toi

Il y a celles qui disent qu’elles ne sont pas à vendre, et qui n’accepteraient pas un centime de vous! – Ce sont généralement celles-là qui vous ruinent.

Elles et Toi

Les femmes croient volontiers que parce qu’elles ont fait le contraire de ce qu’on leur demandait, elles ont pris une initiative.

Elles et Toi

J’imagine un cocu disant: – – Ce qui m’exaspère, c’est de penser que ce monsieur sait maintenant de quoi je me contentais!

Elles et Toi

Comment les autres hommes peuvent-ils vivre sans toi?

Elles et Toi

Dis, veux-tu que ce soit pour toute la vie? – Nous verrons bien le temps que cela durera.

Elles et Toi

Après huit ans de vie commune, elle est partie enfin. – Enfin, me voilà seul! – Je le souhaitais depuis longtemps. – Je vais donc enfin vivre seul! – Et, déjà, je me demande avec qui.

Elles et Toi

Se venger, c’est être quittes – c’est courir le risque de se réconcilier, c’est oublier l’injure. O combien je préfère oublier la personne…

Pensées sur les femmes et l'amour

Il faut être amoureux de la femme qu’on aime. J’entends pas là qu’il faut la courtiser comme si jamais on ne l’avait eue – qu’il faut la convoiter comme si elle était la femme d’un autre. – Il faut se la prendre à soi-même.

Pensées sur les femmes et l'amour

Je suis bêtement un type dans le genre de Pascal: je dis parfois des choses qui dépassent mes pensées!

Cité par Stéphane Prince

Il faut parler de soi sans trop en avoir l’air: tirer son épingle du Je.

Cité par Stéphane Prince

Dieu merci! J’ai encore les moyens de faire des dettes!

Cité par Stéphane Prince

En fait, je n’ai qu’une prétention, c’est de ne pas plaire à tout le monde. Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui.

Cité par Stéphane Prince

Le bien qu’on fait aux autres vous attache à eux – et c’est, en vérité, dommage, car c’est précisément cela qui les détache de vous!

Cité par Stéphane Prince

Il n’y a d’outrageant pour une femme qu’une chose… n’être pas désirée!

L'Illusionniste

Un amant sérieux, ce n’est pas un amant!

L'Illusionniste

On a besoin – D’avoir son coin, – L’endroit clos où jamais l’âme ne se déguise, – Le petit coin – Tout prêt, – Très près, – Et dans lequel on est très loin!

Un soir quand on est seul

Mme de La Fontaine: – Comment était ta femme? – Jean de La Fontaine: – Elle était… mariée. – Mme de La Fontaine: – Mais je croyais que tu aimais les femmes mariées? – Jean de La Fontaine: – Celles mariées aux autres, oui!

Jean de La Fontaine

Le mariage est une comédie, et je n’ai pas le génie de Molière.

Jean de La Fontaine

… la fidélité n’est pas une qualité humaine. Non, une qualité dont on ne fait bénéficier qu’un seul être à la fois ne saurait être une qualité.

Jean de La Fontaine

Le premier homme qui s’est marié, mon Dieu, il n’y a rien à lui dire: il ne savait pas – mais, vraiment, le deuxième est inexcusable!

Jean de La Fontaine

On peut oublier peut-être le mal que l’on vous fait, mais on ne se console pas du mal que l’on fait, soi …

Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine: – … je crois qu’on est vieux la première fois… – Le Rossignol: – Qu’on aime? – Jean de La Fontaine: – Ah! Non. La première fois qu’on cesse d’aimer.

Jean de La Fontaine

On se fatigue d’un tableau parfait. On ne peut rien en espérer. Une esquisse ne fatigue jamais – elle promet tant de choses!… On admire un tableau… on adore une esquisse.

Jean de La Fontaine

On dérange toujours un homme qui cause avec une femme.

La pélerine écossaise (1950)

La plus grande saleté qu’on puisse faire à un homme qui vous a pris votre femme, c’est de la lui laisser!

La pélerine écossaise (1950)

J’ai trente ans, mon vieux, et six ans de mariage… ça fait trente-six!

La pélerine écossaise (1950)

Quand on se fatigue de quelqu’un, c’est que soi, on est fatigué!

La pélerine écossaise (1950)

… c’est la seconde fois qu’elle aime, qu’une femme aime le mieux, le plus, et le plus longtemps!

La prise de Berg-op-Zoom

… la vie ne se renouvelle pas… on renouvelle sa vie!

La prise de Berg-op-Zoom

Vidal: Vous n’êtes pas fidèle à votre femme? – Léo: Si, souvent!

La prise de Berg-op-Zoom

(Léo vient d’emprunter un peu d’argent à Vidal) – Vidal: … vous devriez travailler, Léo. – Léo: Je travaillerai sûrement plus tard!… Mais je préfère dépenser pendant que je suis jeune l’argent que je gagnerai quand je serai vieux!

La prise de Berg-op-Zoom

Je suis content de moi parce que, ne m’étant pas marié, je ne trouve pas le soir, en rentrant, une dame qui a mon âge et qui aurait des bigoudis en plus…

Le veilleur de nuit

Rien n’est plus abominable … que des inquiétudes, qui ne sont pas fondées.

Le veilleur de nuit

Il y a toute une catégorie d’hommes qui ne font la cour qu’aux femmes fidèles… et qui seraient bien embarrassés si les femmes leur disaient: «Allons-y!»

Le veilleur de nuit

… les femmes ne se rendent pas compte ce que c’est pour l’homme qui les aime que de connaître ce penchant qu’elles ont presque toutes à se faire faire la cour…

Le veilleur de nuit

De même les paresseux essaient en vain de travailler… moi j’essaie en vain de ne rien faire.

Le veilleur de nuit

Monsieur vous parlait de révolution… écrivez bien le français… et vous verrez ce que c’est qu’une révolution!

Béranger

… quand on a une opinion, on ne la chuchote pas… on la chante… ou on la crie!

Béranger

Décidément, il n’y a pas grand-chose à faire avec les poètes!… Les yeux fixés sur le passé, vous tournez le dos à l’avenir… Vous parlez de liberté… et vous êtes esclave d’une rime… Vous ne voyez jamais que ce que vous voulez voir…

Béranger

J’aime la liberté… au point de lui sacrifier la mienne.

Béranger

… quelle triste époque que celle où l’on bâillonne les poètes!

Béranger

… je m’aperçois qu’on peut devenir populaire avec d’être connu.

Béranger

… il y a des histoires qui sont trop jolies pour être racontées…

Béranger

Trente années d’observation nous permettent de dire que nous connaissons les hommes… et nous les connaissons, c’est vrai – mais je m’aperçois que l’on peut connaître les hommes, sans connaître pour cela, nécessairement, les femmes.

L'Ecole des philosophes

Un acteur est un menteur autorisé, mais c’est un menteur.

L'Ecole des philosophes

Quand on dit «je le crois», c’est qu’on en est certain.

L'Ecole des philosophes

Comme on peut faire un mot délicieux d’un geste!

L'Ecole des philosophes

La pauvreté a ses franchises: l’opulence a sa gêne.

L'Ecole des philosophes

Sylvie: – Je ne vous gêne pas? – Diderot: – Oh! Me gêner – avec des yeux pareils! Aussi longtemps que vous aurez vingt ans de moins que moi, je vous mets au défi de me gêner.

L'Ecole des philosophes

Quel plaisir voulez-vous qu’on éprouve à fréquenter des êtres qui ne se contentent pas de partager vos idées – mais qui les ont – et qui ont toujours l’air de les avoir eues avant vous?

L'Ecole des philosophes

… c’est délicieux d’avoir le même âge… quand on est jeune…!

Mozart

… quand on cite mes péchés, j’ai toujours peur qu’on en oublie les principaux!

Mozart

Madame d’Epinay: – Hum… il faut se méfier des sots! – Marie-Anne: – Pourquoi dites-vous cela? – Madame d’Epinay: – Parce que les hommes intelligents sont parfois si bêtes!

Mozart

Pour les choses du coeur, – Voilà les trois moments très graves de la vie. – A vingt ans, on se tue… – On tue – L’autre à quarante… – A soixante ans on en meurt!

Frans Hals

… Un conseil bien donné – Dans le moment qu’il faut peut vous sauver la vie… – Surtout lorsque celui qui donne son avis – A véritablement le droit de le donner.

Frans Hals

(En parlant des femmes) – On peut vous battre et vous trahir et vous chasser… – On peut même vous pardonner… – Mais redoutons votre vengeance – Quand nous commettons l’imprudence – D’aller vous rire au nez!

Frans Hals

Les femmes n’aiment pas, n’aiment jamais qu’on aime – Qui que ce soit, – Quoi que ce soit, – Autant qu’on prétend qu’on les aime…

Frans Hals

… c’est passionnant d’enseigner à quelqu’un – Qu’on aime, ce qu’on aime.

Frans Hals

Et je ne prétends qu’on n’a le droit de se mêler – Des dettes d’autrui… que pour les payer!

Frans Hals

Quand un homme vous a donné – D’incomparables joies – Par ses écrits, – Par sa peinture ou sa musique, – C’est inouï ce qu’on lui doit…

Frans Hals

Admirer, c’est aimer sans espoir de retour… – Ce n’est pas un échange…

Frans Hals

(Admirer) c’est aimer avec tendresse, avec respect… – C’est aimer sans dégoût possible, tu comprends. – Et ce qu’on ne ferait jamais – Pour quelqu’un même qu’on connaît, – Qu’on connaît bien, on le ferait – Tout à fait volontiers pour quelqu’un qu’on admire.

Frans Hals

Quand un mensonge ne prend pas c’est qu’il est bête.

Frans Hals

Voilà les femmes! Oui… même la plus honnête – S’imagine toujours que nous perdons la tête – Quand nous la regardons!… Même la plus fidèle – Ne doutera jamais qu’un homme est épris d’elle – Lorsque, pour son plaisir, il l’examine un peu!

Frans Hals

Ceux qui font progresser – Les choses sont souvent – Des hommes de génie – Qui croyaient imiter des hommes de talent.

Frans Hals

Bien entendu, sois de ton temps – Car on n’est pas de tous les temps, – Si l’on n’a pas d’abord été de son époque…

Frans Hals

Méfie-toi bien – De ceux qui croient – Qu’avec eux tout commence – Et qui prétendent qu’avant eux – Rien n’existait. – Ce ne sont pas des fous, ce sont des paresseux, – Qui décorent du nom d’instinct leur ignorance.

Frans Hals

Ca ne se donne pas, les leçons, ça se prend…

Frans Hals

Je ne sais pas juger les hommes que j’admire…

Frans Hals

… je nie – Au peintre le plus grand… quel que soit son génie, – Le droit de s’y connaître en peinture… d’autrui!

Frans Hals

Plaisir d’amour ne dure qu’un moment – Chagrin d’amour dure toute la vie!

Chagrin d'amour

Vous ne pensez qu’à celui qui vous a quittée – et vous négligez celui qui vous reste fidèle. Ah! Vous êtes bien une femme, vous, par exemple!

Chagrin d'amour

… s’il est défendu aux prêtres d’avoir des femmes, aucun canon n’interdit aux femmes l’usage des prêtres.

Chagrin d'amour

Vous savez bien qu’il est aussi difficile de faire parler une femme que de la faire taire.

Chagrin d'amour

Qu’on dise que l’excès en tout est un défaut, j’y consens volontiers. Mais si l’excès en tout est un défaut, ne pas jouer du tout, cela devient un défaut puisque c’est excessif.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Quand on est joueur, vraiment joueur, on ne peut pas tricher – on ne peut pas se substituer au hasard.

Mémoires d'un tricheur (1935)

… des yeux dont on eût dit que la pupille respirait.

Mémoires d'un tricheur (1935)

… je me suis rendu compte … qu’aussitôt qu’on connaît tout le monde, tout le monde vous connaît.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Et, si j’étais le gouvernement, comme dit ma concierge, c’est sur les signes extérieurs de feinte pauvreté, que je taxerais impitoyablement les personnes qui ne dépensent pas leurs revenus.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Etre riche, … ce n’est pas avoir de l’argent – c’est en dépenser.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Mais de même qu’on peut devenir un assassin sans avoir une âme de criminel, je pense qu’on peut avoir une âme d’assassin et ne pas commettre de crimes.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Comme nous sommes prétentieux avec nos enfants… nous leur donnons la vie… et nous voulons faire mieux, comme si c’était possible!

Mon père avait raison

Germaine: Un geste de pitié ne vous tente donc pas? – Charles: J’ai de la pitié pour ceux qui en sont dignes! – Germaine: Le mérite n’est pas grand.

Mon père avait raison

Si tu savais comme on a besoin de peu de chose pour être heureux!

Mon père avait raison

Si tu savais ce que c’est que d’avoir trente ans! Il faut sans doute les avoir au moins deux fois pour le comprendre!

Mon père avait raison

La réalité, quelle qu’elle soit, est bien plus belle que l’illusion…

Mon père avait raison

Je crois que les femmes sont faites pour être mariées… et que les hommes sont faits pour être célibataires. C’est de là que vient tout le mal!

Mon père avait raison

Il est fort indiscret de regarder quelqu’un qui dort – car c’est une lettre qui ne vous est pas adressée.

Oui, c’est être constant que d’adorer l’amour, et c’est ne pas changer de goût que de changer de femmes – puisque les femmes changent.

Faire des concessions? – Oui, c’est un point de vue – mais sur un cimetière

Elles et Toi

Fais rire le public. Dissipe son ennui. Et s’il te méprise et t’oublie sitôt qu’il a passé la porte, ah! laisse-le, ça ne fait rien. On oublie toujours ceux qui vous ont fait du bien.

Deburau

Les Belges sont de petits malins! Ils ont pris son appétit à l’Allemand, son sérieux à l’Anglais, son esprit au Français. Quant à moi, ils m’ont pris le coeur!

Faire passer les heures – au lieu de les retenir. – Elles passent déjà si vite! – Et toutes celles qu’on nous fait perdre! – Et toutes celles que nous perdons!

Si j'ai bonne mémoire, I

Tous les gestes sont bons quand ils sont naturels. Ceux qu’on apprend sont toujours faux.

Deburau

Acceptez-vous d’être ma première femme?

Charlotte Lysès demandait à Sacha: – «- Je t’aime, Sacha. Et toi?» – – Sacha Guitry répondit: – «- Mais moi aussi je m’aime.»

Un moment, nous avons vécu côte à côte. Puis, nous fûmes dos à dos. A présent, nous sommes face à face.

On écoute mieux lorsque l’on est caché.

Adam et Eve

… les religions fourniront toujours, à ceux qui les cherchent, les meilleurs prétextes à des guerres civiles.

Le 21 janvier 1793

Les révolutions sont toujours faites au nom de principes admirables, formulés par deux ou trois grands hommes mécontents de leur sort et qu’on n’a pas couverts d’honneurs comme ils le méritaient.

Le 21 janvier 1793

Quelque désir qu’on ait d’acquérir des vertus et de se bien conduire, on s’aperçoit un jour en effet que les minutes les plus exquises de la vie sont celles qu’on a volées pour commettre des fautes.

Le nouveau testament

… rien n’est plus réfrigérant que de dire «vous» à quelqu’un qui vous tutoie.

Le nouveau testament

Il y a des peintres qui passent leur vie entière à faire des paysages qui n’étaient pas faits pour eux!

Le comédien

Il ne faut pas être amoureux du théâtre… il faut l’adorer. Ce n’est pas un métier, le théâtre, c’est une passion!

Le comédien

… il y a des femmes qui ne sont pas faites pour être fidèles… il y en a même énormément… il paraît même qu’il y en a trop…

Le mari, la femme, l'amant

Campistron: – Oui, vous êtes sûr de vous-même? – Beaumarchais: – Je n’aurais pas la sottise de compter sur vous.

Beaumarchais

Il y a deux choses inadmissibles sur la terre la mort – et les impôts. Mais j’aurais dû citer en premier les impôts.

Beaumarchais

Redoutez les effets du vin, mais observez pourtant qu’il y a beaucoup plus de vieux ivrognes que de vieux médecins.

Beaumarchais

… on ne peut pas mentir aux êtres qui vous plaisent!

Beaumarchais

Ce qui ennuie les imbéciles, ce n’est pas qu’on soit vaniteux – c’est qu’on ait des motifs de l’être, car eux le seraient à notre place!

Beaumarchais

Qu’est-ce qui est le plus triste, un bon souvenir ou un mauvais souvenir?… Il n’y a qu’une chose triste, c’est de ne pas oublier!

Un type dans le genre Napoléon

Premier monsieur: Et n’ayons l’air de rien! – La dame: Ca te sera bien facile!

Un étrange point d'honneur

Ce qu’on devrait choisir dans la femme d’un autre… ce n’est pas la femme… c’est l’autre!

Le KWTZ

… lorsqu’on rend une visite, on est toujours sûr de faire plaisir à quelqu’un ou bien quand on entre, ou bien quand on sort…

Le KWTZ

Hildebrande: C’était la première fois que je trompais (mon mari). – Maximilien: Moi aussi.

Le KWTZ

Avec tout ce que je sais, on pourrait faire un livre… il est vrai qu’avec tout ce que je ne sais pas, on pourrait faire une bibliothèque.

Le KWTZ

Elle a l’air d’avoir été sculptée dans un citron, de sorte que, quand elle se presse l’esprit, le citron s’entrouvre au-dessous du nez et les paroles qui coulent sont acidulées.

Bloompott

… je crois, moi, que ce qui fait rester les femmes, c’est la peur qu’on soit tout de suite consolé de leur départ!

Le nouveau testament

… ce n’est pas de l’union libre que je me fais le champion, c’est de la désunion libre!

Le nouveau testament

Trente années d’expérience médicale m’ont enseigné que lorsqu’un être – homme ou femme, d’ailleurs – envisageait, admettait la mort prochaine de quelqu’un… et s’y résignait, c’est qu’il était… à «ça» de la souhaiter!

Le nouveau testament

Pourquoi se marie-t-on, d’ailleurs?… Pour pouvoir divorcer un jour.

Une folie

Ce n’est pas pour qu’on leur dise que leur mari doit vivre vieux, qu’elles y vont (chez les chiromanciennes) – mais pour tâcher de savoir s’il doit mourir bientôt.

Une folie

Dire le contraire de la vérité, c’est s’en être approché, de dos, mais de bien près…

Une folie

Vous savez fort bien que quand on a tellement à se plaindre de l’autre, c’est qu’on n’est pas content de soi.

Une folie

… lorsque deux êtres normaux sont en désaccord, et que ce désaccord semble s’éterniser, il arrive un moment où l’un des deux finit par se demander si l’autre n’est pas fou.

Une folie

Les vraies menteuses ne savent pas dire la vérité.

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

Dame, songez que leur amour pour nous peut être simulé de la première à la dernière seconde car – n’écoutez pas, Mesdames! – observez, Messieurs, qu’elles peuvent faire semblant – nous, pas – et c’est très important!

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

Aimer des défauts, c’est prendre leur défense.

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

Car il est à noter qu’on met la femme au singulier quand on a du bien à en dire – et qu’on en parle au pluriel sitôt qu’elle vous fait quelque méchanceté.

N'écoutez pas, Mesdames! (1951)

… jouer la comédie, c’est mentir.

L'école du mensonge

Le théâtre ne peut jamais être considéré comme un art d’agrément… car ce qui est en jeu, ce n’est pas l’agrément de celui qui l’exerce, mais bien précisément le plaisir de ceux qui en sont les spectateurs.

L'école du mensonge

D’ailleurs, on ne prend pas un baiser à une femme à moins d’être une brute, un goujat, ou bien à moins d’être un novice.

Une paire de gifles

On croit que le bonheur c’est d’être bien portant, – Alors que l’important – C’est de cesser d’être malade!

Le mot de Cambronne

… on ne reprend pas une femme, elle revient d’elle-même, si elle doit revenir…

Françoise

… entre mari et femme, moins un cadeau est utile, plus il est agréable.

Françoise

Applaudir quelqu’un, c’est presque lui serrer la main. C’est parce qu’on ne peut pas toucher sa main à lui qu’on frappe, soi, dans les deux siennes.

Les desseins de la providence

Il arrive un âge où tout à coup l’on s’aperçoit que le physique que l’on a ne correspond plus très bien aux habitudes que l’on prend, aux idées qui vous viennent, aux sentiments que l’on éprouve…

Monsieur Prudhomme a-t-il vécu?

Trois cordes à un arc, ça ne fait pas trois arcs! Seulement, avec trois cordes, on risque peut-être d’atteindre plus aisément son but.

Monsieur Prudhomme a-t-il vécu?

Nous nous aimons bien… sûrement… juste assez pour trouver le départ cruel – mais pas l’absence!

Monsieur Prudhomme a-t-il vécu?

Les honnêtes gens ne demandent qu’à devenir voleurs.

Monsieur Prudhomme a-t-il vécu?

Le bijou qui nous vient d’un homme riche et laid – Ne vaut jamais la fleur de l’homme qui nous plaît!

L'amour masqué

… ça rend fou, la littérature!

Un sujet de roman

Méfiez-vous des femmes qu’on épouse car celles qui ne vous trompent pas… vous le reprochent toute leur vie… comme si c’était de votre faute… alors que, le plus souvent, ce n’est même pas de la leur!

Un sujet de roman

Quand l’un des deux s’en va, c’est que l’autre s’ennuie. Et quand l’autre s’ennuie c’est qu’il est malheureux. Or, lorsque l’un est malheureux, le devoir de l’autre est de l’abandonner… afin qu’il soit moins malheureux.

Une petite main qui se place

Nous éprouvons le besoin périodique de reprendre notre liberté, sans jamais nous rendre compte que c’est toujours pour l’aliéner… car nous passons notre vie à changer de prison, jusqu’au jour où nous rencontrons le geôlier de nos rêves!

Une petite main qui se place

Voir sa femme dans les bras d’un autre homme, c’est tellement abominable en vérité que, dès l’enfance, on devrait nous enseigner à nous en foutre absolument.

Une petite main qui se place

La plus grande des solitudes, c’est de se trouver en face d’une personne qui ne pense pas la même chose que vous.

Une petite main qui se place

Ce n’est pas une maladie d’avoir cent deux ans… C’est même le contraire d’une maladie… et cet homme-là est bien imprudent, il me semble, d’aller chez les médecins!

Une petite main qui se place

N’épouse pas une femme qui a vingt ans de moins que toi… car c’est courir deux risques: qu’elle te quitte… ou bien qu’elle reste!

Une petite main qui se place

Ne cherchez pas des gens qui vous donnent des conseils… regardez plutôt ceux qui vous donnent des exemples…

Pasteur

L’amant de coeur … dis-toi bien que c’est le poison de notre existence. C’est le point faible de toutes les femmes. C’est l’homme qu’on a choisi pour passer le temps… et qui vous fait perdre le temps qu’on passe avec lui!

On ne joue pas avec l'amour

Tu sais que généralement les tricheurs se ruinent en jouant honnêtement! eh bien, moi, j’ai envie de me ruiner par amour!

L'Accroche-coeur

Il paraît qu’on passe la moitié de sa vie à vouloir des choses qui sont faites pour les autres!

L'Accroche-coeur

L’homme qui nous a eues vierges peut faire beaucoup pour nous, en bien ou en mal. Si le jour où on lui donne ça, on lui donne aussi sa confiance… on lui la donne pour longtemps… Si ce n’est pas pour toujours.

L'Accroche-coeur

S’il n’y avait que des gens qui se conduisent mal…. à quoi est-ce qu’on reconnaîtrait ceux qui se conduisent bien?

L'Accroche-coeur

Tu as quelque chose de provocant en toi qui fait que, te voyant seule, un homme assurément craindrait de te froisser en ne te faisant pas au moins de l’oeil.

Le Lion et la Poule

Pamplemousse: – Manger… tu ne penses qu’à manger! – Arthur: – Non… mais enfin, c’est la seule chose que je sois à peu près sûr de pouvoir faire deux fois par jour!

Le Lion et la Poule

Pamplemousse (20 ans) est la jeune maîtresse d’Arthur (72 ans). – Pamplemousse: – Comment qu’il est, mon sommeil? – Arthur: – Il est sûrement ce que tu as de plus profond!

Le Lion et la Poule

Arthur: – Où sont mes lunettes? – Honoré: – Là, Monsieur… – Arthur: – Il m’en faudrait deux paires… l’une pour trouver l’autre…

Le Lion et la Poule

Il est un pouvoir dont le temps – Respecte et redoute les armes. – On le possède à cinquante ans – Comme à dix-huit – et c’est le charme!

L'amour masqué

Ce qu’on fait soi, de mal, a seulement de l’importance!… Le reste est peu de chose quand on a pour soi sa conscience… et le travail!

Pasteur

Je n’aime pas ces médecins qui ont toujours l’air de venir de sauver quelqu’un… et qui s’imaginent volontiers que les malades cessent de souffrir à l’heure où ils cessent leurs visites!

Pasteur

La Foi n’est pas une faiblesse tant qu’on place au-dessus d’elle son labeur quotidien!

Pasteur

Lorsqu’une femme du monde est trompée par son amant, sa bonne éducation s’efface et on n’a plus sous les yeux qu’une femme, qu’une femelle acharnée, violente, ordurière s’il le faut!

On passe dans huit jours

On se souvient – Toujours si mal de ceux qui vous ont fait du bien!

Deburau

Souviens-toi que les professeurs sont tous mauvais – Et, quand on est doué, qu’ils sont des criminels, – Car ils n’enseigneront jamais – Hélas! que leurs défauts.

Deburau

Chaque acte de la vie est comme un petit drame – Et le tout à la fin n’est qu’une comédie.

Deburau

On s’imagine que l’on vit avec sa femme. – C’est ça qui n’est pas vrai! – On ne vit pas avec sa femme. – Non. On vit avec une femme.

Deburau

Tu crois donc qu’on apprend parce qu’on étudie?

Deburau

Je crois qu’on est grisé, davantage sans doute, – Par les mots que l’on dit que par ceux qu’on écoute.

Deburau

Le jeune homme: – On dit toujours: «Je t’aime» ou bien: «Vous êtes belle» – Ce sont toujours les mêmes mots… – – Marie Duplessis: – Mais non, les mots d’amour semblent toujours nouveaux – Lorsqu’ils sont prononcés par une voix nouvelle.

Deburau

… le bonheur – C’est d’aimer une femme et c’est d’être aimé d’elle – Sans raison, sans contrainte et parce qu’elle est belle!

Deburau

Non, non – n’être jamais parmi ceux qui haïssent. – Tâcher d’être plutôt parmi ceux que l’on hait – on y est en meilleure compagnie.

Toutes réflexions faites

Vous me jugez sur mes réponses? – Si vous croyez que je ne vous juge pas sur vos questions!

Toutes réflexions faites

Quand une oeuvre d’art vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui donne le mieux encore le vertige, c’est le vide.

Toutes réflexions faites

Sois de ton temps, jeune homme – car on n’est pas de tous les temps, si l’on n’a pas d’abord été de son époque.

Toutes réflexions faites

Ce qui, probablement, fausse tout dans la vie, c’est qu’on est convaincu qu’on dit la vérité parce qu’on dit ce qu’on pense.

Toutes réflexions faites

Si, lorsqu’ils prennent la parole, les idiots brusquement disaient le contraire de ce qu’ils allaient dire, ce serait ébouriffant. – Ils continueraient d’être des idiots – et ne diraient pourtant que des choses sensées.

Toutes réflexions faites

Si vous croyez que ce n’est pas parler de soi que de donner son opinion sur autrui!

Toutes réflexions faites

Ce qui ne tolère pas la plaisanterie supporte mal la réflexion.

Toutes réflexions faites

L’homme qui ne tient pas compte du scepticisme éventuel de son interlocuteur ne me semble pas être un homme complètement intelligent.

Toutes réflexions faites

Il y a des gens qui parlent, qui parlent, qui parlent – jusqu’à ce qu’ils aient enfin trouvé quelque chose à dire.

Toutes réflexions faites

Ecoles: établissements où l’on apprend à des enfants ce qu’il leur est indispensable de savoir pour devenir des professeurs.

Toutes réflexions faites

Un croquis, ce n’est pas le début d’un chef-d’oeuvre à venir, ce n’en est pas la fin – c’en est l’essentiel.

Toutes réflexions faites

Cet homme vous ennuie? – Rendez-lui donc service – et vous en serez débarrassé.

Toutes réflexions faites

Je ne désire que ce que j’ai.

Toutes réflexions faites

Etre assez intelligent, c’est n’être pas assez intelligent précisément. – Etre à moitié quoi que ce soit d’ailleurs est inutile – car c’est toujours l’autre moitié qui fait défaut.

Toutes réflexions faites

Je me demande parfois si je ne deviens pas fou, car il m’arrive de me dire: – «Plus tard, quand je serai jeune…»

A sa cinquième femme: – «Elles ont été mes femmes, vous serez ma veuve.»

Le suicide est un assassinat, car celui qui se tue, tue un homme – et c’est un crime.

Une minute de plus, pensez donc, c’est énorme! – Songez qu’en une minute, à ma dernière minute, on peut m’apprendre qu’on vient de découvrir la guérison du cancer: quelle belle mort j’aurais!

Il y a des années, je disais à l’une d’elles: – «Pense qu’un jour tous ces tableaux, toutes ces merveilles seront à toi.» – Elle a murmuré: – «Oui, mais… quand?»

Cet homme, qui, depuis deux ans, dit de moi pis que prendre, est mort hier soir. Je n’en demandais pas tant! – Et d’autre part, je veux espérer qu’ils ne vont pas tous chercher à s’en tirer de cette façon-là!

Sa mort l’a fait connaître, il peut revenir maintenant.

Quand on aime une femme laide, il n’y a pas de raison que cela cesse. Au contraire, on l’aimera de plus en plus puisque, si la beauté s’altère avec le temps, la laideur, elle, s’accentue.

J’ai déchiré le testament que je venais d’écrire, il faisait tant d’heureux que j’en serais arrivé à me tuer pour ne pas trop les faire attendre.

Nier Dieu, c’est se priver de l’unique intérêt que peut avoir la mort.

J’ai soixante-dix ans, ce n’est tout de même pas mal pour un homme de mon âge.

Dieu lui-même croit à la publicité: il a mis des cloches dans les églises.

Pourquoi, en vacances, s’obstine-t-on à choisir douze cartes postales différentes alors qu’elles sont destinées à douze personnes différentes?

Un raseur est un type qui parle sans arrêt de lui quand j’ai envie sans arrêt de parler de moi.

Avant le mariage, c’est les petits mots. Pendant le mariage, c’est les grands mots. Après le mariage, c’est les gros mots.

J’ai pris mon rhume en grippe…

Un mariage est rarement un mariage de raison, mais un divorce est toujours un divorce de raison: on se connaît.

Pour se marier, il faut un témoin, comme pour un accident ou un duel.

Elles et Toi

Le tricot permet à une femme de penser à autre chose pendant que son mari parle.

Les femmes honnêtes sont inconsolables des fautes qu’elles n’ont pas commises.

Les avocats portent une robe, pour savoir mentir comme les femmes.

C’est une erreur de croire que les femmes ne peuvent garder un secret. Elles le peuvent, seulement elles s’y mettent à plusieurs!

La paresse des imbéciles est une bonne chose pour tout le monde.

On dit que l’argent ne fait pas le bonheur. Sans doute veut-on parler de l’argent des autres.

La personne de ma femme n’a pas de prix, et je sais ce qu’il m’en coûte.

(En parlant de son infirmière) – Je lui offre les battements de mon coeur et elle en fait le compte!

Les vieillards et les oiseaux affrontent chaque année le même problème: passer l’hiver.

C’est entre trente et trente et un ans que les femmes vivent les dix meilleures années de leur vie.

… ce qui ne me passionne pas m’ennuie.

Mon portrait

– C’est la première fois que je trompe mon mari. – – Moi aussi, c’est la première fois que je trompe votre mari.

Fuyez les vieilles barbes et les cerveaux fumeux et adorez la vie, si vous voulez m’en croire, en dépit des méchants, des jaloux, et des sots qui sont plus redoutables encore que la vermine.

Théâtre, je t'adore

On nous dit que nos rois dépensaient sans compter, – Qu’ils prenaient notre argent sans prendre nos conseils. – Mais quand ils construisaient se semblables merveilles, – Ne nous mettaient-ils pas notre argent de côté?

Si Versailles m'était conté

Entrer dans une salle pendant qu’un acteur joue, c’est poser une main sur l’épaule d’un homme qui est en train de dessiner.

Théâtre, je t'adore

Tous les hommes sont des comédiens, sauf quelques acteurs.

Un livre de cuisine, ce n’est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes.

Quoi de nouveau? – Molière.

Mon intelligence est ma seule richesse. – Consolez-vous, pauvreté n’est pas vice.

Les mots qui font fortune appauvrissent la langue.

Les jeunes se font des amis; les vieux, eux, se font des ingrats.

Les diplomates, ça ne se fâche pas, ça prend des notes.

Les critiques sont comme les eunuques: ils savent mais ne peuvent pas.

Le critique s’enrichit à nos dépens et se nourrit de petits fours.

La Libération? J’en ai été le premier prévenu.

Ayez du talent, on vous reconnaîtra peut-être du génie. – Ayez du génie, on ne vous reconnaîtra jamais du talent.

Il est fort amusant de constater combien les gens aiment à se conformer à leur légende – de même qu’il est indéniable que les individus s’identifient aux caricatures qu’on fait d’eux.

Théâtre, je t'adore

A Paris, quand on croise une femme dans la rue et qu’on la regarde, on commet presque une infidélité. Regarder une française et être vu par elle, on dirait qu’on ébauche un roman d’amour!

Théâtre, je t'adore

Le passé se nourrit des minutes présentes.

Que lui reproche-t-on? – Ses idées politiques. – En voilà une idée! – Alors qu’il est déjà si difficile de croire aux opinions politiques des hommes politiques!

Théâtre, je t'adore

Ah! Que le monde est donc mal fait, et pourquoi faut-il que certains êtres finalement deviennent cibles pour avoir été trop points de mire!

Théâtre, je t'adore

Ah! docteur, j’ai bien failli vous perdre!

En reprenant conscience après une grave opération chirurgicale.

Ces mains qui fermeront mes yeux et ouvriront mes armoires.

Cité par F. Choisel dans Sacha Guitry intime.

Quand on me parle d’une femme cultivée, je l’imagine avec des carottes dans les oreilles et du cerfeuil entre les doigts de pied.

La réussite, pour un homme, c’est d’être parvenu a gagner plus d’argent que sa femme n’a pu en dépenser.

Je devine le passé d’une femme à la façon dont elle tient ses cigarettes, et l’avenir d’un homme à la façon dont il tient la boisson.

J’ai fait graver chez moi, à l’intérieur de ma porte: Sortie libre.

Il ne suffit pas d’être bon aryen pour être bon à quelque chose.

Il n’y a que deux sortes d’auteurs: les bons et les mauvais. Les mauvais font de mauvaises pièces et les bons ne foutent rien.

Elles croient que tous les hommes sont pareils parce qu’elles se conduisent de la même manière avec tous les hommes.

Dieu a créé la femme en dernier; on sent la fatigue…

Dans la conversation, gardez-vous d’avoir le dernier mot, le premier.

Il faut dépenser pendant qu’on est jeune l’argent qu’on gagnera quand on sera vieux.

Donne-t-il un peu d’argent, il aurait pu en donner plus. En donne-t-il beaucoup, hein! faut-il qu’il en ait.

Elles ont un redoutable avantage sur nous, elles peuvent faire semblant, nous pas.

Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux.

Rapporté par H. Lauwick.

Une vieille femme, ça ne peut pas être très bien – et une vieille dame, c’est si joli!

Théâtre, je t'adore

… Je suis comme tous les êtres qui souffrent: j’aimerais souffrir davantage encore. Quand on a très mal, on a cette impression, fausse probablement, que si l’on avait encore plus mal, on finirait par épuiser sa douleur.

Pièces en un acte, Je sais que tu es dans la salle

… il ne faut jamais se laisser faire par les hommes, jamais. Tant qu’ils perdent la tête, on les tient… mais dès qu’ils reprennent leur équilibre, ils se vengent.

Pièces en un acte, Le renard et la grenouille

Jeannette (en parlant des hommes de cinquante ans): C’est le bel âge. – Rosy: Tu dis vrai. C’est l’âge où ils croient qu’ils font encore ce qu’ils veulent.

Pièces en un acte, Le renard et la grenouille

Oui, en somme, je m’aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on en est revenu!…

Le petit carnet rouge

Il faut se faire aussi des serments à soi-même – et, ceux-là, les tenir.

Toutes réflexions faites

Se méfier des vieux qui disent: «Place aux jeunes!» – Ils n’ont qu’à s’en aller, s’ils aiment tant les jeunes! – Or, il faut observer que ceux qui disent: «Place aux jeunes!» ne leur offrent jamais que les places des autres.

Toutes réflexions faites

… la vérité qui est bonne à entendre n’est jamais bonne à dire pour cette raison qu’on n’est jamais sûr de la connaître.

L'Esprit

L’homme qui mange n’est pas toujours beau, l’homme qui pleure est parfois laid, l’homme qui aime est souvent grotesque, l’homme qui meurt est d’ordinaire affreux, mais l’homme qui travaille n’est jamais ridicule.

Jusqu'à nouvel ordre

C’est tout de même curieux de penser que les Marseillais trouvent que nous avons de l’accent!

Le petit carnet rouge

Quand se décidera-t-on à prendre au sérieux les comiques?

Théâtre, je t'adore

Il y a certaines bêtises que j’ai faites parce que je savais qu’elles seraient amusantes à raconter.

Toutes réflexions faites

Je n’aime pas les femmes qui font l’enfant – à l’exception, bien entendu, des femmes enceintes de neuf mois.

Les Femmes et l'Amour

Il y a des femmes qui se jettent à votre cou comme elles se lanceraient à la tête d’un cheval – pour vous faire croire que vous êtes emballé.

Elles et Toi

De temps à autre, elles ont douze ans. Mais qu’un événement grave se produise – et crac! elles en ont huit.

Elles et Toi

Les Européens qui fument de l’opium me font penser aux Chinois qui portent des chapeaux melon.

L'Esprit

Elle m’avait dit un jour: – – Chéri, est-ce que tu savais qu’oroscope, idrogène, ipocrite et arpie ne sont pas dans le dictionnaire?

Elles et Toi

Quand on dit d’une femme qu’elle est cultivée, je m’imagine qu’il lui pousse de la scarole entre les jambes et du persil dans les oreilles.

Elles et Toi

Quand nous en avons par-dessus la tête, nous allons jusqu’à leur reprocher cette facilité avec laquelle nous les avons eues – dont nous avions été pourtant si fier!

Elles et Toi

Nous avons beau dire: «Mon temps… je perds mon temps… je prends mon temps…» – ce possessif est dérisoire: c’est toujours lui qui nous possède.

Toutes réflexions faites

Le cigare donne à ceux qui sont pauvres l’illusion de la richesse. Il en donne l’assurance à ceux qui sont fortunés – et il la leur renouvelle à chaque cigare nouveau. Il faut renouveler ses assurances.

L'Esprit

Avez-vous remarqué que, quel que soit le bruit qui vous réveille, il cesse aussitôt que vous êtes éveillé?

Pensées

C’est le tic-tac d’une pendule qui fait apprécier le silence. Sans ce tic-tac on est un sourd.

Mes Médecins

Un homme qui ne demande jamais de service à personne finit par se faire la réputation d’un homme qui n’en rend pas.

Toutes réflexions faites

Lorsque votre moral se trouve être au plus bas, remontez le moral d’un moins heureux que vous. – Vous trouverez pour lui des arguments auxquels vous n’aviez pas songé pour vous – et dont vous ferez votre profit.

Toutes réflexions faites

Pour son malheur – hélas! – l’homme qui s’abstient d’avoir une opinion devient bientôt suspect à tous les partis.

Toutes réflexions faites

Mais non, cet homme-là n’est pas tellement faux – puisque cela se voit sur son visage qu’il est faux.

Toutes réflexions faites

Ma mémoire est fantasque – et parfois il m’arrive de parler très fort à l’oreille d’un myope.

Toutes réflexions faites

Si vous êtes malade, ne le soyez pas trop longtemps. – Tâchez de ne pas dépasser les 21 jours réglementaires, car, vous ne pouvez pas l’ignorer, la patience des meilleurs amis est assez courte et vous auriez vite l’impression d’être délaissé.

La maladie

Nous sommes loin de nous douter des services que pourraient nous rendre nos défauts – si nous savions les mettre en oeuvre.

Toutes réflexions faites

On s’attaque à ta vie privée? – C’est que l’on ne trouve rien à redire à tes ouvrages.

Les Femmes et l'Amour

Vos amis qui vous prédisent des malheurs en arrivent bien vite à vous les souhaiter – et ils les provoqueraient au besoin pour conserver votre confiance.

Toutes réflexions faites

Dès longtemps j’avais décelé chez mes amis les plus intimes comme un secret espoir de me voir malheureux dans mon propre intérêt.

Toutes réflexions faites

On accepte l’idée qu’un homme sans valeur peut gagner de l’argent, mais qu’un homme de valeur parvienne à s’enrichir, on ne le lui pardonne pas!

Ceux de chez nous

Puis-je me permettre de citer ici un mot que Clemenceau m’a dit un jour: – – Je lis souvent dans les journaux des entrefilets sur vous qui sont bien venimeux. Comment cela se fait-il? Vous ne demandez donc jamais de service à personne?

De 1429 à 1942 ou de Jeanne d'Arc à Philippe Pétain

Il y a devant l’amour trois sortes de femmes: celles qu’on épouse, celles qu’on aime et celles qu’on paie. Ca peut très bien être la même. On commence par la payer, on se met à l’aimer, puis on finit par l’épouser.

Les Femmes et l'Amour

Renonce à remettre les gens à leur place. Parce que d’abord, ça ne veut rien dire. Les gens qui ont une place sont trop heureux d’en avoir une pour la quitter et ceux qui n’en ont pas… eh bien !… il n’est pas facile de les y remettre !

Le Scandale de Monte-Carlo (1908), III, Davegna

Tandis que prendre à 75 ans du papier, de l’encre, une plume, une enveloppe et un timbre pour envoyer quelques mots à quelqu’un dont on est sûr – je trouve cela extrêmement beau.

Les Femmes et l'Amour

Voler, c’est prendre à des personnes foncièrement honnêtes de l’argent qu’elles n’avaient pas exposé – et c’est très mal.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Toi, quand tu arriveras un jour à l’heure, c’est que tu te seras trompée d’heure.

Elles et Toi (1985)

Mariage de raison – folie. Et je crois aux divorces de raison.

Elles et Toi (1985)

Que s’aimer modérément soit l’apanage des médiocres.

Elles et Toi (1985)

Pourquoi, dans les villes où l’on passe, s’applique-t-on à choisir douze cartes postales différentes – puisqu’elles sont destinées à douze personnes différentes?

Pensées, Maximes et Anecdotes

Elle bâillait devant moi. Je lui ai dit: Bâille-bâille!

Toutes réflexions faites (1947)

Ce qui tue c’est l’espoir. Et tandis qu’ils en meurent, combien on voit de gens qui disent qu’ils en vivent.

Toutes réflexions faites (1947)

O privilège du génie! Lorsqu’on vient d’entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui.

Toutes réflexions faites (1947)

En amour, le plaisir que j’éprouve est pour moi secondaire. Ma sensualité se satisfait fort bien du plaisir que je donne.

Pensées, Maximes et Anecdotes

La lumière, ou, plutôt, l’obscurité joue un grand rôle dans l’amour.

Faisons un rêve (1916)

Tous les hommes sont comédiens. Sauf peut-être quelques acteurs.

Tricher, c’est contrecarrer les intentions du hasard et c’est s’approprier des sommes que des gens avaient eu la présomption d’engager dans un but répréhensible de lucre.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Les vrais cocus n’ont pas d’intérêt à divorcer. Un vrai cocu est un homme qui rend les femmes infidèles.

Un miracle (1927)

Le célibat? On s’ennuie. Le mariage? On a des ennuis.

Les Femmes et l'Amour

D’habitude, quand un homme dit que sa femme est une merveille, un ange de douceur et de beauté, tous les autres hommes veulent la lui prendre. Moi, c’est tout le contraire.

Faisons un rêve (1916)

Je m’aperçois que, bien souvent, je porte sur toi des jugements sévères qui t’absolvent – et qui me condamnent.

Elles et Toi (1985)

Elles ne sont clairvoyantes qu’avec ceux qu’elles aveuglent. Et quand nous cessons de les aimer, elles ne savent plus par quel bout nous prendre.

Elles et Toi (1985)

Le jour où j’ai le plus désiré te mettre sur un trône, tu m’as dit: «Je ne peux pas vivre en esclavage».

Elles et Toi (1985)

C’est à croire que les baisers ont été inventés aussi pour se fermer la bouche.

Elles et Toi (1985)

S’aimer profondément, indissolublement – évidemment, oui, c’est beaucoup – mais c’est tout de même se contenter de peu.

Elles et Toi (1985)

Je t’adore! Et j’appelle ça une pensée.

Elles et Toi (1985)

Qu’il écrive tout de suite au maire de sa commune pour lui demander un extrait de son acte de naissance.

Ils étaient neuf célibataires (1939)

Mais, qu’est-ce que c’est que cet extra? C’est une rigolade ! Il parle aux invités, il ne sait pas présenter les plats…

Ils étaient neuf célibataires (1939)

C’est déjà assez triste de ne pas avoir d’argent, mais s’il fallait encore se priver, cela deviendrait intolérable.

l y a des médecins pour soigner le coeur, des médecins pour soigner les dents, des médecins pour soigner le foie, mais qui soigne le malade?

Avant-propos de La Force de guérir d'Edouard Zarifian.

Je plains les nains car ce sont les derniers à savoir qu’il pleut.

Elle est partie, enfin! Je vais donc enfin vivre seul! Et, déjà, je me demande avec qui.

Tout le talent de l’acteur consiste à faire éprouver aux spectateurs des émotions qu’il ne ressent pas lui-même.

Je veux bien admettre que les femmes sont nos égales si elles arrêtent de penser qu’elles sont nos supérieures.

Il faut toujours se marier avec une belle femme: vous trouverez toujours quelqu’un pour vous en débarrasser.

Quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige, souvenez vous que ce qui donne le vertige c’est le vide.

Elle va venir puisqu’elle est en retard.

Je me souviens qu’il pouvait réciter par coeur douze pages du De Viris Illustribus Urbis Romae. Il est coiffeur à présent.

Si j'ai bonne mémoire et autres souvenirs

Un blessé de guerre n’est jamais un infirme. Il n’a pas perdu son bras – il l’a donné.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Le sommeil des femmes est de beaucoup ce qu’elles ont de plus profond.

Après l’amour, le premier qui parle dit une connerie.

Rien n’est plus proche de l’amour que la haine.

Quand je te pose une question qui t’embarrasse, tu la répêtes toujours avant de me répondre. Si je te demandes: – – Qu’est-ce que tu as fait de 5 à 6? – Tu te repose la question: – – Ce que j’ai fait de 5 à 6? – C’est ainsi que tu prends ton élan pour mentir.

On sourit aux distractions des mathématiciens. On frémit en songeant à celles que pourrait avoir un chirurgien.

Nous ne pensons qu’à l’argent. Celui qui en a pense au sien, celui qui n’en a pas pense à celui des autres.

Ne dites pas du mal de mes amis, je suis capable de le faire aussi bien que vous.

Mesdames, il nous est difficile de revenir aussi vite que vous sur les décisions que vous prenez.

Lorsqu’elles sont à l’heure, elles se sont trompées d’heure.

Les hommes aussi savent mentir, mais ils mentent comme les français parlent les langues étrangères, ils n’ont jamais un très bon accent. Tandis que les femmes!

Les heureux… font des heureux! Tandis que les malheureux ne font, hélas, le bonheur de personne.

Les français séduisent les femmes, les anglais les épousent, les russes les violent, les américains les achètent.

Le piéton ne va nulle part – mais, en revanche, il est partout, partout où il ne devrait pas être. C’est une sorte d’ennemi qui a été créé pour rendre la circulation difficile.

Pensées, Maximes et Anecdoctes

Le célibat, on s’ennui… Le mariage, on a des ennuis!

La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir.

Mon père avait raison

Je ne cesse de penser que je ne pense plus à toi.

Je doute en Dieu.

Dire à une femme qu’on l’aime, c’est dire à toutes les autres qu’on ne les aime pas.

Deux personnes mariées peuvent fort bien s’aimer, à condition de ne pas être mariées ensemble.

Ce qui me gêne dans l’infidélité de ma femme, c’est que les autres voient de quoi je me contente.

Ce qu’il y a de plus difficile à réussir dans une pièce, c’est l’entracte.

Ce qui les inquiète toutes – à leur propre sujet – c’est la facilité avec laquelle je me console du départ de la précédente.

Ca rend fou, la littérature!

Il y a deux sortes de femmes: celles qui sont jeunes et jolies, et celles qui me trouvent bien.

Les femmes c’est charmant, mais les chiens c’est tellement plus fidèles.

Les hommes qui disent que les femmes sont frigides sont de mauvaises langues.

C’est très reposant d’être sourd. On ne vous dit que l’essentiel.

Lorsqu’on vient d’entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui.

Les gens les plus déçus dans l’existence sont ceux qui n’obtiennent que ce qu’ils méritent.

Quand on vous assure: – – C’est profond. – – Répliquez donc: – – C’est creux, peut-être.

Toutes réflexions faites, Cinquante ans d'occupations

On peut être hermétique et ne rien renfermer.

Toutes réflexions faites, Cinquante ans d'occupations

Que de lettres l’on n’écrit que pour leur post-scriptum!

Quelle terrible chose! Quand je pense combien il m’admirait!

Apprenant le décès d'un de ses amis.

Regardez un homme qui «fait de l’automobile», s’il va de Toulouse à Marseille, il n’a pas l’air d’aller à Marseille, il a l’air de fuir Toulouse.

Elle m’a dit: – «Quand tu sera vieux (quatre-vingt-cinq ans), on ira tout le temps en avion tous les deux pour que nous ne manquions pas l’occasion de mourir ensemble.»

Toute sa face s’était collée à ses os, plissée comme une bourse dont on a resserré les cordons.

Quand une femme qui me plaît me demande au téléphone, je me donne un coup de peigne avant d’y aller.

Je suis si fatigué que je bâille en dormant.

Pensées, Maximes et Anecdotes

On entend, sans doute, par demi-mondaine, une femme qui se donne à un homme sur deux.

Pourquoi raille-t-on les titres de noblesse achetés au pape? A qui de plus honorable pourrait-on les acheter?

Chérie, je me demande si tu ne joues pas un trop grand rôle dans ta vie.

Le talon haut a été inventé par une femme qui en avait assez d’être embrassée sur le front.

Il y a des gens qui épousent leur vieille maîtresse pour n’être pas tentés de faire, un jour, un mariage d’amour.

Elle est si parfaitement laide qu’elle devient vraiment jolie dans son miroir déformant.

Je possède une lettre de lui qui commence par ces mots: «Ma chère Hortense…» et qui se termine ainsi: «Au revoir, ma chère Adèle…»

Je connais une femme très vertueuse: elle a eu le malheur d’épouser un cocu, et depuis elle couche avec tout le monde.

Elles nous abandonnent leurs corps convaincues que cela devrait nous suffire alors que, précisément, cela pourrait nous suffire.

Une femme sur les genoux avec laquelle on n’est plus d’accord, c’est lourd.

A cette époque, je n’avais pas la foi. Ceux qui me l’ont donnée, ce sont quelques athées, plus tard, que j’ai connus.

J’ai, depuis vingt années, cet homme à mon service – et sa fidélité fait l’admiration de tous ceux qui m’entourent. – Je n’y contredis pas – mais j’aimerais aussi qu’on admirât la mienne.

Un seul amour fidèle, c’est l’amour-propre.

Les femmes parlent jusqu’à ce qu’elles aient quelque chose à dire.

Elles vous ont tout un système philosophique – en vérité sommaire, et qui ne concerne que les hommes – mais qui tient parfaitement debout quand ceux-ci sont couchés.

Lorsque je dis à une femme qu’elle est une des dix plus jolies personnes de Paris, elle a l’air aussitôt de chercher les neuf autres pour les gifler.

Le secret d’une culture intelligente, c’est de savoir sur quel rayon de la bibliothèque se tient le Larousse.

Pourquoi apprendre ce qui est dans les livres puisque ça y est.

Le divorce est le sacrement de l’adultère.

J’ai fait tant et tant de projets – et depuis si longtemps – que mon avenir est plein de vieilles connaissances. On dirait le passé d’un autre.

Ma femme est partie avec un plombier, c’est dire de quoi je me contentais!

Autrefois, quand nous passions la soirée ensemble, nous la passions à deux. Maintenant, nous la passons seuls tous les deux.

C’était, depuis bien des années, mon rêve. Je vais donc enfin vivre seul! – Et déjà je me demande avec qui.

Ma vie de garçon a la vie dure – et c’est en vain que depuis quarante ans je l’enterre.

Atteint de lassitude et de mélancolie, je détourne parfois la tête – et, si je ne me surveillais pas, bien des phrases de moi commenceraient ainsi: – «De mon vivant…»

L’aimée, c’est lélue – et dire à une femme qu’on l’aime, c’est dire à toutes les autres qu’on ne les aime pas. – D’ailleurs, quand une femme est élue – toutes les autres devraient prendre le deuil.

Nous avons beau dire : Mon temps… je perds mon temps… je prends mon temps…

Toutes réflexions faites (1947)

Il faut de temps à autre me faire souvenir des gens avec qui je suis brouillé, sans quoi je ferais des gaffes – et je les saluerais.

Toutes réflexions faites (1947)

Je n’aime pas qu’on me téléphone – et je donne d’interminables coups de téléphone pour que, pendant ce temps-là, personne ne puisse me téléphoner.

Toutes réflexions faites (1947)

D’ailleurs, en vérité, je n’aime pas qu’on me regarde – alors que j’ai passé ma vie à me montrer !

Toutes réflexions faites (1947)

J’aime tellement la langue française que je considère un peu comme une trahison le fait d’apprendre une langue étrangère.

Toutes réflexions faites (1947)

C’est une erreur de croire qu’en parlant bas à l’oreille de quelqu’un qui travaille on le dérange moins.

Toutes réflexions faites (1947)

Je crois que les femmes sont faites pour être mariées… et que les hommes sont faits pour être célibataires. (C’est de là que vient tout le mal !)

Mon père avait raison (1936)

J’étais, vois-tu, si pauvre avant de te connaître… Maintenant je suis riche, inépuisablement ! Ma fortune, c’est mon amour… Elle est incalculable…

Deburau (1918)

Elle s’est trouvée seule tout à coup. Et quand une femme est seule, elle se voit seule au monde !

Quadrille (1937)

Je ne suis guère intransigeant, mais il n’est rien que je supporte aussi mal que l’impolitesse. L’injure et la grossièreté elles-mêmes m’offusquent beaucoup…

Pensées, Maximes et Anecdotes

Madame est en retard. C’est donc qu’elle va venir !

Pensées, Maximes et Anecdotes

Il faut se faire aussi des serments à soi-même – et, ceux-là les tenir.

Toutes réflexions faites (1947)

Sa mort l’a fait connaître. Il peut revenir maintenant.

Toutes réflexions faites (1947)

Faites semblant de demander aux autres leur avis – parce que la politesse est une chose exquise.

Napoléon (1955)

Ils diront sans pudeur du mal d’un chef-d’oeuvre parce qu’ils croient qu’on a l’air de s’y connaître quand on dit du mal d’un ouvrage – mais dire du bien, s’enthousiasmer, attention ! Ils ne veulent pas être ridicules.

Théâtre, je t'adore

On parle beaucoup trop aux enfants du passé et pas assez de l’avenir. C’est-à-dire trop des autres et pas assez d’eux-mêmes.

Le Petit Carnet rouge et autres souvenirs inédits (1979)

Dis, veux-tu que ce soit pour la vie ? Nous verrons bien le temps que cela durera.

Pensées, Maximes et Anecdotes

Comment les hommes peuvent-ils vivre sans toi ! Tu me plais tellement que, quand il t’arrive de n’être pas jolie, je te trouve belle.

Pensées, Maximes et Anecdotes

Faire des concessions ? Oui, c’est un point de vue – mais sur un cimetière.

Le Petit Carnet rouge et autres souvenirs inédits (1979)

J’ai la prétention de ne pas plaire à tout le monde.

Toutes réflexions faites (1947)

Rien ne me distrait, rien ne m’amuse – et ce qui ne me passionne pas m’ennuie.

Pensées, Maximes et Anecdotes

Dans un couple tous les sacrifices sont possibles et acceptables juqu’au jour où l’un des deux s’aperçoit qu’il y a un sacrifice.

Donne-moi tes yeux (1943)

Il est faux de dire que les femmes ne savent pas garder un secret. Mais comme c’est difficile, elles s’y mettent à plusieurs.

Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Il ne faut pas contester l’influence excellente que le jeu peut avoir sur le moral. L’homme qui vient de gagner 1000 francs, ce n’est pas un billet de mille francs qu’il a gagné – c’est la possibilité d’en gagner cent fois plus.

Mémoires d'un tricheur (1935)

Ne cherchez pas des gens qui vous donnent des conseils… regardez plutôt ceux qui vous donnent des exemples.

Pasteur

La Fantaisie n’est pas un prêt, elle est un don. Elle est, je le répète, un sens. Sens qui, à l’image de nos autres sens, naît, vit et meurt avec nous.

L'Esprit (1958)

L’esprit vient modérer le zèle intempestif, il tient en respect les médiocres – et intellectuellement il est, si j’ose dire, un excellent thermomètre du climat des individus.

L'Esprit (1958)

Etre léger, visiblement, c’est démasquer les vaniteux, c’est inquiéter les hypocrites, confondre les méchants, c’est opposer la grâce à la mauvaise humeur – et c’est donner en outre un témoignage exquis à la pudeur morale.

L'Esprit (1958)

Etre sérieux, c’est visiblement se prendre au sérieux. C’est attacher beaucoup trop d’importance à soi, à ses opinions, à ses actes.

L'Esprit (1958)

Ordinairement, le mot d’esprit est un réflexe philosophique d’une extrême vivacité qui se formule en peu de mots.

L'Esprit (1958)

Les gens qui ne peuvent pas admettre l’ironie me donnent de l’inquiétude à leur propre sujet.

L'Esprit (1958)

Redouter l’ironie c’est craindre la raison. Il y a des exceptions. Elles sont rarissimes. Un homme comme Pasteur est une exception. Mais de toutes les manières il est une exception. Et Pasteur est trop grand pour servir d’exemple.

L'Esprit (1958)

Notre erreur la plus grande n’est pas de croire qu’elles nous aiment mais bien plutôt de nous imaginer que nous, nous les aimons.

Elles et Toi (1946)

Il y a celles qui vous disent qu’elles ne sont pas à vendre, et qui n’accepteraient pas un centime de vous ! Ce sont généralement celles-là qui vous ruinent.

Elles et Toi (1946)

Mon nom était fait Je me suis fait un prénom.

Toutes réflexions faites (1947)

Elle est partie – enfin ! Enfin, me voilà seul. C’était, depuis bien des années, mon rêve. Je vais donc enfin vivre seul ! Et déjà je me demande avec qui.

Toutes réflexions faites (1947)