Acceuil / Citation

Citations de : Rosine, dite Sarah Bernhardt

En général on peut jeter à bas les ennuis, les soucis de la vie, pour quelques heures, on dépouille sa propre personnalité pour endosser une autre ; et l’on marche dans le rêve d’une autre vie, oubliant tout.

Ma double vie : mémoires de Sarah Bernhardt (1907)

Si l’homme avait sa place dans l’univers cela se saurait.

Le trac, cela vient avec le talent.

L’amour, c’est un coup d’oeil, un coup de rein et un coup d’éponge.

Il faut pardonner beaucoup et ne jamais oublier que le pardon ne peut entraîner l’oubli.

Il faut haïr très peu, car c’est très fatigant.

La vie est courte, même pour ceux qui vivent longtemps. Il faut vivre pour quelques-uns qui vous connaissent, vous apprécient, vous jugent et vous absolvent, et pour lesquels on a même tendresse et indulgence.