Acceuil / Citation

Citations de : Roland Barthes

Il y a une affreuse parodie du jump, c’est le dopage: doper le coureur est aussi criminel, aussi sacrilège que de vouloir imiter Dieu; c’est voler à Dieu le privilège de l’étincelle.

Mythologies (1957)

Au piano, le «doigté» ne désigne nullement une valeur d’élégance et de délicatesse (ce qui, alors, se dit: «toucher»), mais seulement une façon de numéroter les doigts qui ont à jouer telle ou telle note …

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

Tout cela introduit à la même idée d’un écrivain surhomme, d’une sorte d’être différentiel que la société met en vitrine pour mieux jouer de la singularité factice qu’elle lui concède.

Mythologies (1957)

Le strip-tease – du moins le strip-tease parisien – est fondé sur une contradiction: désexualiser la femme dans le moment même où on la dénude.

Mythologies (1957)

Le désir est partout; mais, dans l’état amoureux, il devient ceci, de très spécial: la langueur.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

L’opinion courante veut toujours que la sexualité soit agressive. Aussi, l’idée d’une sexualité heureuse, douce, sensuelle, jubilatoire, on ne la trouve dans aucun écrit. Où donc la lire? Dans la peinture, ou mieux encore: dans la couleur.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

La jalousie est une équation à trois termes permutables (indécidables): on est toujours jaloux de deux personnes à la fois: je suis jaloux de qui j’aime et de qui l’aime.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Il me vient alors cette exaltation d’aimer à fond quelqu’un d’inconnu, et qui le reste à jamais: mouvement mystique: j’accède à la connaissance de l’inconnaissance.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le vin est senti par la nation française comme un bien qui lui est propre, au même titre que ses trois cent soixante espèces de fromage et sa culture.

Mythologies (1957)

Il y a un froid spécial de l’amoureux: frilosité du petit (d’homme, d’animal) qui a besoin de la chaleur maternelle.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Il s’ensuit que dans tout homme qui parle l’absence de l’autre, du féminin se déclare: cet homme qui attend et qui en souffre, est miraculeusement féminisé.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Dans le texte, le fading des voix est une bonne chose; les voix du récit vont, viennent, s’effacent, se chevauchent.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le geste du catcheur n’a besoin d’aucune fabulation, d’aucun décor, en un mot d’aucun transfert pour paraître vrai.

Mythologies (1957)

Sur le côté, une estrade reçoit les musiciens et les récitants; leur rôle est d’exprimer le texte (comme on presse un fruit).

L'empire des signes (1970)

Le monde n’est pas «irréel» (je pourrais alors le parler: il y a des arts de l’irréel, et des plus grands), mais déréel: le réel en a fui, nulle part, en sorte que je n’ai plus aucun sens (aucun paradigme) à ma disposition.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

La contradiction des termes cède à ses yeux par la découverte d’un troisième terme, qui n’est pas de synthèse, mais de déport: toute chose revient, mais elle revient comme Fiction, c’est-à-dire à un autre tour de la spirale.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

La philologie active (celle des forces du langage) comprendrait donc deux linguistiques obligées: celle de l’interlocution (parler à un autre) et celle de la délocution (parler de quelqu’un).

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Du temps que ce vêtement était à la pointe de la mode, une firme américaine vantait le bleu délavé de ses jeans: it fades, fades and fades.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

De ma place, au café, de l’autre côté de la vitre, je vois Coluche qui est là, figé, laborieusement farfelu. Je le trouve idiot au second degré: idiot de jouer l’idiot … je ne ris d’aucun théâtre, fût-il décroché.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

L’épisode hypnotique, dit-on, est ordinairement précédé d’un état crépusculaire: le sujet est en quelque sorte vide, disponible, offert sans le savoir au rapt qui va le surprendre.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

La liberté de combiner des phrases est la plus grande qui soit, car il n’y a plus de contraintes au niveau de la syntaxe (les contraintes de cohérence mentale du discours qui peuvent subsister ne sont plus d’ordre linguistique).

Eléments de sémiologie (1965)

On peut par là préparer la petite fille à la causalité ménagère, la conditionner à son futur rôle de mère.

Mythologies (1957)

Dans le monde animal, le déclencheur de la mécanique sexuelle n’est pas un individu détaillé, mais seulement une forme, un fétiche coloré (ainsi démarre l’Imaginaire).

Fragments d'un discours amoureux (1977)

D’où l’importance des déclarations; je veux sans cesse arracher à l’autre la formule de son sentiment, et je lui dis sans cesse de mon côté que je l’aime: rien n’est laissé à la suggestion, à la divination.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

La vertu du catch, c’est d’être un spectacle excessif. On trouve là une emphase qui devait être celle des théâtres antiques.

Mythologies (1957)

Le cadeau est attouchement, sensualité: tu vas toucher ce que j’ai touché, une troisième peau nous unit. Je donne à X… un foulard et il le porte: X… me donne le fait de le porter; et c’est d’ailleurs ainsi que, naïvement, il le conçoit et le dit.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le Bunraku, lui (c’est sa définition) sépare l’acte du geste: il montre le geste, il laisse voir l’acte, il expose à la fois l’art et le travail, réserve à chacun d’eux son écriture.

L'empire des signes (1970)

Autrefois un tramway blanc faisait le service de Bayonne à Biarritz; l’été, on y attelait un wagon tout ouvert, sans coupé: la baladeuse.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

Il ne reste plus alors au discours qu’à asserter la perfection de chaque détail et à renvoyer le «reste» au code qui fonde toute beauté: l’Art.

S/Z (1970)

Sentiment raisonnable: tout s’arrange – mais rien ne dure.Sentiment amoureux: rien ne s’arrange – et pourtant cela dure.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Adamov ayant écrit une pièce sur les appareils à sous, objet insolite au théâtre bourgeois qui, en fait d’objets scéniques, ne connaît que les lits de l’adultère.

Mythologies (1957)

J’avoue une grande prédilection pour ces numéros d’antipodistes, car le corps y est objectivé en douceur: il n’est pas objet dur et catapulté comme dans la pure acrobatie, mais plutôt substance molle et dense, docile à de très courts mouvements.

Mythologies (1957)

L’altérité est le concept le plus antipathique au «bon sens».

Mythologies (1957)

Dans la mesure où la photographie est ellipse du langage et condensation de tout un «ineffable» social, elle constitue une arme anti-intellectuelle.

Mythologies (1957)

Le langage est une peau: je frotte mon langage contre l’autre.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

La bêtise, c’est d’être surpris.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Je revendique le droit à l’ignorance.

Dès qu’elle est proférée, la langue entre au service d’un pouvoir.

J’aime, je n’aime pas: cela n’a aucune importance pour personne; cela apparemment n’a pas de sens. Et pourtant, tout cela veut dire: mon corps n’est pas le même que le vôtre.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

La France est atteinte d’une surproduction de gens à diplômes, polytechniciens, économistes, philosophes et autres rêveurs qui ont perdu tout contact avec le monde réel.

Mythologies (1957)

Au dire de Freud, un peu de différence mène au racisme. Mais, beaucoup de différence en éloigne irrémédiablement.

Fragments

Comme jaloux je souffre quatre fois: d’être exclu, d’être agressif, d’être fou et d’être commun.

Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois.

L’important c’est que la photo possède une force constatative et que le constatatif de la photo porte, non sur l’objet, mais sur le temps.

Annulation: Bouffée de langage au cours de laquelle le sujet en vient à annuler l’objet aimé sous le volume de l’amour lui-même: par une perversion proprement amoureuse, c’est l’amour que le sujet aime, non l’objet.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Tout refus du langage est une mort.

Car c’est l’un des traits constants de toute mythologie petite-bourgeoise, que cette impuissance à imaginer l’Autre. L’altérité est le concept le plus antipathique au «bon sens».

Mythologies (1957)

Le hasard réunit tout d’un coup dans ce café quelques amis: tout un paquet d’affects.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Ne parvenant pasà nommer la spécialité de son désir pour l’être aimé, le sujet amoureux aboutit à ce mot un peu bête: adorable!

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le plaisir du texte, c’est ce moment où mon corps va suivre ses propres idées – car mon corps n’a pas les mêmes idées que moi.

Le Plaisir du texte (2000)

Pour l’écrivain, la littérature est cette parole qui dit jusqu’à la mort: je ne commencerai pas à vivre avant de savoir quel est le sens de la vie.

La réponse de Kafka

L’amoureux qui n’oublie pas quelquefois meurt par excès, fatigue et tension de mémoire.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le toucher est le plus démystificateur de tous les sens, à la différence de la vue, qui est le plus magique.

Mythologies (1957)

Le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire.

Discours au Collège de France, 1977.

Il n’importera pas de se dire quelque chose de précis, mais seulement de se parler. Le langage étant un moyen de communication exclusif de l’homme, «tout refus du langage est une mort».

L’automobile est un équivalent assez exact des cathédrales gothiques.

Mythologies (1957)

Toute science de l’homme n’est qu’un discours.

Politiques de la philosophie

Dans un roman d’amour, je n’ai jamais lu qu’un personnage soit fatigué.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

J’appelle discours de pouvoir tout discours qui engendre la faute et, partant, la culpabilité de celui qui le reçoit.

Dans Le Chewing-gum des yeux (1980) de d'Ignacio Ramonet.

Si j’étais écrivain et mort, comme j’aimerais que ma vie se réduisît, par les soins d’un biographe amical et désinvolte, à quelques détails, à quelques goûts, à quelques inflexions.

Préface à Sade-Fourier-Loyola (1971)

La luisance est évidemment un attribut érotique: elle renvoie à l’état d’une matière à la fois incendiée et mouillée, le désir donnant au corps son éclair, l’extase sa radiance, et le plaisir sa lubrification.

Préface à la réédition de Physiologie du goût (1975) d'Anthelme Brillat-Savarin.

Fou n’y puis, sain n’y daigne, névrosé je suis.

La langue, comme performance de tout langage, n’est ni réactionnaire, ni progressiste; elle est tout simplement fasciste; car le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire…

Colloque de Cerisy: Prétexte

Imaginaire d’intellectuels: maigrir est l’acte naïf de vouloir être intelligent.

Dans ce qu’il écrit, chacun défend sa sexualité.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

Parler, et à plus forte raison discourir, ce n’est pas communiquer… c’est assujettir.

Discours au Collège de France, 1977.

De tous les plis du corps, j’ai envie de dire qu’ils sont adorables.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

L’avant garde n’a jamais été menacée que par une seule force: la conscience politique.

La politesse est plus généreuse que la franchise, car elle signifie qu’on croit à l’intelligence de l’autre.

Dans le Nouvel Observateur, 1979.

Le dictionnaire est une machine à rêver.

Préface du Dictionnaire Hachette.

Etre d’avant-garde, c’est savoir ce qui est mort; être d’arrière-garde, c’est l’aimer encore.

La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer.

Qu'est-ce que la critique?

Si l’on supprimait l’oedipe et le mariage, que nous resterait-il à raconter.

La langue n’est ni réactionnaire, ni progressiste. Elle est tout simplement fasciste, car le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire.

Discours au Collège de France, 1977.

Ce que cache mon langage, mon corps le dit, … Mon corps est un enfant entêté, mon langage est un adulte très civilisé…

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Toute l’histoire repose, en dernière instance, sur le corps humain.

Michelet par lui-même (1954)

Qu’est-ce que la théâtralité? C’est le théâtre moins le texte, c’est une épaisseur de signes et de sensations qui s’édifient sur la scène à partir de l’argument écrit.

Les livres de théâtre scellent la mort de la jouissance que procurent le spectacle.

Les hommes créent souvent des modes aberrantes pour se venger des femmes.

Dans le Nouvel Observateur, 28 mars 1966.

La femme commence là où finit l’histoire.

Michelet par lui-même (1954)

La beauté (contrairement à la laideur) ne peut vraiment s’expliquer: elle se dit, s’affirme, se répète en chaque partie du corps mais ne se décrit pas.

S/Z (1970)

Je t’aime est sans nuances. Il supprime les explications, les aménagements, les degrés, les scrupules.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Intellectuels: ils sont plutôt le déchet de la société, le déchet au sens strict, c’est-à-dire ce qui ne sert à rien, à moins qu’on ne les récupère.

Le Grain de la voix (1981)

Il y a dans la mise en scène d’un bon repas autre chose que l’exercice d’un code mondain; il rôde autour de la table une vague pulsion scopique: on regarde (on guette?) sur l’autre les effets de la nourriture.

Lecture de Brillat-Savarin

Il n’y a pas de grande oeuvre qui soit dogmatique.

Mythologies (1957)

Ecrire c’est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l’écrivain, par un dernier suspens, s’abstient de répondre. La réponse, c’est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté.

Ce que le public réclame, c’est l’image de la passion, non la passion elle-même.

Mythologies (1957)

C’est l’un des traits constants de toute mythologie petite-bourgeoise, que cette impuissance à imaginer l’Autre.

Mythologies (1957)

Toute désinvolture affirme que seul le silence est efficace.

Mythologies (1957)

La photographie littérale introduit au scandale de l’horreur, non à l’horreur elle-même.

Mythologies (1957)

En littérature, tout est ainsi donné à comprendre, et pourtant, comme dans notre vie même, il n’y a pour finir rien à comprendre.

Le Degré zéro de l'écriture suivi de Nouveaux essais critiques (1953)

La poésie moderne, en effet, puisqu’il faut l’opposer à la poésie classique et à toute prose, détruit la nature spontanément fonctionnelle du langage et n’en laisse subsister que les assises lexicales.

Le Degré zéro de l'écriture suivi de Nouveaux essais critiques (1953)

Passé le premier aveu, je t’aime ne veut plus rien dire. Il ne fait que reprendre d’une façon énigmatique, tant elle paraît vide, l’ancien message (qui peut-être n’est pas passé par ces mots).

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Fading : épreuve douloureuse selon laquelle l’être aimé semble se retirer de tout contact, sans même que cette indifférence énigmatique soit dirigée contre le sujet amoureux ou prononcée au profit de qui que ce soit d’autre, monde ou rival.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Le sujet amoureux s’angoisse de ce que l’objet aimé répond parcimonieusement, ou ne répond pas, aux paroles qu’il lui adresse.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Je t’aime est dans mon coeur, mais je l’emprisonne derrière mes lèvres.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Bien souvent, c’est par le langage que l’autre s’altère ; il dit un mot différent, et j’entends bruire d’une façon menaçante tout un autre monde, qui est le monde de l’autre.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Dans la rencontre amoureuse, je rebondis sans cesse, je suis léger.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

A chaque instant de la rencontre, je découvre dans l’autre un autre moi-même.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Il semble parfois au sujet amoureux qu’il est possédé par un démon de langage qui le pousse à se blesser lui-même et à s’expulser – selon un mot de Goethe – du paradis que, dans d’autres moments, la relation amoureuse constitue pour lui.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

L’univers est un coffre-fort dont l’humanité cherche le chiffre.

Mythologies (1957)

La Littérature est comme le phosphore: elle brille le plus au moment où elle tente de mourir.

Le Degré zéro de l'écriture suivi de Nouveaux essais critiques (1953)

Je ne sais si, comme le dit le proverbe, les choses répétées plaisent, mais je crois que du moins elles signifient.

Mythologies (1957)

Marcher est peut-être – mythologiquement – le geste le plus trivial, donc le plus humain. Tout rêve, toute image idéale, toute promotion sociale suppriment d’abord les jambes, que ce soit par le portrait ou par l’auto.

Mythologies (1957)

J’en viens à me demander si la belle et touchante iconographie de l’abbé Pierre n’est pas l’alibi dont une bonne partie de la nation s’autorise, une fois de plus, pour substituer impunément les signes de la charité à la réalité de la justice.

Mythologies (1957)

Le strip-tease – du moins le strip-tease parisien – est fondé sur une contradiction: désexualiser la femme au moment même où on la dénude.

Mythologies (1957)

Dans le langage sensuel, tous les esprits conversent entre eux, ils n’ont besoin d’aucun autre langage, car c’est le langage de la nature.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Toute critique est critique de l’oeuvre et critique de soi-même; pour reprendre un jeu de mot de Claudel, elle est connaissance de l’autre et co-naissance de soi-même au monde.

Essais critiques (1964)

Il ne suffit pas au photographe de nous signifier l’horrible pour que nous l’éprouvions.

Mythologies (1957)

La vie est ainsi faite à coups de petites solitudes.

La Chambre claire (notes sur la photographie) (1980)

Le langage est une peau: je frotte mon langage contre l’autre. Comme si j’avais des mots en guise de doigts, ou des doigts au bout de mes mots. Mon langage tremble de désir.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Un peu de mal avoué dispense de reconnaître beaucoup de mal caché.

Mythologies (1957)

Le plaisir du texte est semblable à cet instant intenable, impossible, purement romanesque, que le libertin goûte au terme d’une machination hardie, faisant couper la corde qui le pend, au moment où il jouit.

Le Plaisir du texte (2000)

C’est le rythme même de ce qu’on lit et de ce qu’on ne lit pas qui fait le plaisir des grands récits.

Le Plaisir du texte (2000)

Ce que je goûte dans un récit, ce n’est donc pas directement son contenu ni même sa structure, mais plutôt les éraflures que j’impose à sa belle enveloppe.

Le Plaisir du texte (2000)

Le livre fait le sens, le sens fait la vie.

Le Plaisir du texte (2000)

J’écris parce que je ne veux pas des mots que je trouve, par soustraction.

Le Plaisir du texte (2000)

Lire, c’est désirer l’oeuvre, c’est vouloir être l’oeuvre.

Critique et Vérité (1966)

Le sukiyaki est un ragoût dont on connaît et reconnaît tous les éléments, puisqu’il est fait devant vous, sur la table même, sans désemparer, pendant que vous mangez.

L'empire des signes (1970)

J’ai en moi deux interlocuteurs affairés à monter le ton, de réplique en réplique, comme dans les anciennes stichomythies: il y a une jouissance de la parole dédoublée, redoublée, menée jusqu’au charivari final (scène de clowns).

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Tout anti-intellectualisme finit ainsi dans la mort du langage, c’est-à-dire dans la destruction de la sociabilité.

Mythologies (1957)

Si paradoxal que cela puisse paraître, le mythe ne cache rien: sa fonction est de déformer, non de faire disparaître.

Mythologies (1957)

D’une certaine manière – paradoxe exorbitant du langage -, dire je-t-aime, c’est faire comme s’il n’y avait aucun théâtre de la parole, et ce mot est toujours vrai (il n’a d’autre référent que sa profération: c’est un performatif).

Fragments d'un discours amoureux (1977)

Mener est l’acte le plus dur, mais aussi le plus inutile; mener, c’est toujours se sacrifier; c’est un héroïsme pur.

Mythologies (1957)

Qu’est-ce donc que notre visage, sinon une citation?

L'empire des signes (1970)

J’observe avec horreur un futur antérieur dont la mort est l’enjeu.

La Chambre claire (notes sur la photographie) (1980)

Le toucher est le plus démystificateur de tous les sens, au contraire de la vue, qui est le plus magique.

Mythologies (1957)

Quel est ce «moi» qui a «les larmes aux yeux»? Quel est cet autre qui, telle journée, fut «au bord des larmes»?

Fragments d'un discours amoureux (1977)

L’endroit le plus érotique d’un corps n’est-il pas là où le vêtement bâille?

Le Plaisir du texte (2000)

Dans la perversion (qui est le régime du plaisir textuel) il n’y a pas de «zones érogènes» (expression au reste assez casse-pieds).

Le Plaisir du texte (2000)

On dit que le judo contient une part secrète de symbolique; même dans l’efficience, il s’agit de gestes retenus, précis mais courts, dessinés juste mais d’un trait sans volume.

Mythologies (1957)

Pendant que l’autre parle, j’écoute complètement, en état de conscience totale; … c’est la pureté de cette écoute qui m’est douloureuse.

Fragments d'un discours amoureux (1977)

En un mot, l’oeuvre est un échelonnement; son être est le degré: un escalier qui ne s’arrête pas.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)

On peut appeler Doxologie (mot de Leibniz) toute manière de parler adaptée à l’apparence, à l’opinion ou à la pratique.

Roland Barthes par Roland Barthes (1975)