Acceuil / Citation

Citations de : Roger de Rabutin, comte de Bussy, dit Bussy-Rabutin

L’incertitude est le plus grand des maux: quand vous aurez sur votre affaire Un éclaircissement à faire, jusqu’à ce qu’il soit fait, n’ayez point de repos.

Histoire amoureuse des Gaules (1666)

L’amour égale sous sa loi la bergère avec le roi. Si tôt qu’il en fait sa maîtresse, si tôt qu’elle a pu l’engager, La bergère devient princesse, ou le prince devient berger.

Histoire amoureuse des Gaules (1666)

Gardez, amant plein de tendresse, les lettres de votre maîtresse, Non pour en abuser un jour, mais comme gage de l’amour.

Histoire amoureuse des Gaules (1666), Maximes d'amour

Quand on n’a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a.

Lettre à Madame de Sévigné

Encore que l’amour seul apprenne à bien aimer.

Maximes d'amour pour les femmes

Il y a un mariage qui rend un homme heureux: celui de sa fille.

Passant, ici repose un qu’on dit être mort – Je ne sais s’il l’est ou s’il dort – Sa maladie imaginaire – Ne peut l’avoir fait mourir – Car il aimait contrefaire – C’est un grand comédien – Quoi qu’il en soit, ci-gît molière: – S’il fait le mort, il le fait bien.

Epitaphe de Molière

Tu ne vantes les gens que des siècles passés: – Pardonne mon aveu sincère et légitime; – Je ne t’estime pas assez, – Pour vouloir, pour ma mort, mériter ton estime.

A un critique

L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent; – Il éteint le petit, il allume le grand.

Histoires Amoureuses des Gaules (1665)

Il faut bien de la force pour dire en mourant les mêmes choses qu’on dirait en bonne santé.

Lettres, à Madame de Sévigné, 6 janvier 1681

Le nombre des sages sera toujours petit. Il est vrai qu’il est augmenté ; mais ce n’est rien en comparaison des sots, et par malheur on dit que Dieu est toujours pour les gros bataillons.

Lettres, au comte de Limoges, 18 octobre 1677

Le premier amour est extrême, mais les feux ne sont pas constants, et la seconde fois qu’on aime, on aime moins, mais plus longtemps.

Histoire amoureuse des Gaules (1666), Maximes d'amour

L’amour vient de l’aveuglement, L’amitié de la connaissance.

Histoire amoureuse des Gaules (1666), Maximes d'amour

Je trouve bien plus de distance De L’amour a l’indifférence Que de la haine a l’amour.

Histoire amoureuse des Gaules (1666), Maximes d'amour

L’honnête homme est un homme poli et qui sait vivre.

Correspondance

La faiblesse de craindre les comètes n’est pas moderne : elle a eu cours dans tous les siècles, et Virgile, qui avait tant d’esprit, a dit qu’on ne les voyoit jamais impunément

Lettres, à Madame de Sévigné, 8 janvier 1681

En amour, comme en mariage, Iris, quand on s’est rapproché Après quelque petit voyage, Le coeur n’en est pas plus touché: Mais les sens le sont davantage.

Histoire amoureuse des Gaules (1666)

Il est vrai, je vous le confesse, Vous l’emportez sur ma maîtresse; Vous avez de plus beaux cheveux, Rien n’est comparable à vos yeux. Mais, quoique enfin vous soyez bien plus belle, Vous ne me plaisez pas tant qu’elle.

Histoire amoureuse des Gaules (1666)

Savoir laquelle est la plus grande de la première ou de la seconde passion. Le premier amour est extrême, Mais les feux ne sont pas constants; Et la seconde fois qu’on aime, On aime moins, mais plus longtemps.

Mémoires (1696)

Pour retenir le coeur de son amant. Aimez-le bien, point d’autre stratagème: Car pour donner du plaisir en aimant, Il faut qu’un coeur se garde de lui-même.

Histoire amoureuse des Gaules (1666)

Il est donc vrai que l’espérance est le seul bien de ceux qui n’en ont plus.

Honnête homme est un homme poli et qui sait vivre.

Lettres, à Corbinelli, 6 mars 1679

Dieu est d’ordinaire pour les gros escadrons contre les petits.

Lettres, au comte de Limoges, 18 octobre 1677

Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles.

Quand on n’aime pas trop, on n’aime pas assez.

Maximes d'amour pour les femmes

Quand on a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a.

Lettres, à Madame de Sévigné, 23 mai 1667

Pour parler franchement, j’aime mieux avoir été moins heureux que d’être mort jeune.

Correspondance avec Madame de Sévigné

Les malheureux qu’on accable ont si grand-peur qu’on ne les méprise, qu’ils en sont moins modestes.

Lettres, au P. Raquin, octobre 1677

L’espérance est le seul bien de ceux qui n’en ont plus.

L’absence ne tue l’amour que s’il est malade au départ.