Acceuil / Citation

Citations de : Richard Dawkins

Les gens qui, devant un phénomène, sautent de la stupeur à l’invocation hâtive du surnaturel ne valent guère mieux que les imbéciles qui, en voyant un prestidigitateur tordre une cuiller, concluent aussitôt au «paranormal».

Pour en finir avec Dieu (2008)

La principale raison pour laquelle ils s’accrochent à la religion n’est pas qu’elle console, mais qu’ils ont été abandonnés par notre système éducatif et qu’ils ne se rendent même pas compte qu’ils peuvent opter pour l’incroyance.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Ne suffit-il pas de croire qu’un jardin est beau, sans qu’il faille aussi croire à la présence de fées au fond de ce jardin ?

Pour en finir avec Dieu (2008)

Toutes les croyances religieuses semblent bizarres à ceux qui n’ont pas été élevés dans ces croyances.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Quand une personne souffre d’une illusion, on appelle cela la folie Quand beaucoup de gens souffrent d’une illusion on appelle cela la religion.

Pour en finir avec Dieu (2008)

La vieille plaisanterie d’Irlande du Nord «Oui, mais êtes-vous athée protestant ou athée catholique?» est pleine de vérité amère.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Ce qui me passionne, c’est de vivre à une époque où l’humanité repousse les limites de ce que l’on peut comprendre.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Je ne peux m’imaginer qu’une guerre ait été menée au nom de l’athéisme.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Un de plus beaux cadeaux qu’un maître puisse faire aux enfants, c’est de leur donner de quoi étonner leurs parents.

Pour en finir avec Dieu (2008)

La seule différence entre le Da Vinci Code et les Evangiles, c’est que les Evangiles sont une oeuvre de fiction ancienne alors que le Da Vinci Code est de la fiction moderne.

Pour en finir avec Dieu (2008)

La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Le Dieu des déistes est sûrement un progrès par rapport au monstre de la Bible. Malheureusement il n’y a pas beaucoup plus de chances qu’il existe, ou qu’il ait jamais existé. Dans l’une ou l’autre de ses formes, l’hypothèse de Dieu est inutile.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Le panthéisme est de l’athéisme enjolivé, le déisme est du théisme dilué.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Notre espèce est la seule qui n’a pas le droit d’aller chez le vétérinaire pour échapper sans souffrance à son malheur.

Pour en finir avec Dieu (2008)

La plupart de ceux qui s’opposent le plus farouchement à la suppression de la vie de l’embryon semblent en même temps anormalement enthousiastes pour supprimer celle de l’adulte.

Pour en finir avec Dieu (2008)

Quand un ouvrage scientifique se trompe, quelqu’un finit par découvrir l’erreur, et elle est corrigée dans les ouvrages suivants. Il est évident que ce n’est pas ce qui se passe pour les livres saints.

Pour en finir avec Dieu (2008)

La religion a indiscutablement la capacité de diviser, et c’est là un des plus grands griefs qu’on lui fait.

Pour en finir avec Dieu (2008)

On considère que le péché d’Adam et Eve s’est transmis de père en fils – dans le sperme, d’après Augustin. Quelle espèce de philosophie éthique est-ce là, qui condamne tout enfant, même avant sa naissance, à hériter le péché d’un ancêtre lointain?

Pour en finir avec Dieu (2008)

La Bible peut être une oeuvre de fiction saisissante et poétique, mais ce n’est pas le genre de livre à donner à ses enfants pour élaborer leurs principes moraux.

Pour en finir avec Dieu (2008)