Acceuil / Citation

Citations de : Richard Canal

L’espoir de la survie passait par cet homme sans élégance que le jour baignait de sang.

Villes-vertiges (1988)

Au loin, la mer et la pluie échangeaient des confidences.

La Guerre en ce jardin (1991)

Les orties disputent le terrain aux dalles de ciment. Perdus dans ces microjungles citadines, des lutins de platre aux braies délavees par trop d’averses observent le passant d’un oeil morne.

La Malédiction de l'éphémère (1986)

La jungle ne méritait plus son nom, les voyageurs n’y décelaient aucune luxuriance, aucune débauche.

La Guerre en ce jardin (1991)

C’etait comme un exil. Plus il s’enfoncait plus il sentait l’incomparable lumiere du ciel le quitter.

Le Cimetière des papillons (1995)

Un papillon se posa sur les lèvres roses d’un sang que l’eau diluait peu à peu.

La Guerre en ce jardin (1991)

Vos concitoyens sont aussi têtus que des rennes en chaleur !

Villes-vertiges (1988)