Acceuil / Citation

Citations de : Raymond Guérin

Jamais encore il n’avait pris Angélique par surprise. Il la jetterait toute vêtue sur le lit, fourragerait dans ses dessous, déchirerait au besoin son linge. Lui faire ça vite, brutalement, comme s’il la violait.

L'Apprenti (1946), II

Ca les faisait jouir sans doute de penser qu’à cause d’eux il fallait se lever une demi-heure plus tôt chaque matin.

L'Apprenti (1946)

Entre deux bouchées, ils buvaient de larges rasades de gros qui tache et s’essuyaient la bouche d’un revers de manche, en faisant clapper la langue.

L'Apprenti (1946)

Les garçons allaient, venaient, dans leur long tablier blanc, le bras droit recourbé en forme de pare-choc: Chaud devant! le gauche portant le lourd plateau aux bouteilles multicolores.

L'Apprenti (1946)

Ils se tenaient pas si mal que ça, les Angliches! On sentait qu’ils avaient ça dans le sang, les voyages. A leur aise partout.

L'Apprenti (1946)