Acceuil / Citation

Citations de : Raymond Devos

L’autre jour, au café, je commande un demi. J’en bois la moitié. Il ne m’en restait plus.

Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m’y suis pas encore habitué.

Ma Femme

La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien.

Sens dessus dessous

Si l’on peut trouver moins que rien, c’est que rien vaut déjà quelque chose.

Dès que le silence se fait, les gens le meublent.

On se prend souvent pour quelqu’un, alors qu’au fond, on est plusieurs.

Je me suis remis à la clarinette. C’est ce qui rapproche le plus de l’anglais.

Une rengaine, c’est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux.

Prêter l'oreille

Il m’est arrivé de prêter l’oreille à un sourd, il n’entendait pas mieux.

L’intellectuel dont la richesse est toute intérieure n’a rien à craindre du percepteur qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse.

Si vous cassez un bout de bois en deux, il y a encore deux bouts à chaque bout.

Est-ce que c’est en remettant toujours au lendemain la catastrophe que nous pourrions faire le jour même que nos l’éviterons?

Sens dessus dessous

Je connaissais un sportif qui prétendait avoir plus de ressort que sa montre. Pour le prouver, il a fait la course contre sa montre.

Je regarde la carte des vins pour éviter les bouchons.

Le vrai xénophobe est celui qui déteste à ce point les étrangers que, lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut pas supporter.

Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter.

Il faut que Dieu soit Dieu pour se prendre pour Dieu!

Quand, dans une réunion, un homme ne dit rien alors que tout le monde parle, on n’entend plus que lui.

Il ne faudrait pas croire que les responsables d’hier étaient plus ignorants de la situation que ne le sont ceux d’aujourd’hui!

Par exemple, j’ai ouï dire qu’il y a des choses qui entrent par une oreille et qui sortent par l’autre. Je n’ai jamais rien vu entrer par une oreille et encore moins en sortir!

Quand j’ai tort, j’ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts!

Pour Dieu, l’imaginaire c’est une vue de l’esprit. La fiction ça le dépasse!

Les gens disent tous la même chose! – Ils disent tous, lorsqu’ils leur arrivent quelque chose: «Ca n’arrive qu’à moi!»

Ca n'arrive qu'à moi!

J’ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter!

J’ai été hier au cinéma. Voir un film en noir et blanc. Pas un film en couleurs: je suis en deuil.

J’adore être pris en flagrant délire.

La raison du plus fou est toujours la meilleure.

Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche!

Je crois à l’immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître.

Lorsqu’un chêne sent le sapin, il sait que sa dernière heure est arrivée.

Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassin en herbe.

Le flux et le reflux me font marée.

Le flux et le reflux

Je préfère glisser ma peau sous des draps pour le plaisir des sens que de la risquer sous les drapeaux pour le prix de l’essence…

Il déteste à tel point les étrangers que, lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut plus se supporter.

La mer, elle est démontée. – – Vous la remontez quand?

C’est un bon cru, je le crois.

Se coucher tard … nuit.

Quand on s’est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu’on osait pas se regarder. Maintenant on ne peut plus se voir.

Qui prête à rire, n’est pas sûr d’être remboursé.

Je sens que ma dernière heure est arrivée, je voudrais la passer avec vous.

C’est pour satisfaire les sens qu’on fait l’amour, et c’est pour l’essence qu’on fait la guerre.

Une fois rien… c’est rien. – Deux fois rien… ce n’est pas beaucoup… – Mais trois fois rien!… – Pour trois fois rien, on peut déjà s’acheter quelque chose!

Parler pour ne rien dire, Matière à rire

Vous voudriez que je fasse comme tous ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux? Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache! Je veux en faire profiter les autres.

Si Dieu n’est pas marié, pourquoi parle-t-on de sa grande Clémence.

Plus je me mirais, plus je m’admirais.

On dit que le ridicule tue. Est-ce vrai? Pas du tout! Regardez autour de vous, il n’y a que des gens bien portants.

Non seulement c’était une fausse porte, mais en plus elle était fermée.

Le percepteur met ma faiblesse à contribution.

J’économise ma salive, je ne dis plus qu’un mot sur deux.

J’ai l’impression que mon chêne sent sa dernière heure arriver: il sent déjà le sapin.

Elle est devenue pucelle à Orléans.

Dans l’imaginaire, Dieu, on ne risque pas de le rencontrer.

Chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un impôt sur le revenu.

Au lieu de répondre très bien, je réponds très, et le bien qui me reste, je vais le porter à ma banque.

Paris ressemble à un théatre qui a gardé les traces de toutes les pièces jouées précédemment.

En général, ceux qui font des généralités sont des cons.

Un triomphe c’est un bide auquel on vient d’échapper.

Inquiétant, non, un homme qui ne dit rien. Je ne sais pas si vous l’avez constaté, mais quand un homme ne dit rien alors que tout le monde parle, on n’entend plus que lui! Redoutable!

Matière à rire, l'intégrale (1991)

Alors maintenant si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien, rien multiplié par rien égal rien, trois multiplié par trois égal neuf, ça fait rien de neuf.

Parler pour ne rien dire

Une fois rien, c’est rien; deux fois rien, ce n’est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s’acheter quelque chose, et pour pas cher.

Parler pour ne rien dire

L’oie oit, elle oit l’oie! Ce que nous oyons l’oie l’oit-elle?

Oui dire

La grippe, ça dure huit jours si on la soigne, et une semaine si on ne fait rien.

Comment pouvez-vous identifier un doute avec certitude? – A son ombre! L’ombre d’un doute, c’est bien connu.

A plus d'un titre (1989)

Il me tourmente. Il me traque ! Tout ça parce que j’ai eu la faiblesse de montrer des signes extérieurs de richesse, alors que ma richesse est toute intérieure !

Sens dessus dessous (1976)

Il n’y a pas que le tabac qui soit nocif. La vieillesse aussi, c’est dangereux. Je connais des gens qui en sont morts.

Un doyen qui n’avait plus toutes ses facultés.

Olympia, 1968.

Du moment qu’on rit des choses, elles ne sont plus dangereuses.

Est-ce l’oeuf le père de la poule ou la poule la mère de l’oeuf?

Quand les Verts voient rouge, ils votent blanc.