Acceuil / Citation

Citations de : Ralph Waldo Emerson

Cet amour du beau est ce qu’on nomme le goût. D’autres ont le même amour poussé tellement à l’excès, que, non contents d’admirer, ils cherchent à s’approprier ce beau sous de nouvelles formes. La création du beau est l’art.

Essais: Deuxième série (1844), Nature

Comme tout homme est pourchassé par son démon, tourmenté par ses défaillances, son activité est souvent mise en échec. Ainsi chaque homme, comme chaque plante, a ses parasites.

Les lois de la vie

La marque constante de la sagesse est de voir le miraculeux dans le banal.

La Nature (1836)

L’homme contient en soi-même tout ce qui lui est nécessaire pour se gouverner. La plus sublime révélation, c’est que Dieu est chaque homme.

Journal, 8 septembre 1833

L’histoire est pleine, jusqu’à ce jour, de l’imbécillité des rois et de celle des gouvernants. C’est une classe de gens à prendre en pitié, car ils ne savent pas ce qu’ils doivent faire.

Hommes représentatifs (1850), Napoléon, ou l'homme de l'univers

Bonaparte fut l’idole des hommes du commun, parce qu’il eut à un degré transcendant les qualités et les puissances des hommes du commun.

Hommes représentatifs (1850), Napoléon, ou l'homme de l'univers

Ce qui distingue les grands hommes, c’est plutôt la largeur et l’étendue que l’originalité.

Hommes représentatifs (1850), Shakespeare, ou le Poète

Parmi les livres séculiers, Platon seul a droit au compliment fanatique qu’Omar faisait au Coran quand il disait : «Brûlez les bibliothèques car toute leur valeur est dans ce livre».

Hommes représentatifs (1850), Platon ou le Philosophe

La recherche du grand homme est le rêve de la jeunesse, et la plus sérieuse occupation de la virilité.

Hommes représentatifs (1850), A quoi servent les grands hommes

Une règle qui s’applique au gouvernement des Etats aussi bien qu’à l’hydraulique, c’est que la source doit être à un niveau plus élevé que la cannelle.

Essais politiques et sociaux, La destinée de la République

Tous nos désastres politiques proviennent aussi logiquement de nos tentatives passées pour nous affranchir de la justice, que l’affaissement de quelque partie de notre maison vient d’un défaut de fondation.

Les Forces éternelles

Une expression de physionomie heureuse et intelligente est la fin de la culture, et c’est là un succès suffisant. Car il montre que le but de la Nature et de la Sagesse est atteint.

Cité par André Gide dans son Journal 1889-1939 (1939)

Les amis d’un homme sont ses pôles magnétiques. Nous remontons jusqu’à Hérodote et Plutarque pour trouver des preuves de la fatalité; et nous les portons en nous-mêmes.

Les lois de la vie

La fortune d’un homme est le fruit de son caractère.

Les lois de la vie

Les hommes sont ce que les font leurs mères. Vous pourriez aussi bien demander à un métier qui fabrique de la toile, pourquoi il ne fabrique pas un cachemire, que d’exiger de la poésie d’un ingénieur, ou une découverte en chimie du premier malotru.

Les lois de la vie

Vous venez de dîner, et quoique l’abattoir soit, par une attention délicate, éloigné de quelques milles, il y a complicité – une race vit aux dépens d’une autre race.

Les lois de la vie

L’argent coûte souvent trop cher, et la puissance et le plaisir ne sont pas bon marché. Le poète antique disait: Les dieux vendent toute chose à bon prix.

La Conduite de la vie (1860)

La confiance en soi est l’aversion de la conformité.

Essays, Self-Reliance (1841)

Le langage est de la poésie fossilisée.

Essais: Deuxième série (1844), Le Poète

Tout comme l’immortalité de l’âme, l’amitié est trop belle pour y croire.

Essais : Première série (1841), Amitié

L’ornement d’une maison ce sont les amis qui la fréquentent.

Le secret de l’éducation réside dans le respect de l’élève.

Une mauvaise herbe est une plante dont on n’a pas encore trouvé les vertus.

Accroche ton chariot à une étoile.

La confiance en soi est le premier secret du succès.

La confiance en soi

Pour entrer en solitude, un homme doit se retirer tout autant de sa chambre que de la société.

La Nature (1836)

Tout livre brûlé illumine le monde.

Compensation

Nul n’a prié avec ferveur sans apprendre quelque chose.

La Nature (1836)

Qu’un homme se fixe fermement sur ses instincts, et le monde entier viendra à lui.

Tout homme que je rencontre m’est supérieur en quelque chose.

Pour l’esprit terne, toute la nature est terne. Pour l’esprit illuminé, le monde entier flambe et rayonne.

Vous ne pourrez évoluer à moins d’essayer d’accomplir quelque chose au-delà de ce que vous avez déjà réalisé.

La seule façon de se faire un ami est d’en être un.

Société et Solitude (1870)

Si nous prêtions attention à ce qui se passe autour de nous, nous verrions qu’une loi supérieure à celle de notre volonté gouverne les événements.

N’allez pas là où le chemin peut mener. – Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace.

Le plus beau cadeau que l’on puisse offrir est une portion de soi-même.

Le seul moyen d’avoir un ami, c’est d’en être un soi-même.

L’histoire est pleine, jusqu’à ce jour, de l’imbécilité des rois et de celle des gouvernants. C’est une classe de gens à prendre en pitié, car ils ne savent pas ce qu’ils doivent faire.

Hommes représentatifs

Il y a entre Londres et Paris cette différence que Paris est fait pour l’étranger et Londres pour l’Anglais. L’Angleterre a bâti Londres pour son propre usage; la France a bâti Paris pour le monde entier.

Les trois règles pratiques que j’ai à offrir sont: – 1. Ne jamais lire un livre qui date de moins d’un an. – 2. Ne lire que des livres réputés. – 3. Ne lire que des livres que vous aimez.

Société et Solitude, Livres (1870)

Un discours de fin de dîner devrait être comme la robe d’une jolie femme: assez long pour couvrir le sujet et assez court pour rester intéressant.

La croyance consiste à accepter les affirmations de l’âme; l’incroyance à les nier. Quelques esprits sont incapables de scepticisme.

Hommes représentatifs

Le ciel est le pain quotidien des yeux.

L’Anglais est, à mon sens, de tous les hommes celui qui a le plus de tenue. Il y a en lui ce qu’il apprécie en ses chevaux: du feu et du fond.

Hommes représentatifs

Le bonheur est un parfum que l’on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même.

Un oeil peut menacer comme un fusil chargé et braqué, il peut insulter aussi bien que si l’on sifflait ou tapait des pieds, ou, transformé par une bonté rayonnante, faire danser le coeur d’allégresse.

Tout héros finit dans la peau d’un raseur.

Essays, Uses of Great Men

Tout gouvernement est une théocratie impure.

Essays, Politics

Shakespeare est le seul biographe de Shakespeare.

Hommes représentatifs, Shakespeare

Rien de grand n’a jamais pu être réalisé sans enthousiasme.

Cercles

Partout, la société conspire contre l’humaine nature de chacun de ses membres.

Essays, Self-Reliance

Le savoir-vivre, c’est la façon heureuse de faire les choses.

Conduct of live

Le langage est de la poésie fossile.

Essays, The Poet

La plus sublime révélation, c’est que Dieu est en chaque homme.

Journal, 8 septembre 1833

Il n’existe pas de défaite, si ce n’est de l’intérieur. Il n’existe réellement aucune barrière insurmontable si ce n’est votre propre faiblesse naturelle quant au but poursuivi.

Il faut être inventeur pour bien lire.

L’homme est un dieu en ruines.

La Nature (1836)

Ce que l’on voit est temporel, ce que l’on ne voit pas est éternel.

La Nature (1836)

La seule manière d’avoir un ami, c’est d’en être un.

Essais : Première série (1841), Amitié

Votre bonté doit avoir quelque tranchant – autrement ce n’est plus de la bonté.

Essais : Première série (1841), Confiance en soi

Les individus créent les événements, et les événements les individus.

Les lois de la vie (1860)

Le secret de la vie est le lien entre les personnes et les événements.

Les lois de la vie (1860)

Une secte ou parti est un élégant recours à l’incognito pour épargner à un homme la peine de penser.

Journal, 1831

Les hommes sages sentent qu’il existe quelque chose qu’on ne peut définir ni écarter, une courroie ou ceinture qui enveloppe le monde. Le destin est le ministre général, qui règne en maître sur le monde.

Les lois de la vie