Acceuil / Citation

Citations de : Pierre Brossolette

Les rides qui fanaient le visage de la Patrie, les morts de la France combattante les ont effacées ; les larmes d’impuissance qu’elle versait, ils les ont essuyées ; les fautes dont le poids la courbait, ils les ont rachetées.

Discours à l'Albert Hall, 18 juin 1943

Des houles de l’Arctique à celles du désert, des ossuaires de France aux cimetières des sables, la seule foi qu’ils confessent, c’est leur foi dans la France écartelée mais unanime.

Discours à l'Albert Hall, 18 juin 1943

De tous les morts dont la chaîne innombrable constitue notre trésor de gloire, ceux-là plus qu’aucuns autres incarneront, dans sa pure gratuité, l’esprit de sacrifice.

Discours à l'Albert Hall, 18 juin 1943

Ce qu’ils attendent de nous, ce n’est pas un regret, mais un serment. Ce n’est pas un sanglot, mais un élan.

Discours à l'Albert Hall, 18 juin 1943

Tout est fini. Ce pays n’existe plus… Et, enfin, comme il faut bien faire quelque chose, même quand il n’y a plus rien à faire, je suis des vôtres.

Réponse à Jean Cassou du Groupe du Musée de l'Homme

Une conscience peut toujours parler d’égale à égale à une autre conscience.

Lettre, au Général De Gaulle, 2 novembre 1942

L’Histoire un jour dira ce que chacun d’eux a dû d’abord accomplir pour retrouver dans la France combattante son droit à la mort et à la gloire.

Discours à l'Albert Hall, 18 juin 1943