Acceuil / Citation

Citations de : Pierre Baillargeon

L’instinct de conservation s’est développé chez nous au détriment de tous les autres instincts.

La neige et le feu (1948)

La littérature, c’est la vie intérieure qui devient de la vie.

Commerce (1947)

La patience est ce qui ressemble le plus à l’indifférence de la mort, et la mort seule apporte une solution aux problèmes de vivre.

La neige et le feu (1948)

Quel est le principal but du mariage, si ce n’est d’exercer sa vertu.

C’est pour médire de l’amour que l’on dit tant de bien de l’amitié.

Commerce (1947)

Pour faire le bonheur de son mari, il faut croire son mari et ne pas croire au bonheur.

La femme dépasse toutes les bornes, dont la première, qui est l’homme.

Commerce (1947)

Le baiser, la bouche sur la bouche, est le signe le plus expressif du silence.

Commerce (1947)

Un forme inférieure du respect, la peur. C’est tout le respect qu’on peut inspirer à la bête.

Les Médisances de Claude Perrin

Mourir, c’est fermer une parenthèse.

Commerce (1947)

La langue est une prison. La posséder, c’est l’agrandir un peu.

Commerce (1947)

Pour être intelligent plus tôt que les autres, on est pas nécessairement plus intelligent qu’eux.

Les Médisances de Claude Perrin

La pire drogue, c’est l’amertume, elle empoisonne la vie, mais conserve son homme.

Commerce (1947)

La meilleure critique d’un livre, c’est un meilleur livre.

Commerce (1947)

L’ami n’est pas un complément; ce n’est qu’une réplique.

Commerce (1947)