Acceuil / Citation

Citations de : Paul Guimard

La relative souplesse du sol herbeux amortit l’écrasement mais la caisse subit d’importantes déformations. Les longerons qui assurent la rigidité du toit fléchissent. Le pare-brise et la lunette arrière éclatent.

Les Choses de la vie (1968)

Si Cléopâtre avait été affligée du nez de Cyrano, il est en effet probable que la face du monde en eût été changée, comme le suggère Pascal, et plus certainement la face de Cléopâtre, donc, tous les psychanalystes vous le diront, Cléopâtre elle-même.

Introduction à L'Ironie du sort (1974).

Les murs des vieilles églises finissent par «prendre» la prière comme l’humidité, leurs voûtes ont si longtemps résonné du bruissement des litanies qu’on y attraperait la foi sans même s’en rendre compte.

Le Mauvais Temps (1976)

L’impossibilité fondamentale, quasi organique, de penser à une séparation est pour un couple la véritable ancre de miséricorde et peut-être la seule.

L'Ironie du sort (1974)

L’ironie du sort, c’est la face cachée de notre destin.

L'Ironie du sort (1974)

On ne veut pas toujours ce qui arrive mais comment ne pas se sentir responsable de ce qu’on est ?

L'Ironie du sort (1974)

Il a la voix de son visage, lourde, grasse, encombrée, une voix qui semble sortir des fesses.

Les Choses de la vie (1968)

Le remords est une tentative piteuse de modifier le passé.

Les Choses de la vie (1968)

La mort est une chose trop sérieuse pour l’affronter à la sauvette.

Les Choses de la vie (1968)

Après tout, trépasser ne signifie rien d’autre qu’aller au delà.

Le Mauvais Temps (1976)

La jeunesse heureuse est une invention de vieillards.

Le Mauvais Temps (1976)

Quand je ne dors pas, je vois la nuit en noir. La malveillance des choses me submerge. Les vastes zones dépressionnaires de l’insomnie dirigent vers moi un flux humide et froid accompagné de bourrasques.

Le Mauvais Temps (1976)

Le romantisme est une attitude séduisante et la terre d’élection des adolescents, mais tant de fausses monnaies y ont cours qu’il faut se garder de se payer de mots.

Le Mauvais Temps (1976)

Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens: un moment de lumière.

Le Mauvais Temps (1976)

Il faut au moins cinq pintes d’eau pour faire du bon thé, sinon il a le goût anglais. Ne me dites pas que vous aimez le thé anglais!

L'Age de pierre