Acceuil / Citation

Citations de : Natalie Clifford Barney

L’intelligence interroge et la bêtise répond.

Pensées d'une Amazone (1920)

Les apparences sont bien en péril puisqu’il s’agit toujours de les sauver.

Pensées d'une Amazone (1920)

Ceux qui s’agenouillent risquent d’être pris pour des culs-de-jatte.

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

Elle avait trente-cinq ans, c’est-à-dire parfois dix-sept et parfois quarante-sept.

Eparpillements (1910)

Combien de volonté il nous faut pour céder à ce que nous désirons le plus.

Eparpillements (1910)

Il ne leur manque que le temps pour l’essentiel.

Eparpillements (1910)

La plus difficile des réalisations: soi-même.

Eparpillements (1910)

Les larmes, une maladie des yeux.

Eparpillements (1910)

Toutes les nuits je rêve que tu me trompes, mais la nuit dernière j’eus enfin un rêve heureux: tu te tuais pour moi.

Eparpillements (1910)

A éviter: l’intimité de ses impudeurs progressives.

Eparpillements (1910)

La mode: la recherche d’un ridicule nouveau.

Eparpillements (1910)

On n’a pas d’âge tant qu’on est jeune.

Eparpillements (1910)

Son état d’âme: avoir gros coeur!

Eparpillements (1910)

Un coeur qui ne bat de toutes ses forces, et qui ne connaît des faiblesses, n’est qu’un organe.

Souvenirs indiscrets (1960)

Il vaut mieux être un amant qu’aimer un amant.

Eparpillements (1910)

L’amour de soi, de toutes les aventures du coeur, est la plus éprouvante et la plus pathétique.

Souvenirs indiscrets (1960)

Les êtres que l’on aime sont innombrables (on aime d’amour ceux que l’on ne peut aimer autrement), mais ceux-là qu’on admire?

Aventures de l'esprit (1929)

Une lettre de compréhension, n’est-ce pas plus qu’une lettre d’amour?

Aventures de l'esprit (1929)

Tout peut être enrichissement: «J’aime tout de l’amour, même ne plus aimer.»

Souvenirs indiscrets (1960)

La femme adultère est souvent une femme fidèle à la recherche de son homme.

Un panier de framboises (1979)

Mes joies sont sans égoïsme, car je ne puis les ressentir qu’à travers qui j’aime. Aimer ainsi, c’est jouer juste pour l’autre, susciter le merveilleux en exigeant de la vie plus qu’elle n’accorde.

Souvenirs indiscrets (1960)

Dévasté dans sa chair, en révolte contre Dieu, ayant résisté à toute croyance, il trouva enfin un compromis entre l’amour et la religion dans l’amitié – cette religion de l’intimité.

Aventures de l'esprit (1929)

L’amour, cet état de grâce, cet acte de foi: aimer, c’est prendre le voile. Se mettre à genoux devant quelqu’un est une façon de prier, tout en prenant une idole pour un dieu – ce dieu fût-il l’Amour même.

Souvenirs indiscrets (1960)

Aimer, c’est prendre le voile; mais si la ferveur de cette vocation vient à manquer, ne vaut-il pas mieux rejeter ce voile pour la voile du large ou la voilette des aventures?

Traits et portraits (1963)

Etre libre, quand ce ne serait que pour changer sans cesse d’esclavage.

Eparpillements (1910)

J’aime trop les commencements pour savoir aimer autre chose.

Eparpillements (1910)

Je ne juge d’après leurs actes que ceux pour qui j’ai de l’antipathie.

Eparpillements (1910)

Je ne m’explique pas, je m’obéis.

Eparpillements (1910)

Se parler, oui, pour savoir qu’on est du même silence.

Eparpillements (1910)

Le renoncement, héroïsme de la médiocrité.

Pensées d'une Amazone (1920)

Au moins, les sadiques ne sont pas indifférents aux souffrances qu’ils causent.

Pensées d'une Amazone (1920)

Toute générosité se paie, c’est même par là qu’elle vaut.

Pensées d'une Amazone (1920)

Elle était revenue de bien des choses, ce qui ne l’empêchait pas d’y retourner.

Pensées d'une Amazone (1920)

Espérons l’impossible, car c’est peut-être une bassesse que de mettre son espoir en lieu sûr.

Pensées d'une Amazone (1920)

En choisissant le succès, on ne choisit pas son public.

Pensées d'une Amazone (1920)

Les amis de nos amies sont nos amants.

Sa manière d’être grand, c’est d’être gros.

Pourquoi plaindre toujours Prométhée et jamais le vautour? L’acharnement de cet oiseau de proie, avec le foie pour seul plat de résistance, sa fidélité à la douleur d’autrui, ont pourtant quelque chose de troublant comme un amour.

La gloire: être connu de ceux que l’on ne voudrait pas connaître.

Il se prépara un grand vocabulaire et attendit toute sa vie une idée.

Une robe de femme doit tomber, et non se relever.

La volupté, voulant une religion, inventa l’amour.

Pensées d'une Amazone (1920)

Voulant une religion, la volupté inventa l’amour.

Trente-six positions! Hélas, pas trente-six sensations nouvelles!

Si je rougis parfois de ce que je fais, c’est de plaisir.

Savoir questionner la mort, et lors même de son agonie douter de sa fin.

Un panier de framboises (1979)

Marié: n’être ni seul ni ensemble.

Les apparences sont donc bien en péril puisqu’il s’agit toujours de les sauver.

Pensées d'une Amazone (1920)

La vie la plus belle est celle que l’on passe à se créer soi-même, non à procréer.

La mode, c’est la recherche d’un ridicule nouveau.

L’avantage de l’amour au premier regard c’est qu’il retarde le second regard.

Celles qui ont besoin d’apprendre ne sauront jamais rien.

Aimer, c’est doubler son regard.

Je l’ai perdue de vue, ou plutôt elle m’a perdue de vue : que de gens on ne voit plus que de profil !

Eparpillements (1910)

Redire une vérité ne la rend pas moins vraie, sauf peut-être pour celui qui l’a déjà dite !

Eparpillements (1910)

Au moins les sadiques ne sont pas indifférents aux souffrances qu’ils causent.

Pensées d'une Amazone (1920)

Il y a deux espèces de questions, l’interrogation et la réponse : ceux qui interrogent posent la question, ceux qui répondent la déplacent.

Eparpillements (1910)

Le merveilleux c’est l’audace de sans cesse l’exiger, le créer.

Eparpillements (1910)

Ce qui distingue le plus l’homme de la bête, n’est-ce pas son sens du miraculeux? L’enfant qui, pour la première fois, approche une coquille de son oreille, au lieu d’y reconnaître les rumeurs de son jeune sang, croit entendre toute la mer.

Traits et portraits (1963)

Il faut bien vivre! Bien vivre des autres.

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

Le vaniteux est tellement avide d’hommages qu’il se les rend à lui-même.

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

«Ubu Roi»? – Ubu Dieu.

Pensées d'une Amazone (1920)

Sentimentalité: camelote du coeur.

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

Je ne suis pas bibliophile, mais humanophile: c’est en fait d’êtres que je cherche les exemplaires rares.

Pensées d'une Amazone (1920)

Il l’aime plus que les autres, mais il lui faut les autres pour s’en rendre compte.

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

Pourquoi ne pas considérer la poussière comme le duvet des meubles?

Pensées d'une Amazone (1920)

On dit que Mme X… a signé un tableau. Pourquoi pas, puisqu’elle sait écrire.

Eparpillements (1910)

La mode: le recherche d’un ridicule nouveau.

Eparpillements (1910)

Il ne faut pas vouloir le mieux: en jouant du violon, on remarque que c’est du grincement que provient le son.

Pensées d'une Amazone (1920)

Les méridionaux, ces boussoles à rebours indiquant toujours le Midi.

Eparpillements (1910)

Toutes les femmes ne sont pas faites pour être mères: quelle allure aurait la Victoire de Samothrace si elle devait arrêter son essor pour mettre bas?

Pensées d'une Amazone (1920)

Espérons l’impossible car c’est peut-être une bassesse que de mettre son espoir en lieu sûr.

Pensées d'une Amazone (1920)

Il avait ces trois marques de l’impersonnalité: un menton fuyant, la Légion d’honneur, une alliance.

Eparpillements (1910)

Si vous tendez l’autre joue, que ce soit pour mieux reconnaître et assommer celui qui veut en profiter.

Pensées d'une Amazone (1920)

Féminisme: rendre les femmes éligibles – elles, au moins, n’ont pas encore donné toute la mesure de leur bêtise!

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)

Quoi de plus féministe que les neuf Muses et Apollon?

Pensées d'une Amazone (1920)

Dieu. Il n’est pas étonnant que ses adorateurs lui restent fidèles; ils ne le voient jamais.

Pensées d'une Amazone (1920)

Qui parle «contre» n’a rien à dire. Pourquoi démolir, lorsqu’on peut surpasser? On se limite à ce qu’on attaque.

Pensées d'une Amazone (1920)

Il a la dent dure – et fausse.

Pensées d'une Amazone (1920)

Les hommes s’attachent à la conformation, à l’attitude: «trente-six positions»; mais hélas! non pas trente-six sensations nouvelles!

Nouvelles pensées de l'Amazone (1939)