Acceuil / Citation

Citations de : Michelle Guérin

En voyage, on s’emmène avec soi, hélas.

Le corset était si serré, si serré, il nous a creusé l’âme par le milieu comme un sablier, et presque plus rien ne passe du vrai Soi à l’extérieur.

Le sentier de la louve (1973)

Chacun de nous est un petit émetteur-récepteur qui s’ignore. Si nos ondes se heurtent violemment, naît le ressentiment.

Au fond, nous sommes tous les jouets de la vie. Le pire, c’est de s’en rendre compte!

Se mentir à soi-même, le meilleur moyen de ne jamais se trouver.

Que tout est fugitif, éphémère! Ne dure que ce qui nous déchire!

Noël n’est heureux que pour les enfants et les amoureux.

Les liens du coeur sont les plus importants de la vie. Pas de liens, tu meurs… ou tu deviens une machine inhumaine.

Le processus d’apaisement bien féminin: pleurer.

Le pouvoir reste du côté où il a toujours été: l’homme.

Il vaut mieux voir les choses de loin. Au coeur du tourbillon, on ne peut mesurer l’étendue de la tempête.