Acceuil / Citation

Citations de : Michel Folco

Si on condamne à mort, il faut bien que quelqu’un exécute. C’est la mauvaise action qui déshonore, pas le supplice. Le bourreau est quelqu’un d’utile.

Dieu et nous seuls pouvons

(Mon ami) disait toujours des femmes qu’elles ont la nature du melon et qu’il faut en goûter cent avant d’en trouver une bonne. Nous, par prudence, on s’était juré d’en goûter mille.

Dieu et nous seuls pouvons

Nous étions si inséparables que, tu me croiras si tu le veux, mon garçon, quand l’un pétait, c’était l’autre qui puait.

Dieu et nous seuls pouvons

La vengeance est un plat qui se mange chaud!

Dieu et nous seuls pouvons

Mourir n’est rien, c’est être oublié qui est terrible.

Dieu et nous seuls pouvons (1991)

Tu remarqueras vite que les gens ont une propension réelle à respecter les riches. Pour la plupart, l’argent est l’unique ressort de toute activité.

Dieu et nous seuls pouvons (1991)

Si tu n’es pas sage, le Pibrac viendra te manger la nuit !

Dieu et nous seuls pouvons (1991)

Etre riche, mon cher, ce n’est pas posséder de l’argent, c’est le dépenser.

En avant comme avant ! (2001)

… la vérité rend libre et … il vaut mieux se défier de ceux qui ne sont pas de cet avis.

Dieu et nous seuls pouvons

(En s’adressant à un jeune élève qui a obtenu une deuxième place à un concours) – – Tout en le félicitant, il lui rappela que seule la place de premier était la bonne. – – Le deuxième, c’est le premier des derniers.

Dieu et nous seuls pouvons

Mourir n’est rien, … c’est être oublié qui est terrible.

Dieu et nous seuls pouvons

(Il) était d’avis que sa femme était si mauvaise langue qu’elle s’empoisonnerait un jour avec sa propre salive.

Dieu et nous seuls pouvons

… un goût pour la chicane et l’embrouille … l’incita à entreprendre des études de droit.

Dieu et nous seuls pouvons

… être gracié ne veut pas dire être innocent.

Dieu et nous seuls pouvons