Acceuil / Citation

Citations de : Max Gallo

Et tout pour moi, ma vie, la vie, la guerre, l’Histoire, était roman, entrecroisements d’aventures individuelles.

L'Oubli est la ruse du diable (2012)

L’euro est aujourd’hui un fait mais je crains qu’il ne conduise à l’émiettement de la France en régions et au triomphe du communautarisme. Libéralisme, fédéralisme, communautarisme: les trois piliers de l’Europe sont étrangers à l’Histoire de France.

Immédiatement, n° 9, mars 1999.

Il est important que des films, des livres et particulièrement l’enseignement renforcent l’attachement à un passé national.

Le Figaro Magazine, 22 novembre 1997.

Mon rapport à l’écriture est, c’est vrai, un rapport de production. L’homme n’existe que par le «faire».

Le Figaro, 6 mars 2001.

Difficile d’aller à Gennevilliers s’adresser à des smicards quand on habite un quartier privilégié comme le mien; la vie politique exige un blindage qui me fait défaut.

Télérama, n° 2712, 2 janvier 2002.

Jospin

Libération, 10 avril 1985.

L’événement, création de l’initiative individuelle, enfante un nouveau paysage. Regardez le 11 septembre 2001

L'histoire, n° 260, décembre 2001.

De tous les personnages dont j’ai écrit la vie, de Gaulle est celui qui m’a le plus ému, dont je me sens le plus proche – sa vision de l’histoire, son entourage, ses rapports avec sa fille malade, son pessimisme. C’était un être de douleur et de grandeur.

L'histoire, n° 260, décembre 2001.

Un ouvrier ça doit boire, sinon c’est le malheur.

La Baie des Anges (1976)