Acceuil / Citation

Citations de : Louis Guilloux

Tous les hommes mentent et savent qu’ils mentent. La vérité, c’est leur poison.

Journal

Toute croyance m’est suspecte. Je pense, n’est-ce pas, avec Stirner, de son vrai nom Kaspar Schmidt – il devenait pédant, signe qu’il se passionnait – je pense donc que toute croyance est une fêlure quand elle n’est pas une hypocrisie.

Le Sang noir (1935)

La vérité, c’est qu’il avait été comme tous les enfants, un enfant écrasé, puis un jeune homme et un homme écrasés, à qui on avait commencé de voler la vie en détail avant de tenter le grand coup de la lui voler en bloc.

Le Sang noir (1935)

La question n’est pas de savoir quel est le sens de cette vie, trancha Lucien. La seule question, c’est de savoir: que pouvons-nous faire de cette vie? – Vous croyez à l’homme?

Le Sang noir (1935)

Un soir, il leur dit: «Nous ne ferons rien que par nous-mêmes. Il nous faut une maison… une Maison du Peuple, où faire nos conférences, abriter nos syndicats…»

La Maison du Peuple (1927)

Le talent, c’est le courage, ce qu’il en faut pour se tuer.

Le Sang noir (1935)

Il ne serait pas resté là sur une chaise en train de dormailler.

Le Sang noir (1935)

Qu’y avait-il d’autre à faire qu’à tendre les bras sinon vers un Dieu auquel il ne croyait plus ou croyait ne plus croire, au moins vers un frère aussi malheureux que soi?

Le Sang noir (1935)

J’aurai ma lettre demain matin lundi mais tard, parce que le lundi matin y a toujours beaucoup de courrier à trier d’abord et puis des tas d’imprimés, des journaux, des prospectus.

Coco perdu (1978)

Bien vite son caractère soupçonneux avait repris barre sur sa vie.

Le Sang noir (1935)

Un jugement avait été prononcé. Il devenait de ce fait très difficile pour ne pas dire impossible d’extraire cette petite fille de sa geôle. Il a fallu la croix et la banière, c’est le cas de le dire, pour que mon projet réussît.

Le Sang noir (1935)

La mort se débite dans le monde à la machine. On fabrique des cadavres comme on fabrique des boulons.

Carnets

Je veux la vérité. – Encore le comique de l’adolescence! Avec une tête pareille, il devait croire à des absolus…

Le Sang noir (1935)

L’homme n’était pas nécessaire.

Le Sang noir

La vérité de cette vie, ce n’est pas qu’on meurt, c’est qu’on meurt volé.

Journal