Acceuil / Citation

Citations de : Léonor Jean Christine Soulas d' Allainval

Parbleu, mes amis, voilà une royale femme que Mme Abraham.

Ecole des bourgeois, III, 15

Je savais bien que vous reviendriez sur son compte.

Ecole des bourgeois, III, 1

Elle fait les plus plaisantes mines du monde; ce sont des simagrées, elle se rengorge.

Ecole des bourgeois, III, 12

Comment lui déclarer votre mariage? cependant il n’y a plus à reculer.

Ecole des bourgeois, I, 2

J’ai rebuté Damis: quelle honte de retourner à lui!

Ecole des bourgeois, III, 5

Elle et toute sa famille puisaient à pleines mains dans ma caisse.

Ecole des bourgeois, I, 3

Adieu le Marais, l’île Saint-Louis, maisons où l’on va de porte en porte s’ennuyer, ou faire un quadrille.

Ecole des bourgeois, II, 9

Ces petites gens peuplent prodigieusement.

Ecole des bourgeois, III, 12

Oui, il a de l’esprit si peuple!

Ecole des bourgeois, I, 2

Et moi je les garde pour la bonne bouche, et je cours à ce gros père aux écus.

Ecole des bourgeois, III, 14

Je ne sais où j’ai pêché un si sot frère!

Ecole des bourgeois, I, 2

Vous savez que je suis le meilleur maître du monde; j’en passe par tout où il vous plaît.

Ecole des bourgeois, II, 2

Mon propre exemple et celui de tant de bourgeois qui se sont mal trouvés de pareilles alliances me faisaient craindre que ma nièce ne tombât en de méchantes mains.

Ecole des bourgeois, III, 1

A la fin je me suis voulu un mal incroyable de m’être opposé un seul moment à ce mariage.

Ecole des bourgeois, III, 1

Ma livrée bien riche, bien leste, bien chamarrée.

Ecole des bourgeois, II, 2

Un mari qu’on aime! cela jure dans le grand monde; on ne sait ce que c’est.

Ecole des bourgeois, I, 12

Où loge-t-il? n’est-ce pas ici vis-à-vis?

Ecole des bourgeois, II, 6

Tu verras les maris sourire avec un visage gris-brun.

Ecole des bourgeois, III, 12

Embrassons mon cousin le conseiller garde-note.

Ecole des bourgeois, III, 15

Voilà en avance une bourse de mille louis pour les faux frais de vos noces.

Ecole des bourgeois, I, 10

Quoi! ce n’est que cela? vous vous démontez pour bien peu de chose.

Ecole des bourgeois, III, 1

Benjamine: – Je suis au désespoir de me voir brouillée avec lui. – Mme Abraham: – Bon! bon! oh! qu’il se défâchera bientôt! il t’aime.

Ecole des bourgeois, I, 4

J’avais cru qu’en épousant une fille de condition comme il a fait, cela le décrasserait; mais point du tout.

Ecole des bourgeois, I, 2

Quel plaisir j’aurais à lui décharger ma bile!

Ecole des bourgeois, II, 12

Loin de s’ensevelir dans un mari, c’est celui de tous les hommes qu’elles voient le moins.

Ecole des bourgeois, I, 12