Acceuil / Citation

Citations de : Laurent Gounelle

Les choses les plus énormes sont parfois celles qui passent le plus inaperçues.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Embrasse l’univers de ton prochain, et il s’ouvrira à toi.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

L’hostilité pousse à réagir, la moquerie, à s’enfuir.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

La réalité revêt parfois la forme d’un dragon effrayant qui s’évanouit dès qu’on ose le regarder en face.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

L’attitude des autres à mon égard est conditionnée par mon propre comportement… C’est moi qui induis leurs réactions.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Les autres nous voient comme nous-nous voyons nous-même.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Celui qui se laisse arrêter par la première difficulté rencontrée ne va pas bien loin dans la vie.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

J’étais passé de la colère à la stupéfaction, de la stupéfaction au doute, du doute à la compréhension, de la compréhension à l’acceptation, de l’acceptation à la reconnaissance, de la reconnaissance à l’admiration.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable. C’est à toi de choisir et de vivre ta vie.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

Puisqu’on est tous reliés, en luttant contre les autres, on lutte contre soi-même.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

L’existence est un mouvement perpétuel, tout change à chaque instant, et la résistance à ce changement ne peut mener qu’au malheur. C’est la confiance en la vie qui permet d’avancer, de rebondir, et finalement d’apprécier ce qui arrive.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

Il ne sert à rien de regretter des choix passés. La vie est ainsi, elle est jalonnée d’erreurs, et sans doute ces erreurs ont-elles leur raison d’être, sans doute nous apportent-elles quelque chose malgré tout. Accepter. L’acceptation est un art de vivre.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

De toutes les luttes quotidiennes, celles contre les nombreux désirs que l’on fait naître en nous à longueur de journée n’est-elle pas la pire ?

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

L’être humain se complaît dans le laisser aller, mais s’épanouit dans l’exigence de soi.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

La plupart de nos peurs sont des créations de notre esprit. Vous ne le réalisez probablement pas, mais savoir se tourner vers les autres pour leur demander quelque chose est fondamental. Tous les gens qui réussissent leur vie ont cette compétence.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Le plus grand mensonge des parents à leurs enfants ne porte pas sur l’existence du père Noël mais sur la promesse tacite que ses cadeaux les rendront heureux.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Quand on apprend à aller vers les autres pour leur demander ce dont on a besoin, c’est tout un univers qui s’offre à nous. La vie, c’est s’ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

La plupart de nos peurs sont des créations de notre esprit. La seule façon d’en être convaincu, c’est de se jeter à l’eau, d’aller les affronter.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Si une personne n’est pas suffisamment convaincue de sa valeur, au plus profond d’elle-même, elle présente une faille que certains pervers repèrent immédiatement. Il leur suffit d’appuyer là où ça fait mal.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Quand, dans la vie, on s’arrange pour se tenir éloigné de tout ce qui nous fait peur, on s’empêche de découvrir que la plupart de nos peurs sont des créations de l’esprit.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Si tu veux rester jeune toute ta vie, continue d’évoluer, d’apprendre, de découvrir, et ne t’enferme pas dans des habitudes qui sclérosent l’esprit, ni dans le confort engourdissant de ce que tu sais déjà faire.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Quand on est capable de créer une âme, une vie, de la porter en soi, puis de l’offrir à l’univers tout entier, tu crois vraiment qu’on peut soudain se passionner pour la cotation en Bourse d’une action ?

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Pour les Français, une idée doit forcément être complexe, sinon on la soupçonne d’être simpliste ! C’est sans doute pour ça que tout est si compliqué dans ce pays. On adore se prendre la tête, ici !

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

La vie est ainsi ; on réalise rarement dans l’instant que les moments difficiles ont une fonction cachée : nous amener à grandir.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

On ne peut pas changer les gens tu sais. On peut juste leur montrer un chemin, puis leur donner envie de l’emprunter.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Quand on est convaincu d’une chose, elle devient la réalité, notre réalité.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

On fait un grand pas dans la vie quand on cesse de généraliser ce qui concerne les autres, et que l’on considère chacun individuellement, même s’il fait de toute façon partie d’un tout qui le dépasse.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

La vie, c’est s’ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Les êtres humains sont très attachés à tout ce qu’ils croient. Ils ne cherchent pas la vérité, ils veulent seulement une certaine forme d’équilibre, et ils arrivent à se bâtir un monde à peu près cohérent sur la base de leur croyance.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Le chemin qui mène au bonheur demande parfois de renoncer à la facilité, pour suivre les exigences de sa volonté au plus profond de soi.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

La vie est longue et ennuyeuse quand on ne la vit pas comme on voudrait.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Celui qui se laisse arrêter par la première difficulté rencontrée ne va pas loin dans sa vie. Allez, je vous fais confiance.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Quand vous parlez d’un projet autour de vous, vous recevez trois types de réactions : les neutres, les réactions d’encouragement et les réactions négatives qui tendent à vous faire renoncer.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Ce n’est pas en écoutant quelqu’un parler que l’on évolue. C’est en agissant et en vivant des expériences.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Lorsque tu assumeras pleinement tes différences, alors tu pourras te pencher sur celles des autres et, si nécessaire, t’y adapter.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

J’avais plutôt le sentiment que la seule compétition valable était celle que l’on avait avec soi-même. Se surpasser plutôt que dépasser.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Sur ton lit de mort, tu pourras dire : Je n’ai rien fait de ma vie, je n’ai rien eu de ce que je voulais, mais tout le monde m’a trouvé gentil. Génial !

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

C’est ta dernière mission. Exécute-là,et je te rendrai… ta liberté.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Les gens nous renvoient juste un miroir de la façon dont on leur parle.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Je crois que chacun rencontre dans son existence un grand nombre d’opportunités en tout genre, et que certains savent les repérer et les saisir, d’autres pas.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

La vie est ainsi on réalise rarement dans l’instant que les moments difficiles ont une fonction cachée : nous amener à grandir.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

En quoi ma vie serait changée si je percevais différemment ma propre mort ?

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde Gandhi.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Imaginez que vous alliez mourir ce soir, et que vous le savez depuis une semaine. De tout ce que vous avez fait durant la semaine, qu’est-ce que vous auriez conservé, sachant que vous alliez mourir ?

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Pour pouvoir aimer une telle personne, distinguez-là de ses actes. Dites-vous que malgré son attitude détestable, il y a quelque part, au fond d’elle, peut-être très enfoui et sans qu’elle le sache elle-même, quelque chose de bien.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Il n’y a pas de gros problèmes. Il n’y a que des petites personnes.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

On ne réalise la valeur de la vie que lorsqu’elle est menacée.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

Ce qui est troublant dans la vie, c’est que tout ce qui nous arrive, en positif comme en négatif, en joies comme en drames, sert secrètement un seul but : éveiller notre conscience, car c’est seulement là que nous devenons pleinement nous-mêmes.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

Bien vivre, c’est se préparer à mourir sans regrets.

Le jour où j'ai appris à vivre (2014)

Les belles voitures vous attirent la jalousie des médiocres, le mépris des intellectuels et la pitié des âmes éveillées.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)

Vous savez, l’être humain se complaît dans le laisser-aller, mais s’épanouit dans l’exigence de soi.

L'homme qui voulait être heureux (2008)

Il y a des périodes de la vie riches en évènements, en émotion, sans qu’on sache l’expliquer, ni y attribuer un sens particulier.

Les dieux voyagent toujours incognito (2010)