Acceuil / Citation

Citations de : Laurent Genefort

J’ai deux ans de ma vie à venger, deux années passées dans une cuve amniotique, réduit à l’état de puzzle de chair. Tout ça à cause d’un clan de peaux-épaisses.

Les Peaux-épaisses (1992)

Elle savait que l’espace est un terrain fertile. Elle se savait capable de germer dans le désert le plus aride, le plus glacé.

Le Monde blanc (1992)

A cette distance, on peut déjà l’apercevoir : cette ligne scintillante tracée à la règle entre deux globes terrestres.

Une Porte sur l'éther (2000)

Disons que Berne est à New Delhi ce qu’une tortue est à un microscope : absolument aucun rapport.

Points chauds (2012)

Les aliens ne se ressemblent pas entre eux. Il y en a de toutes sortes. Au niveau taille, ça va du chat à l’éléphant (voire plus gros) et question QI, de la racaille de bidonville à l’intello de télé (voire plus gros).

Points chauds (2012)

L’extérieur était un bouleversement indescriptible de rochers énormes, à perte de vue, comme si un géant avait pris le paysage pour un tapis et l’avait secoué sans ménagement.

Les Engloutis (1999)

Il n’ignorait pas que les Yuweh inspiraient la terreur chez certaines sociétés ayant tendance à la paranoïa. Cette peur extrême prenait racine dans le fait que rien ne semblait les contrôler, sinon leur façon particulière de voir le monde.

Le Continent déchiqueté (1997)

Il ne se sent bien que dans l’espace, l’inhumanité d’un environnement foncièrement hostile.

Le Sang des immortels (1997)

La face verolée d’une lune, reflétée dans la feuille d’or du casque, renvoyait suffisamment de lumière pour éclairer le relief tourmenté de l’astéroïde.

Le Monde blanc (1992)

La pensée naît du doute.

Rézo