Acceuil / Citation

Citations de : Laurent Binet

Il est près de quatre heures du matin, Hacha signe. J’ai sacrifié l’Etat pour sauver la nation, croit-il, l’imbécile. C’est comme si la bêtise de Chamberlain était contagieuse.

HHhH (2010)

Je pense à Oscar Wilde, comme d’habitude, c’est toujours la même histoire : Toute la matinée, j’ai corrigé un texte, pour finalement ne supprimer qu’une virgule. L’après-midi, je l’ai rétablie.

HHhH (2010)

L’honneur de l’Education nationale est belle et bien défendu par les profs qui, quoi qu’on puisse en penser par ailleurs, ont vocation à être des éléments subversifs, et méritent qu’on leur rende hommage pour cela.

HHhH (2010)

Je sans bien que ma soif de documentation, saine à la base, devient quelque peu mortifère : au bout du compte un prétexte pour reculer le moment de l’écriture.

HHhH (2010)

Mais évidemment, la version de la femme-derrière-tout-ça a toujours quelque chose de plus séduisant…

HHhH (2010)