Acceuil / Citation

Citations de : Ken Bruen

Un homme croit qu’il est la seconde personne la plus intelligente du monde. Il ne connaît pas la première.

Hackman Blues (2007)

C’est ainsi que le mal prospère, parce que des braves gens ne veulent pas faire d’histoires.

Toxic Blues (2005)

S’il buvait, ce n’était pas à cause de sa propre noirceur, mais bien celle des autres.

Toxic Blues (2005)

En réalité, le temps ne passe pas. C’est nous qui passons.

Delirium Tremens (2004)

C’est la chaussure qui fait l’homme. Cirée en crachant dessus,jusqu’à qu’on se voie dedans.

Delirium Tremens (2004)

Tout le monde est quasiment américain, de la pire des manières.

Delirium Tremens (2004)

Si vous avez besoin de justifier vos amis, c’est que vous même n’en êtes pas un.

En effeuillant Baudelaire (2007)

Un lieu d’austérité est une nécessité absolue.

London Boulevard (2008)

La folie est très sous-estimée.

En effeuillant Baudelaire (2007)

C’est la chaussure qui fait l’homme. Cirée en crachant dessus, jusqu’à qu’on se voie dedans.

Delirium Tremens (2004)

La compulsion, c’est faire quelque chose de manière répétitive. L’obsession, c’est penser à quelque chose de manière répétitive.

London Boulevard (2008)

Le type qui, à cinquante ans, a la même vision du monde qu’à vingt, a pollué l’air pour rien pendant trente années.

Toxic Blues (2005)

Si on souhaite changer de vie, d’état d’esprit, il faut commencer par modifier son comportement.

Le Dramaturge (2007)

On ne peut jamais savoir ce que l’on va rencontrer au coin de la rue.

Le Martyre des Magdalènes (2006)

Toutes les femmes jouent la comédie : avec les hommes, elle n’ont guère le choix.

En effeuillant Baudelaire (2007)

Si on collait plus de baffes, bien des thérapies n’auraient pas lieu d’être.

Le Dramaturge (2007)