Acceuil / Citation

Citations de : Karen Louise Erdrich

Les pensées sont libres Qui peut les deviner Elles filent, s’enfuient Comme des ombres dans la nuit Aucun homme ne peut les connaître Aucun chasseur les abattre On n’y pourra rien changer Les pensées sont libres.

La Chorale des maîtres bouchers (2005)

Toutes nos actions portent dans leur accomplissement le germe de leur désaccomplissement.

L'Epouse antilope (1996)

Vingt ans c’est le point d’appui, le chevalet de sciage sous le va-et-vient de la jeunesse et de la responsabilité. 20 ans c’est l’équilibre.

L'Epouse antilope (1996)

Le temps est un poisson et nous vivons tous sur le rayon de sa nageoire.

Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse (2003)

Quand nous sommes jeunes, les mots sont éparpillés autour de nous. au fur et à mesure qu’ils sont assemblés par l’expérience, nous le sommes aussi, phrase par phrase, jusqu’à ce que l’histoire prenne forme.

La Malédiction des colombes (2010)

L’amour qui vient sur le tard, l’amour du milieu de la vie, le genre d’amour qui se connait et sait que rien ne dure, est une fureur désespérée et partagée.

La Malédiction des colombes (2010)

Les femmes ne se rendent pas compte à quel point les hommes sont attachés à leurs habitudes. Nous intégrons leurs allées et venues dans nos corps, leurs rythmes dans nos os. Notre pouls est réglé sur le leur.

Dans le silence du vent (2013)