Acceuil / Citation

Citations de : Kamel Daoud

A partir d’un certain âge, la vieillesse nous donne les traits de tous nos ancêtres réunis.

Meursault, contre-enquête (2013)

J’avais l’intuition, depuis ma jeunesse, que ce pays souffrait non pas d’un manque de nourriture et d’espoir, mais d’un mal encore plus terrible et qui pouvait conduire à la construction de pyramides ou à la perpétration de massacres : le désoeuvrement.

Minotaure 504 (2011)

Je me suis toujours demandé : pourquoi ce rapport compliqué au vin ? Pourquoi diabolise-t-on ce breuvage quand il est censé couler à profusion au paradis ? Pourquoi est-il interdit ici-bas, et promis là-haut ?

Meursault, contre-enquête (2013)

Depuis des siècles, le colon étend sa fortune en donnant des noms à ce qu’il s’approprie et en les ôtant à ce qui le gêne.

Meursault, contre-enquête (2013)

Un homme qui boit rêve toujours d’un homme qui écoute.

Meursault, contre-enquête (2013)

Le seul verset du Coran qui résonne en moi est bien celui ci : «Si vous tuez une seule âme, c’est comme si vous aviez tué l’humanité entière.»

Meursault, contre-enquête (2013)

Une langue se boit et se parle, et un jour elle vous possède ; alors, elle prend l’habitude de saisir les choses à votre placent elle s’empare de la bouche comme le fait le couple dans le baiser vorace.

Meursault, contre-enquête (2013)

Il y a toujours à un autre, mon vieux. En amour, en amitié, et même dans un train, un autre, assis en face de vous et qui vous fixe ou vous tourne le dos et creuse les perspectives de votre solitude.

Meursault, contre-enquête (2013)

A partir d’un certain âge, la vieillesse nous donne les traits de tous nos ancêtres réunis, dans la molle bousculade des réincarnations.

Meursault, contre-enquête (2013)