Acceuil / Citation

Citations de : Joseph Conrad

Un jour, tout allait à la perfection et le lendemain, tout avait disparu – attrait, saveur, intérêt, contentement – tout. C’était l’un des moments en question, voyez-vous. Le souffle chlorotique de la fin de la jeunesse s’abattit sur moi et m’emporta.

La Ligne d'ombre (1929)

C’est une drôle de chose que la vie – ce mystérieux arrangement d’une logique sans merci pour un dessein futile. Le plus qu’on puisse en espérer, c’est quelque connaissance de soi-même – qui vient trop tard – une moisson de regrets inextinguibles.

Au coeur des ténèbres (1899)

Mais quand on est jeune il faut voir des choses, amasser de l’expérience, des idées, s’ouvrir l’esprit.

Au coeur des ténèbres (1899)

On ne peut pas vivre le doigt perpétuellement sur son pouls.

Au coeur des ténèbres (1899)

Une oeuvre qui aspire, même modestement, au titre d’oeuvre d’art doit à chaque ligne comporter sa justification.

Le Nègre du Narcisse (1897), Préface

Tout âge se nourrit d’illusions, sinon les hommes renonceraient tôt à la vie et ce serait la fin du genre humain.

Victoire (1915)

La jeunesse est une belle chose, une force puissante – aussi longtemps qu’on n’y pense pas.

La Ligne d'ombre (1929)

Il n’est pas nécessaire de croire en une source surnaturelle du mal. Les hommes sont, par eux-mêmes, capables de toutes les méchancetés.

Je n’aime pas le travail, nul ne l’aime; mais j’aime ce qui est dans le travail l’occasion de se découvrir soi-même, j’entends notre propre réalité, ce que nous sommes à nos yeux, et non pas en façade.

Le Coeur des ténèbres (1902)

Toutes les ambitions sont légitimes, excepté celles qui s’élèvent sur les misères ou les crédulités de l’humanité.

Un souvenir personnel

Rien d’humainement grand n’est né de la réflexion.

Remembrances

On juge un homme sur ses ennemis aussi bien que sur ses amis.

Lord Jim, 34

Il y a des choses, voyez-vous, qu’on ne trouve pas dans les livres.

Typhon (1903)

Ceux qui me lisent savent ma conviction que le monde, le monde temporel, repose qur quelques idées très simples : si simples qu’elles doivent être vieilles comme le monde. Il repose notamment sur l’idée de Fidélité.

Souvenirs personnels (1912), Préface

Une résignation, non pas mystique ni détachée, mais une résignation en éveil, consciente et guidée par l’amour, est le seul de nos sentiments qui ne puisse jamais devenir un faux-semblant.

Souvenirs personnels (1912), Préface

Les mots qu’on connaît bien prennent dans ce pays un sens cauchemardesque. La liberté, la démocratie, le patriotisme, le gouvernement – tous ont un parfum de folie et de meurtre.

Nostromo (1904)

L’action console. Elle est l’ennemie de la pensée et l’amie des illusions flatteuses. Ce n’est que dans l’action que nous pouvons avoir le sentiment d’être maître de notre destin.

Nostromo (1904)

Il n’est point de crédulité plus ardente et plus aveugle que celle née de la cupidité, qui, par ses dimensions universelles, donne la mesure de la détresse morale et de l’indigence intellectuelle de l’humanité.

Nostromo (1904)

La vie, pour être vaste et pleine, devait, à chaque moment du présent, contenir le soucis du passé et de l’avenir. Notre tâhe quotidienne doit être accomplie pour la gloire des morts et pour le bien de ceux qui qui viendront après nous.

Nostromo (1904)

Le terrorisme et le policier sortent du même panier. Révolution, égalité ne sont que mouvements opposés au sein d’une même partie ; des formes d’oisiveté foncièrement semblables.

L'Agent secret (1907)

Tous les hommes sont frères, et comme tels, savent trop de choses sur leur compte réciproque. Mais si nous sommes tous frères, toutes les femmes ne sont pas nos soeurs !

Gaspar Ruiz (1906)

Un idéal n’est souvent qu’une vision flamboyante de la réalité.

Fortune (1913)

Je n’aime pas le travail, nul ne l’aime; mais j’aime ce qui est dans le travail l’occasion de se découvrir soi-même.

Le Coeur des ténèbres (1902)

Comment peut-on savoir de quoi est faite une tempête avant de l’avoir sur le dos?

Typhon (1903)

Il est des moments de passivité héroïque auxquels parfois même les plus vaillants se résignent.

Typhon (1903)

Un homme a tout à apprendre – et voilà ce que tant de ces jeunes hommes ne comprennent pas.

La Ligne d'ombre (1929)

La vérité c’est qu’il ne faut jamais donner trop d’importance à quoi que ce soit dans la vie, en bien ou en mal.

La Ligne d'ombre (1929)

Il me semble que toute ma vie avant ce jour capital est infiniment lointaine, souvenir estompé d’une jeunesse au coeur léger, de quelque chose qui se cache de l’autre côté d’une ombre.

La Ligne d'ombre (1929)

Tout sentiment du temps se perd dans la monotonie de l’attente, de l’espoir, du désir.

La Ligne d'ombre (1929)

La jeunesse est une belle chose, une puissance considérable – aussi longtemps que l’on n’y pense pas.

La Ligne d'ombre (1929)

Toutes les routes sont longues qui mènent vers ce que le coeur désire.

La Ligne d'ombre (1929)

L’atmosphère bureaucratique est capable de tuer tout ce qui respire l’air de l’effort humain, d’éteindre tout aussi bien l’espoir que la peur dans la suprématie de l’encre et du papier.

La Ligne d'ombre (1929)