Acceuil / Citation

Citations de : Jorge Carrera Andrade

Voici, jusqu’au milieu du ciel Paris, le premier port des hommes. Quais de la Seine avec leur pêche aux livres ; Luxembourg, paradis des nourrices ; Tour Eiffel, la girafe des tours.

Bulletins de mer et de terre (1930), Le salut des ports

Voici, jusqu’au milieu du ciel Paris, le premier port des hommes. Quais de la Seine avec leur pêche aux livres; Luxembourg, paradis des nourrices; Tour Eiffel, la girafe des tours.

Bulletins de mer et de terre (1930)

Langue de solitude, chaque fleur Nie ou affirme avec la voix du vent Et dans l’alchimie brève des odeurs Prépare son fragrant achèvement.

Biographie à l'usage des oiseaux (1937)

La guitare n’est plus qu’un cercueil pour chansons.

Biographie à l'usage des oiseaux (1937)

Le souvenir est à peine un nénuphar montrant, parmi les eaux, son visage de noyé.

Biographie à l'usage des oiseaux (1937)

Les sanglots sont faits pour qu’on les fume dans la pipe.

Le temps manuel (1935)

Escargot: Minime ruban métrique Avec quoi Dieu mesure la campagne.

Bulletins de mer et de terre (1930)

Dans l’eau gazeuse un paon déplie la rumeur et les yeux de sa queue.

Biographie à l'usage des oiseaux (1937)