Acceuil / Citation

Citations de : Joël Egloff

Il y a deux personnes absolument indispensables en ce bas mode. La sage-femme et le fossoyeur. L’une accueille, l’autre raccompagne. Entre les deux, les gens se débrouillent.

Edmond Ganglion & fils (1999)

Il y a deux personnes absolument indispensables en ce bas monde. La sage-femme et le fossoyeur. L’une accueille, l’autre accompagne. Entre les deux, les gens se débrouillent.

Edmond Ganglion & fils (1999)

On s’attache même aux pires endroits, c’est comme ça. Comme le graillon au fond des poêles.

L'étourdissement (2005)

Avec un visage aussi commun que le mien, on ne passe pas inaperçu. Deux yeux, un nez, une bouche, ça rappelle forcément toujours quelqu’un à quelqu’un.

L'Homme que l'on prenait pour un autre (2008)

Il faut imaginer un sale temps par une nuit polaire. C’est à ça qu’elles ressemblent nos belles journées.

L'étourdissement (2005)

Il faudrait déjà que je commence par un bon petit déjeuner. C’est important, paraît-il, de commencer la journée avec quelque chose de chaud dans le ventre comme le Soleil.

Les Ensoleillés (2000)