Acceuil / Citation

Citations de : Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday

Je vis avec moi-même tous les jours.

(1992)

Je n’ai jamais cherché le pourquoi du comment…

(1992)

Je ne suis jamais seul, à moins que je lis.

On a bravé tant de tempêtes qu’on ne s’est même pas vu grandir dis moi que la vie est encore plus belle quand on n’a plus 20 ans.

20 ans (2014)

On subit tous l’image qu’on véhicule, un jour, elle se mêle si intimement à notre vérité qu’on ne peut plus les séparer. Je pense que ça a été le cas pour Sardou, à force de passer pour un vieux con réac, il l’est devenu.

Dans mes yeux (2013)

On peut pas être élevé dans le confort et avoir la rage au ventre. … Je ne crois pas aux fils à papa qui réussissent. Il faut en avoir bavé. Il faut comprendre les gens.

Dans mes yeux (2013)

Claude François, c’était un vrai travailleur. Il bossait dix fois plus que moi. Mais il n’arrivait jamais à faire ce que je faisais. Ca le rendait fou. Jaloux. Il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex.

Dans mes yeux (2013)

On a souvent dit que je m’étais barré pour ne pas payer d’impôts. C’est en partie vrai, mais c’est aussi parce que c’est épuisant cette ambiance.

Dans mes yeux (2013)

Je n’aime pas la médiocrité, je pense que la gauche pousse vers ça.

Dans mes yeux (2013)

Je n’ai jamais dit «Ah que» dans une phrase, je vous le promets.

A propos du tic verbal de sa marionnette des Guignols de l'info de Canal +, Voici, 19 novembre 2007.

Si je dois dix centimes au fisc, on vient me les saisir. Un jour, les huissiers ont même emporté mes blousons.

Paris Match, 20 décembre 2006.

La poudre et le hasch circulent à mort chez les musiciens. Il n’y a pas à s’en vanter, je n’en suis pas fier, c’est ainsi, c’est tout. Mais il faut bien savoir que nos chansons, on ne les sort pas forcément d’une pochette-surprise.

Le Monde, 7 janvier 1998.

Pour faire un couple, il faut être deux.

(1993)