Acceuil / Citation

Citations de : Jean-Michel Guenassia

A présent, il n’avait plus aucune certitude à part celle d’être vivant. Pour lui, c’était la seule et unique vérité sur cette terre : tu étais vivant ou tu étais mort. Le reste n’était que croyances ou constructions de l’esprit.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

On dit que le temps cicatrise les blessures. Il ne faut pas beaucoup aimer ceux qui sont partis pour les effacer de votre mémoire.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Il présenta Phèdre comme une pièce marxiste-léniniste montrant les ravages des sentiments individuels au détriment de l’action collective et les dérèglements antisociaux auxquels peuvent aboutir les passions humaines.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Il n’existe pas plus de mystères que de beurre en broche. Seulement des menteurs, des faux-culs et des couillons.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Quand un révolutionnaire n’a pas la chance de mourir jeune, il finit obligatoirement dictateur ou bourreau. Saint-Just est mort à vingt sept ans. A un moment le courage consiste à s’arrêter et à passer à autre chose.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Chaque homme, dans sa vie, commet une certaine quantité d’erreurs. Il cherche et trouve des bonnes ou des mauvaises raisons, souvent des excuses ou des prétextes.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Chaque homme, dans sa vie, commet une certaine quantité d’erreurs. Il cherche et trouve des bonnes ou des mauvaises raisons, souvent des excuses ou des prétextes. La pire de toutes les raisons est la découverte de sa propre stupidité.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Ceux qui refusent de changer d’avis sont des imbéciles et ceux qui se laissent convaincre aussi.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

La vie, c’est comme les montagnes russes, tu descends très vite, tu reste longtemps en bas et tu remontes avec peine.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Quand on donne de l’affection, on en reçoit en retour. Tu devrais arriver à comprendre ça ?

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Le respect, c’est ce que la bourgeoisie a inventé pour arriver à ses fins. Les prolos, personne ne les respecte.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Les bonnes résolutions sont conçues pour s’autodétruire. On ne change jamais.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

La nuit tu te fais des amis. Des vrais. Le jour, les gens n’ont pas le temps de se parler ou de s’écouter.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Il y a des livres qu’il devrait être interdit de lire trop tôt. On passe à côté ou à travers. Et des films aussi. On devrait mettre dessus une étiquette: Ne pas voir ou ne pas lire avant d’avoir vécu.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

On est probablement fabriqués pour vivre ainsi les uns à côté des autres, à se regarder de loin et à avoir des regrets de s’ignorer autant.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Comment t’expliquer, beaucoup de choses ont changé ici. Finalement, personne ne parle. Les choses importantes restent cachées au fond de nous. C’est vrai que si on devait tout se dire, il faudrait au moins une autre vie.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Ce sont souvent les personnes les plus tristes qui ont les plus beaux sourires.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Les bons menteurs lèvent la tête. Ils ne craignent rien. Les mauvais détournent les yeux. Comme pour se protéger.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Si Dieu a créé des pigeons, c’est pour qu’ils se fassent pigeonner.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

On redoute toujours de perdre la mémoire. C’est elle la source de nos maux. On ne vit bien que dans l’oubli. La mémoire est le pire ennemi du bonheur. Les gens heureux oublient.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Dans une famille, on est attachés les uns aux autres par des fils invisibles qui nous ligotent, même quand on les coupe.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

C’est l’inconvénient de la psychanalyse, quand on connaît l’origine du problème, ça ne le résout pas.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Seuls les amnésiques n’ont pas de regrets.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Ca ne pouvait pas marcher entre nous. – Bien que l’astrologie vienne du grec astron qui veut dire étoile et logos qui signifie science, ceux qui croient à ces conneries sont des trous-du-cul de droite et les autres d’authentiques socialistes!

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Je vais te dire une chose, et ne l’oublie pas: les seuls amis qui ne te trahissent pas sont ceux qui sont morts.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Les bonnes cuisinières sont comme les vedettes de cinéma. Elles adorent les compliments.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Je suis amoureux comme au premier jour. Tu peux te lasser d’une femme, en vouloir une autre. Ce n’est pas de l’amour, c’est du désir. Parce que l’amour, le vrai, c’est intellectuel. C’est dans la tête que ça se passe.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Il n’y a rien à espérer de l’avenir. Il n’y aura pas de lendemains qui chantent. La seule chose à laquelle on puisse s’attendre, c’est que demain soit pire qu’aujourd’hui. C’est pour cela que nous devons être heureux, ensemble et maintenant.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

L’avantage des gens qui vous aiment, c’est qu’ils vous comprennent mieux que vous. Et s’ils ne vous comprennent pas vraiment, au moins ils vous aiment.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Il n’y a que la mémoire qui soit belle. Le reste, c’est de la poussière et du vent.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

On ne savait pas est un mensonge collectif rassurant.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Les rêves, la vie, c’est pareil, ou alors, ça vaut pas la peine de vivre. Et puis, qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse la vie ? C’est pas la vie que j’aime, c’est vous !

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Nos vies ne nous appartiennent pas. D’autres les écrivent pour nous.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

C’est l’inconvénient majeur des familles unies. La présence de tous est requise comme preuve du bonheur collectif.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Les bons menteurs lèvent la tête. Ils ne craignent rien. Les mauvais détournent les yeux. Comme pour se protéger. Il faudra que je m’en souvienne.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Elle se disait qu’avec les années il finirait par cicatriser, ses blessures s’estomperaient, mais plus il parlait, moins il guérissait. Elle s’était rendu compte qu’il y prenait du plaisir, plus fort que la tristesse et l’amertume.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

J’ai fini par classer les écrivains en deux catégories : ceux qui vous laissaient arriver à temps et ceux qui vous mettaient en retard.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Elle ne manifestait pas l’ombre d’un doute ou d’une hésitation. Son enthousiasme balayait mes certitudes. Les gens cartésiens sont ennuyeux. Sa fantaisie était belle.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Le scandale, ce n’est pas l’exploitation, c’est notre connerie. Ces contraintes qu’on s’impose pour avoir le superflu et l’inutile.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Encore de la patience, il faut être philosophe, me dit-il… C’est donc à cela que sert la philosophie. A se résigner.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

On ne raconte pas aux enfants ce qui s’est passé avant eux. D’abord ils sont trop petits pour comprendre, ensuite ils sont trop grands pour écouter, puis ils n’ont plus le temps, après c’est trop tard. C’est le propre de la vie de famille.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Ce n’est pas l’amour qui est compliqué, c’est nous.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)

Pour lui, il fallait tuer tous les cons. Quand il disait tuer, ce n’était pas un mot en l’air. Ça voulait dire les éliminer, leur faire la peau pour de vrai. Ça représentait un monde fou à massacrer. Ça ne lui faisait pas peur.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

Il y a des livres qu’il devrait être interdit de lire trop tôt. On passe à côté ou au travers. Et les films aussi. On devrait mettre dessus une étiquette : Ne pas voir ou ne pas lire avant d’avoir vécu.

Le Club des incorrigibles optimistes (2009)

La liberté ne se discute pas, elle ne se marchande pas et ne se divise pas. C’est tout ou rien.

La Vie rêvée d'Ernesto G. (2012)