Acceuil / Citation

Citations de : Jean-Louis Curtis

Le jeune clergé veut accomplir la véritable mission de l’Eglise; il veut réaliser dans le monde la parole christique: Mihi fecisti, ce que vous avez fait à ce pauvre, c’est à moi que vous l’avez fait.

Le Roseau pensant (1971)

Martial avait mis la charrue devant les boeufs. Il aurait voulu d’abord être sûr que Dieu existe, que la mort n’est pas la mort; et ensuite, fort de cette assurance, il aurait peut-être essayé de vivre un peu mieux.

Le Roseau pensant (1971)

Le crâne duveteux, le long nez d’oiseau revêtirent quelque chose de monacal; et l’on eût pu croire qu’à force d’ennui, Hubert allait tomber dans la catatonie de l’extase.

Le Roseau pensant (1971)

Les spectacles qu’on donnait maintenant à Paris étaient exécrables, sauf une petite pièce dans un café-théâtre de banlieue.

Le Roseau pensant (1971)

Il avait effleuré distraitemement les choses, sans jamais vraiment s’en nourrir, les assimiler, les changer en sa substance.

Le Roseau pensant (1971)

Une planète de technocrates aseptisés, quelle horreur!

Le Roseau pensant (1971)

Elle était d’une stupidité si abyssale qu’il en eut le vertige.

Le Roseau pensant (1971)

Oui, bien sûr, on savait que la population du globe atteignait maintenant quatre milliards d’individus, mais, Dieu merci, on n’était pas obligé de les faire figurer sur son carnet d’adresses.

L'Horizon dérobé (1979)

C’est quand ils se conduisent comme tout le monde que les génies manifestent le mieux leur supériorité sur le commun des mortels.

L'Horizon dérobé (1979)

Super cool, les mecs, je m’ai éclaté comme une bête!

L'Etage noble (1976)

Le roman est un dosage de souvenirs transposés et de pure imagination.

Le monde comme il va (1995)

Un tableau n’existe qu’à partir de l’instant où il est vu, une symphonie à partir de l’instant où elle est entendue, un livre à partir de l’instant où il est lu.

Le monde comme il va (1995)

Explorer le champ des possibles en histoire, c’est poser du même coup la plus sévère question philosophique – à vrai dire, la seule: celle de savoir si l’histoire des hommes a un sens.

Le monde comme il va (1995)

De fait, l’état général était à la limite du délabrement. Large excédent de cholestérol. Traces d’albumine.

Le Roseau pensant (1971)

Les enfants ne me prennent pas au sérieux. Mais tout ce que dit Vierron, c’est parole d’Evangile…

Le Roseau pensant (1971)

On monte en épingle tel ou tel désordre très circonscrit, alors que la masse de la population, croyez-moi, demeure parfaitement saine.

Le Roseau pensant (1971)

Il y a des tas de types qui me font des propositions. La plupart, je les envoie sur les roses.

Le Roseau pensant (1971)

A la librairie du drugstore, il réussit tout de même à parler avec une fille … qui plaisait à peine.

Le Roseau pensant (1971)

Il se dit qu’avec des gens comme Hubert, il ne fallait jamais se déprécier, ni feindre de se déprécier; ils vous croient sur parole.

Le Roseau pensant (1971)

C’était sa méthode quand il se sentait coupable: il contre-attaquait immédiatement.

Le Roseau pensant (1971)

Lorsqu’on s’apprête à tuer sa femme le soir, on peut bien cogner un peu sur elle le matin.

L'Horizon dérobé (1979)

Rugby + guerre + femmes = homme.

Le Roseau pensant (1971)

Tu sais l’épithète homérique pour désigner la beauté surhumaine? «Horrible».

L'Horizon dérobé (1979)