Acceuil / Citation

Citations de : Jean-Baptiste Louis Gresset

Le crime prend souvent l’accent de la vertu.

Mais Paris guérit tout et les absents ont tort.

Le Méchant (1745)

L’esprit n’est jamais las d’écrire – Lorsque le coeur est de moitié.

L’éloge des absents se fait sans flatterie.

Le jugement d’un seul n’est pas loi de tous.

Désir de fille est un feu qui dévore; – Désir de nonne est cent fois pis encore.

Vert-Vert

On ne vit qu’à Paris et l’on végète ailleurs.

Le Méchant (1745)

L’esprit qu’on veut avoir gâte celui qu’on a.

Le Méchant (1745)

Les sots sont ici-bas pour nos menus plaisirs.

Le Méchant (1745), II, 1

Elle a d’assez beaux yeux – Pour des yeux de province.

Le Méchant (1745)

L’orgueil n’aveugle point ceux que l’honneur éclaire.

Edouard III (1740), I, 6

Ah ! qu’un grand nom est un bien dangereux : Un sort caché fut toujours plus heureux.

Vert-Vert, histoire d'un perroquet de Nevers (1734), II

L’homme éclairé suspend l’éloge et la censure ; Il sait que sur les arts, les esprits et les goûts, Le jugement d’un seul n’est pas la loi de tous, Qu’attendre est pour juger la règle la meilleure, Et que l’arrêt public est le seul qui demeure.

Le Méchant (1747)

Le jugement d’un seul n’est pas la loi de tous.

Le Méchant (1747)

Tout est mal, tout est bien, tout le monde est content.

Le Méchant (1747), IV, 5

Ah! Qu’un premier amour a d’empire sur nous!

Le Méchant (1747), III, 12

On ne vit qu’à Paris, et l’on végète ailleurs.

Le Méchant (1745), III, 9

On entre dans le monde, on en est enivré; Au plus frivole accueil on s’en croit adoré, On prend pour des amis de simples connaissances: Eh! que de repentirs suivent ces imprudences!

Le Méchant (1745)

Quand le coeur est bon, tout peut se corriger.

Le Méchant (1745)

Je ne sais ce que j’ai, tout m’excède aujourd’hui.

Le Méchant (1745)

La douleur est un siècle et la mort un moment.

Epître à ma soeur sur ma convalescence

Par eux-mêmes souvent les méchants sont trahis.

Le Méchant (1745)