Acceuil / Citation

Citations de : James Crumley

Les sauvages ont toujours pensé que les fous en savent trop pour qu’on les tue.

Un pour marquer la cadence (1992)

Mais je devais admettre que l’idée d’être payé comme un avocat sans être passé par la fac de droit ne me laissait pas indifférent.

Folie douce (2005)

Chacun connaît tout le monde, ou du moins connaît quelqu’un que tout le monde connaît.

Le Canard siffleur mexicain (1994)

Ses pas étaient aussi légers que les coups de baguette d’une fée.

Folie douce (2005)

La guerre est un jeu pour les jeunes, mais pour les vieillards, ce n’est qu’un souvenir.

Le Canard siffleur mexicain (1994)

Il faudrait peut-être qu’un jour on sache faire rentrer en contrebande du bon sens dans la psychée humaine.

Le Canard siffleur mexicain (1994)

Je suis allé observer le panneau qui signalait le col et j’ai pissé dans deux océans, vu que l’on se trouvait sur la ligne de partage des eaux.

Folie douce (2005)

Qu’est-ce qui était allé de travers dans leur vie, pour que le seul plaisir qui leur semble encore accessible soit de fourrer des billets de 20 dollars dans une fente contrôlée par une puce électronique ?

Folie douce (2005)

Demain la guerre sera encore là.

Le Canard siffleur mexicain (1994)