Acceuil / Citation

Citations de : Hendrik Conscience

Une douce joie ravit mon âme à la pensée que le tronc du glorieux arbre de ma patrie n’est pas nourri, puisque j’en retrouve ici la racine si saine et puissante.

Les Veillées flamandes (1868), Une erreur judiciaire

Le triomphe appartient à l’homme courageux qui croit et espère ; sa postérité devient amie et maîtresse des temps à venir.

Les Drames flamands (1866), La Vierge de Flandre

C’est dans le feu que le fer se trempe et devient acier… C’est dans la douleur que l’homme trouve la révélation de sa force.

Les Drames flamands (1866), La Vierge de Flandre

Le Hollandais n’a qu’une parole.

Batavia (1858)

Celui qui veut avoir des fruits mûrs doit respecter l’arbre jusqu’à l’automne.

Aurélien (1860)

Souviens-toi toujours de ce proverbe : Chacun est le fils de ses oeuvres. A partir de ce moment, ton sort est entre tes mains ; ton avenir sera ce que tu le feras toi-même.

Souvenirs de jeunesse (1864)

Amour, tendresse, douceurs, tels sont les éléments principaux dont Dieu a formé l’âme de la femme; aimer, guérir, consoler, telle est sa destination sur terre.

Les Drames flamands