Acceuil / Citation

Citations de : Giosuè Carducci

Le poète est un grand artisan, qui, au métier, se fit des muscles d’acier ; il a la tête fière, le cou robuste, le bras ferme et l’oeil gai.

Oeuvres poétiques, Le poète

Quand donc un fort peuple d’hommes libres dira-t-ilm, en regardant en face le soleil : «Eclaire enfin, non pas l’oisiveté et les guerres des tyrans, mais la sainte équité du travail» ?

Odes Barbares (1873-1889), La mère

Les morts vous disent : «Cueillez les fleurs, qui, elles aussi, passent ; admirez les étoiles qui ne passent jamais».

Odes Barbares (1873-1889), En dehors de la Chartreuse de Bologne

A certaines époques de la civilisation, à certains âges des peuples, dans tous les pays, certaines productions disparaissent, certaines facultés organiques cessent d’exister.

Odes Barbares (1873-1889), Note

Dans les discussions humaines, du milieu des tumultes barbares, montent vers Dieu les aspirations d’âmes solitaires qui se réunissent en lui.

Odes Barbares (1873-1889), Dans une cathédrale gothique

Salut, Rome divine! Qui te méconnaît a l’esprit cerclé de froides ténèbres et dans son coeur criminel germent paresseusement toutes les semences de la barbarie.

Odes barbares

Jupiter meurt et l’hymne du poète reste.

Oeuvres poétiques