Acceuil / Citation

Citations de : Gilbert Keith Chesterton

Nous n’en savons pas assez sur l’inconnu pour savoir que c’est de l’inconnaissable.

William Blake (1909)

Une force moyenne s’exprime par la violence, une force suprême s’exprime par la légèreté.

Le Nommé Jeudi : un cauchemar (1908)

Il est impossible d’empêcher un éventuel conflit entre les civilisations, parce qu’il est impossible d’empêcher un éventuel conflit entre les idéaux.

Hérétiques (1912)

Est-ce que nous ne sommes tous que poussière? Que c’est beau la poussière, pourtant.

Notebooks (1943)

Le paganisme est une tentative pour atteindre les divines réalités sans le secours de la raison et par la seule vertu de l’imagination.

Hérétiques (1912)

Si nous n’avons plus de fantômes en forme de navets, c’est surtout par manque de navets.

Hérétiques (1912)

La forte littérature primitive ne fait que l’éloge du faible.

Hérétiques (1912)

Les Américains ont institué un Thanksgiving day pour commémorer l’arrivée des pères pèlerins en Amérique. Les Anglais auraient pu instituer un autre pour fêter leur départ d’Angleterre.

Lumières sur deux villes : Londres et New York d'aujourd'hui (1932), X

Il serait injuste de passer sous silence la définition mystérieuse mais suggestive donnée, paraît-il, par une petite fille : «Un optimiste est un homme qui regarde vos yeux, un pessimiste un homme qui regarde vos pieds».

Orthodoxie (1908), III

Nous sommes en train de créer une race d’hommes d’une tournure d’esprit trop modeste pour croire à la table de multiplication.

Orthodoxie (1908), II

Dickens, dont la plus grande gloire fut de voir l’humanité entière dans toute son exubérance prodigieuse et tropicale et de ne pas même remarquer l’aristocratie : Dickens dont la plus grande gloire fut de ne pouvoir pas dépeindre un gentleman.

Hérétiques (1912), XV

Nous faisons nos amis, nous faisons nos ennemis ; mais Dieu fait notre voisin.

Hérétiques (1912), XIV

La croix brise le cercle enchanté, le cercle vicieux qui tire tout de l’esprit humain et lui ramène tout.

L'Homme éternel (1925), VI

Le monde laissé à lui-même devient plus féroce qu’aucune croyance.

La Sphère et la Croix (1909)

Une proportion énorme de l’ingéniosité moderne est consacrée à défendre la conduite indéfendable des possédants.

Hérétiques (1912)

Le but du sculpteur est de nous convaincre qu’il est sculpteur, celui de l’orateur est de nous convaincre qu’il n’est pas orateur.

Hérétiques (1912)

Le journalisme consiste pour une large part à dire «Lord Jones est mort» à des gens qui n’ont jamais su que Lord Jones existait.

La Sagesse du père Brown (1956)

Le courage est presque une contradiction dans les termes. Il signifie un puissant désir de vivre prenant la forme d’un empressement à mourir.

Orthodoxie (1908)

Une nation ne se fait connaître de l’étranger que par ses mauvais côtés.

Lumières sur deux villes

Tout homme politique est, au sens fort du terme, un homme politique qui promet.

La lune rouge de Meru

Le libéralisme contemporain profite aux riches; et à personne d’autre.

Utopia of Usurers

L’homme: un animal qui fait des dogmes.

Hérétiques (1912)

Le monde sera bientôt divisé entre ceux qui expliquent sans cesse les raisons de notre succès, et ceux, un peu plus intelligents, qui tentent d’expliquer nos échecs.

Discours à l'Anglo-Catholic Congress, 29 Juin 1920.

Un dogme, ce n’est pas l’absence de réflexion, mais sa fin.

Personne ne réclame ce qu’il désire: chacun réclame ce qu’il croit pouvoir obtenir.

La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide.

Orthodoxie (1908)

Tous les grands rebelles ont été de très petits rebelles.

La Sphère et la Croix (1909)

Rien n’échoue comme le succès.

Hérétiques (1912)

Tout conservatisme repose sur l’idée que si vous laissez les choses telles qu’elles sont, elles resteront ce qu’elles sont. Mais c’est faux. Si vous laissez quoi que ce soit tel quel, vous donnerez naissance à un total boulversement.

Orthodoxie (1908)

Un optimiste est un homme qui regarde vos yeux, un pessimiste un homme qui regarde vos pieds.

Le monde moderne est plein d’hommes qui s’en tiennent aux dogmes si fermement qu’ils ignorent même que ce sont des dogmes.

Hérétiques (1912)

Le fou n’est pas l’homme qui a perdu la raison. Le fou est celui qui a tout perdu, excepté la raison.

Textes

Je crois en un destin qui frappe les hommes s’ils ne font rien.

Un grand classique, c’est un homme dont on peut faire l’éloge sans l’avoir lu.

Almanach des Lettres françaises et étrangères, 23 mai 1924.

Chacun parle de l’opinion publique, entendant par là l’opinion publique moins la sienne.

Hérétiques (1912)

La joie est le grand secret du christianisme.

Hérétiques (1912)

Le courage est… un puissant désir de vivre prenant la forme d’un empressement à mourir.

Orthodoxie (1908)

Si les anges volent, c’est parce qu’ils se prennent eux-mêmes a la légère.

La soumission à un homme faible est discipline. La soumission à un homme fort est servilité.

Ce qui cloche dans le monde (1910)

Si les gens se querellent, c’est en général parce qu’ils sont incapables d’être persuasifs.

Ne soyez pas comme ces gens qui, invités à parler de l’océan, n’évoque que le mal de mer.

La vie possède un secret, celui d’un constant étonnement.

La seule façon de ne pas rater un train est de manquer celui d’avant.

Curieusement, les poètes sont toujours restés silencieux sur le sujet du fromage.

Le journalisme consiste pour une large part à dire: «Lord Jones est mort», à des gens qui n’ont jamais su que Lord Jones existait.

La Sagesse du père Brown (1956)

Il serait injuste de passer sous silence la définition mystérieuse mais suggestive donnée, paraît-il, par une petite fille: «Un optimiste est un homme qui regarde vos yeux, un pessimiste, un homme qui regarde vos pieds.»

Orthodoxie (1908)

Le moyen d’aimer une chose est de se dire qu’on pourrait la perdre.

Il n’existe pas de sujet peu intéressant; il n’y a que des personnes peu intéressées.

Le mouvement darwinien n’a rien changé dans l’humanité sauf, peut-être, qu’au lieu de parler philosophie sans esprit philosophique, les hommes parlent maintenant science sans esprit scientifique.

Le club des métiers bizarres, Séquestration de la vieille dame

Les miracles devraient toujours se passer en plein jour. La nuit les rend croyables, donc vulgaires.

Le club des métiers bizarres, Singulière conduite du professeur Chadd

Il est vrai que toute femme sensée considère tous les intellectuels comme fous. Il est vrai, d’ailleurs, que toutes les femmes, quelles qu’elles soient, considèrent tous les hommes quels qu’ils soient comme fous…

Le club des métiers bizarres, Singulière conduite du professeur Chadd

Le philosophe, avec le regard ennuyé qui indique chez les hommes de son espèce qu’ils considèrent la philosophie comme une chose familière mais la vie pratique comme une vision ensorcelée et agaçante, se leva et sortit d’un pas hésitant.

Le club des métiers bizarres, Singulière conduite du professeur Chadd

… le respect attentif du bibliophile.

Le club des métiers bizarres, Singulière conduite du professeur Chadd

… c’est aux inconnus que l’on parle toujours des choses les plus importantes…

Le club des métiers bizarres, Singulière conduite du professeur Chadd

… la vérité absolument exacte paraît toujours fantastique.

Le club des métiers bizarres, Curieuse affaire de l'agent de location

Si une chose vaut d’être faite, elle vaut d’être mal faite.

What's Wrong with the World

Nous faisons nos amis, nous faisons nos ennemis, mais Dieu fait notre voisin.

Hérétiques (1912), XIV

Les hommes qui croient réellement en eux-mêmes sont tous dans des asiles d’aliénés.

Orthodoxie (1908), II

Le soldat de métier acquiert un pouvoir de plus en plus grand à mesure que le courage d’une collectivité décline.

Hérétiques (1912), III

Le paganisme est une tentative pour atteindre les divines réalités sans le secours de la raison, et par la seule vertu de l’imagination.

Manalive, V

Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles.

Orthodoxie (1908), III

Le mérite, le mérite évident de l’aristocratie anglaise, c’est que personne ne pourrait la prendre au sérieux.

Orthodoxie (1908), VII

Il est dans la nature humaine de poursuivre toujours les choses qui s’évanouissent et de les apprécier à leur valeur dès qu’elles sont sur le point de disparaître.

Le club des métiers bizarres, Curieuse affaire de l'agent de location

La vérité doit forcément être plus étrange que la fiction car la fiction n’est qu’une création de l’esprit humain et, par conséquent, est à sa mesure.

Le club des métiers bizarres, Curieuse affaire de l'agent de location

… le fait de raconter une chose crûment et sans ménagement, telle qu’elle s’est passée, la fait paraître affreusement étrange.

Le club des métiers bizarres, Curieuse affaire de l'agent de location

… il avait cette tournure d’esprit qu’engendrent souvent la jeunesse et l’intelligence lorsqu’elles se trouvent étroitement alliées: une tendance vraiment exagérée au scepticisme.

Le club des métiers bizarres, Curieuse affaire de l'agent de location

Etre bon représente une aventure autrement violente et osée que de faire le tour du monde à la voile.

Le club des métiers bizarres, L'effondrement d'une grande réputation

Lorsqu’on n’a rien du poète, on a quelque chose d’être un poème.

Le club des métiers bizarres, Les aventures formidables du major Brown

(L’enfance) cette époque divine où l’on peut entrer dans la peau d’un personnage imaginaire, être son propre héros, danser et rêver en même temps.

Le club des métiers bizarres, Les aventures formidables du major Brown

Le fou est celui qui perd son chemin sans pouvoir le retrouver.

Le poète et les lunatiques, L'oiseau jaune

La vie est une chose trop importante pour être prise au sérieux.

Tout argot est métaphore, et toute métaphore est poésie.

The Defendant, A Defence of Slang

Le but du voyage n’est pas de poser le pied sur une terre étrangère. C’est finalement de poser le pied dans son propre pays comme s’il s’agissait d’une terre étrangère.

Tremendous Triffles (1909)

Les cambrioleurs respectent la propriété. Ils veulent juste que la propriété, en devenant la leur, soit plus parfaitement respectée.

Le Nommé Jeudi : un cauchemar (1908)

Le voyageur voit ce qu’il voit, le touriste voit ce qu’il est venu voir.

L'Homme à la clef d'or (1936)

Je sais qu’on accuse l’Eglise d’abaisser la raison, mais c’est le contraire qui est vrai. L’Eglise est seule sur terre à faire de la raison l’instance suprême. L’Eglise est seule sur terre à affirmer que Dieu lui-même est limité par la raison.

La Clairvoyance du père Brown (1911)

La vie possède un secret, celui du constant étonnement.

Carnets