Acceuil / Citation

Citations de : Gérald Solnitzki, dit Nicolas Bréhal

On aime celui ou celle qui vous soutient à enterrer quelqu’un. On aime celui ou celle qui vous aide à ce que la mort ne soit plus un obstacle mais une transparence.

Les Corps célestes (1993)

Le sommeil: cette douceur dans laquelle on entre les yeux fermés tant on a confiance en elle, cet univers secret où la vie se prolonge, divinement, où le mystère se couve, où le mystère délire en nous.

Les Etangs de Woodfield (1978)

Le ciel sans aucun nuage, parfaitement bleu et lumineux; confère au monde une stabilité soudaine. A première vue, il donne l’impression que le temps ne passe plus et qu’une telle limpidité, à la mesure de l’infini, nous protège de tout désordre.

Les Corps célestes (1993)

On ne doit point écouter ceux qui veulent que la vertu soit dure et semblable au fer: dans l’amitié, comme dans bien d’autres cas, elle est tendre et traitable.

Les Corps célestes (1993)

Si les passions de l’amour ont souvent un sort tragique, c’est que tous les hasards ne sont pas surmontables.

Les Corps célestes (1993)