Acceuil / Citation

Citations de : Georges Braque

Il ne faut pas imiter ce qu’on veut créer.

Le Jour et la Nuit

C’est l’imprévisible qui crée l’évènement.

Le Jour et la Nuit

L’objet, c’est la poétique.

L’homme marche devant lui comme l’eau coule.

Le Jour et la Nuit

Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.

Le Jour et la Nuit

Ce n’est pas le but qui intéresse, ce sont les moyens pour y parvenir.

L’action est une suite d’actes désespérés qui permet de gagner l’espoir.

Si le peintre ne méprise pas la peinture, qu’il craigne de faire une toile qui vaille mieux que lui.

L’Art survole, la Science donne des béquilles.

Faute de pouvoir adapter un vocabulaire périmé, le Critique condamne.

La peinture est de plus en plus proche de la poésie, maintenant que la photographie l’a libérée du besoin de raconter une histoire.

En art, il n’y a pas d’effet sans entorse à la vérité.

Le Jour et la Nuit

Le progrés en art ne consiste pas à étendre ses limites, mais à les mieux connaître.

Le Jour et la Nuit

Ecrire n’est pas décrire. Peindre n’est pas dépeindre. La vraisemblance n’est que trompe-l’oeil.

Penser et raisonner font deux.

Où l’on fait appel au talent, c’est que l’imagination fait défaut.

Le Jour et la Nuit

Les preuves fatiguent la vérité.

Le vrai matérialiste, plus il descend dans la matière, plus il exalte la spiritualité.

Le tableau est fini quand il a effacé l’idée.

La vérité n’a pas de contraire.

Le Jour et la Nuit

La vérité existe. On n’invente que le mensonge.

Le Jour et la Nuit

La culture engendre la monstruosité.

L’art est fait pour troubler. La science rassure.

Le Jour et la Nuit

Je fuis mon semblable. Dans tout semblable, il y a un sosie.

J’aime la règle qui corrige l’émotion. J’aime l’émotion qui corrige la règle.

Il n’y a que celui qui sait ce qu’il veut qui se trompe.

Il n’est en art qu’une chose qui vaille: celle qu’on ne peut expliquer.

Le Jour et la Nuit

Il faut toujours avoir deux idées: l’une pour tuer l’autre.

Le Jour et la Nuit

Il faut se contenter de découvrir, mais se garder d’expliquer.

Le Jour et la Nuit

La conscience est la mère du vice.

Le Jour et la Nuit (1988)

Il ne faut pas imiter ce que l’on veut créer.

Le Jour et la Nuit (1988)

L’art est fait pour troubler, la Science rassure.

Le Jour et la Nuit (1988)

Ecrire n’est pas décrire, peindre n’est pas dépeindre.

Le Jour et la Nuit (1988)

Une chose ne peut-être à deux places à la fois. On ne peut pas l’avoir en tête et sous les yeux.

Le Jour et la Nuit (1988)

Le gardien conduit son troupeau, mais il ne saurait conduire un seul taureau.

Le Jour et la Nuit (1988)

Dans deux choses qu’on estime semblables, il y a toujours un sosie.

Le Jour et la Nuit (1988)

La certitude n’existe que dans ce que l’esprit conçoit.

Le Jour et la Nuit (1988)

Avec l’âge, l’art et la vie ne font qu’un.

Cahiers