Acceuil / Citation

Citations de : Gabriel de Lavergne, sieur de Guilleragues

Adieu, je voudrais bien ne vous avoir jamais vu. Ah! je sens vivement la fausseté de ce sentiment, et je connais dans le moment que je vous écris que j’aime mieux être malheureuse en vous aimant que de ne vous avoir jamais vu.

Lettres portugaises (1669), 3

Vous trouverez, peut-être, plus de beauté …, mais vous ne trouverez jamais tant d’amour, et tout le reste n’est rien.

Lettres portugaises

Un coeur attendri n’oublie jamais ce qui l’a fait apercevoir des transports qu’il ne connaissait pas, et dont il était capable.

Lettres portugaises

On est beaucoup plus heureux, et on sent quelque chose de bien plus touchant, quand on aime violemment, que lorsqu’on est aimé.

Lettres portugaises

J’ai éprouvé que vous m’étiez moins cher que ma passion.

Lettres portugaises

Il faut de l’artifice pour se faire aimer; il faut chercher avec quelque adresse les moyens d’enflammer, et l’amour tout seul ne donne point de l’amour.

Lettres portugaises

Soyez moins satirique, ou soyez plus satyre.

Valentins

L’oubli me paraît une mort.

Lettre, à Mme de La Sablière