Acceuil / Citation

Citations de : Frédéric H. Fajardie

On ne se bat contre les moulins à vent que lorsqu’on a quelqu’un avec qui partager les sacs de blé qu’ils contiennent.

La Colline de cristal (2001)

Combien de citoyens renoncent à une balade en forêt parce que la chasse est ouverte et qu’une meute d’alcoolos enfouraillés a quasiment droit de vie et de mort sur les malheureux promeneurs, hommes, femmes et enfants ?

Petit traité de la chasse (2002)

Je voudrais voir par tes yeux et que tu voies par les miens afin que nos pensées et nos âmes soient semblables pour que nous ne soyons plus qu’un.

Les Foulards rouges (2001)

Quelle tragédie sublime que nos vies !

Les Foulards rouges (2001)

Certains rêves sont si beaux qu’on voudrait ne jamais s’éveiller et l’est-on, ils vous laissent au matin fort chagrin devant une réalité d’une grande tristesse.

Les Foulards rouges (2001)

Une femme amoureuse n’a point de regards pour les autres hommes et ne voit que celui qui lui déroba le coeur.

Les Foulards rouges (2001)